Cotation du 23/08/2019 à 18h05 CAC 40 -1,14% 5 326,87
  • PX1 - FR0003500008

Clôture Paris : le CAC40 termine dans le rouge malgré Powell

Clôture Paris : le CAC40 termine dans le rouge malgré Powell
Clôture Paris : le CAC40 termine dans le rouge malgré Powell
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

La Bourse de Paris a finalement terminé la séance en recul de 0,08% à 5.567 pts, après avoir hésité tout au long de la séance, en attendant le discours de Jerome Powell qui a brièvement dopé les indices dans l'après-midi... Wall Street a ainsi retrouvé quelques couleurs ce mercredi, le président de la Réserve fédérale estimant que les tensions commerciales internationales et les inquiétudes concernant la croissance mondiale, ont pesé sur l'activité économique et les perspectives. De quoi relancer les anticipations de baisse de taux qui avaient pris du plomb dans l'aile depuis la publication des chiffres de l'emploi US meilleurs que prévu vendredi dernier.
L'indice S&P500 qui a touché les 3.000 pts furtivement, repasse sous cette barre désormais, tandis que Donald Trump maintient de son côté la pression sur l'Iran en déclarant dans un tweet que les sanctions contre l'Iran "seront bientôt augmentées substantiellement" !

ECO ET DEVISES

Powell a souligné dans son discours que la croissance des investissements des entreprises semble s'être nettement ralentie, et que la croissance globale au deuxième trimestre semble s'être atténuée (...) Par ailleurs, un certain nombre de questions politiques n'ont pas encore été réglées, comme l'évolution du dossier du commerce, le plafond de la dette fédérale ou encore le Brexit (...) "Nous suivons de près l'évolution de la situation et nous continuerons d'évaluer les répercussions sur les perspectives économiques et l'inflation aux États-Unis" poursuit le patron de la Fed qui estime que depuis la réunion du mois de mai, des courants contradictoires sont réapparus, créant une plus grande incertitude, ces préoccupations ayant pu contribuer à une certaine baisse de la confiance des entreprises dans des enquêtes récentes...

A 20H00, rappelons que la Fed publiera le compte rendu de sa réunion monétaire de juin, à l'issue de laquelle elle avait ouvert la porte à une baisse de taux qui serait la première depuis la crise financière... Mais, depuis, les chiffres de l'emploi US meilleurs que prévu ont quelque peu calmé les ardeurs des analystes. Le FOMC pourrait malgré tout s'entendre sur une abaisse des taux de 25 points de base lors de sa prochaine réunion fin juillet. Les investisseurs attendent aussi d'en savoir plus sur les discussions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine, après l'annonce mardi soir par la Maison blanche d'une première conversation téléphonique à haut niveau qualifiée de "constructive"...

Le baril de pétrole remonte sur les 66$ le Brent et les 60$ le WTI, alors que les stocks américains de pétrole brut ont diminué plus fortement qu'attendu la semaine dernière avec l'augmentation de l'activité des raffineries, a annoncé mercredi l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA). Les stocks de brut ont ainsi reculé de 9,5 millions de barils à 458,99 millions. Les économistes attendaient en moyenne une diminution de 3 millions de barils.
Les stocks d'essence ont eux aussi baissé de 1,5 million de barils. Les économistes attendaient un repli de 1,3 million de barils.
Les réserves de produits distillés, qui incluent le diesel et le fioul domestique, ont au contraire augmenté de 3,7 millions de barils alors que le marché anticipait une hausse limitée à 739.000 barils.
L'euro remonte un peu à 1,1250/$ entre banques.

VALEURS EN HAUSSE

Maurel & Prom : +7% avec les valeurs pétrolières Vallourec (+2%), Technip (+2%) et CGG (+2%)

Boiron : remonte de 4,5% malgré le déremboursement de l'homéopathie qui se profile à l'horizon. Le groupe dit vouloir tout faire pour combattre la décision de déremboursement qui va "à l'encontre d'une pratique éminemment populaire", alors que la décision a été confirmée hier soir, pour un déremboursement total en 2021.

Figeac reprend 4% avec Ubisoft

Argan : +2% avec Axway, Oeneo, STEF

Airbus (+1,5%) a annoncé avoir signé 88 commandes nettes d'appareils entre janvier et juin.

Carrefour : +1,5% avec Genfit, Infotel, SoiTec et STM

Total (+0,5%) a signé un accord en vue de céder plusieurs actifs non stratégiques situés au Royaume-Uni à Petrogas NEO UK Ltd, la branche ExplorationProduction du conglomérat omanais MB Holding. Petrogas s'est associé au fond d'investissement norvégien HitecVision. Ces actifs, précédemment détenus par Maersk Oil, sont situés dans l'Est de la mer du Nord. Le montant global de cette transaction, dont la date effective est fixée au 1er janvier 2019, s'élève à 635 millions de dollars. L'opération reste soumise à l'approbation des autorités et devrait être finalisée en décembre 2019.

Air Liquide (+0,5%) a signé un accord à long terme avec Gulf Coast Growth Ventures (GCGV), une coentreprise détenue à parts égales par ExxonMobil et SABIC, afin de fournir via son réseau de canalisations, de l'oxygène et de l'azote à la future usine de craquage d'éthane de GCGV près de Corpus Christi, au Texas. Dans le cadre de cet accord, et afin de fournir des volumes additionnels, Air Liquide prévoit d'investir près de 140 millions de dollars américains dans la construction d'une nouvelle unité d'envergure mondiale de séparation des gaz de l'air à Bay City, au Texas, ainsi que dans les infrastructures associées.

VALEURS EN BAISSE

Rallye (-7%) : toujours en berne après le -10% d'hier... Les investisseurs fuient alors que le tribunal de commerce de Paris a autorisé Société Générale à bénéficier d'actions représentant 3,4% du capital de Rallye en garantie de contrats conclus en décembre 2014 avec Foncière Euris. La démarche de la SocGen témoigne de la défiance croissante de certaines banques à l'égard du groupe de Jean-Charles Naouri.

TFF (-5%) : Le résultat net part du groupe s'inscrit à 30,8 ME sur le millésime 2018-2019, en légère hausse de 1,7%, avec un impact positif de change sur le résultat financier de +2,8 ME contre -3,4 ME en N-1.

Pernod Ricard : -2% avec Tikehau, ESI

Alstom : -1% avec Onxeo, Iliad, Orange, Suez, Kering, Peugeot et Renault

Sanofi (-1%) : La Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a accepté d'examiner la demande de licence de produit biologique (BLA, Biologics License Application) relative à l'isatuximab dans le traitement du myélome multiple réfractaire ou en rechute (MMRR). La FDA devrait rendre sa décision le 30 avril 2020. L'isatuximab est un anticorps monoclonal expérimental qui cible un épitope spécifique sur le récepteur CD38 des plasmocytes.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com