Cotation du 17/09/2019 à 18h05 CAC 40 +0,24% 5 615,51
  • PX1 - FR0003500008

Clôture Paris : le CAC40 termine 2018 sur une note positive

Clôture Paris : le CAC40 termine 2018 sur une note positive
Clôture Paris : le CAC40 termine 2018 sur une note positive
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Le CAC 40, qui avait déjà rebondi de 1,74% vendredi, a encore gagné 1,11% ce lundi, à 4.730 pts en clôture, au terme de cette dernière demi-séance de l'année, porté notamment par de nouveaux espoirs autour des négociations commerciales entre la Chine et le Etats-Unis. "Je viens juste d'avoir une longue et très bonne conversation téléphonique avec le Président Xi de Chine. L'accord avance très bien. S'il est réalisé, il sera très complet et couvrira tous les sujets, domaines et points de litige. Gros progrès en cours!", a tweeté Donald Trump ce week-end. Hésitant vendredi, Wall Street est également orienté en nette hausse ce lundi en pré-séance.

L'indice parisien affiche une baisse de 5,4% sur décembre, de près de 14% sur le quatrième trimestre, et de 11% sur 2018.

ECO ET DEVISES

Les Etats-Unis et la Chine ont prévu une réunion en janvier, suite à la trêve conclue en début de mois à Buenos Aires entre Donald Trump et Xi Jinping. Les médias chinois se sont montrés plus modérés que Trump au sujet des discussions actuelles. D'après eux, Xi espère tout de même un accord mutuellement bénéfique... Le 'Wall Street Journal' rapporte pour sa part que la Maison Blanche presse la Chine, afin d'obtenir plus de détails sur la manière dont elle pourrait soutenir les exportations américaines ou assouplir ses régulations.

Un accord semble de plus en plus indispensable côté chinois, l'économie du pays semblant de plus en plus touchée par le protectionnisme américain déjà en place : les indices PMI officiels chinois sont venus le rappeler ce lundi. L'activité dans le secteur manufacturier chinois s'est en effet contractée en décembre pour la première fois depuis plus de deux ans.

En 2018, l'indice Shanghai composite a subi la plus forte baisse parmi les Bourses mondiales avec un plongeon de 25%, victime notamment de la guerre commerciale déclenchée par le président américain Donald Trump. L'équivalent de 2.400 milliards de dollars sont ainsi partis en fumée à la Bourse de Shanghai cette année, à mesure que montaient les tensions commerciales et les barrières douanières entre la Chine et les Etats-Unis. L'économie chinoise a ralenti au cours de 2018, et devrait continuer sur cette voie en 2019, où le PIB est attendu en hausse de 6,2%, après +6,5% estimés cette année.

Les turbulences boursières de la fin 2018 traduisent la crainte des investisseurs pour la croissance mondiale, qui devrait souffrir d'un cocktail nocif composé de protectionnisme initié par Donald Trump, et de taux d'intérêts plus élevés dans le monde. Le ralentissement observé en Chine et en Europe commence désormais à atteindre les Etats-Unis, où certains envisagent même la possibilité d'une récession l'an prochain.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,1451$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 46,3$ et le Brent s'affiche à 54,6$.

VALEURS EN HAUSSE

* Archos termine l'année sur une note positive, en hausse de 18,9% pour sa troisième séance consécutive de progression.

* April Group gagne 15,3% après l'entrée en négociations exclusives d'Evolem, la holding du fondateur du groupe, Bruno Rousset, avec CVC Capital Partners. Selon les termes de l'accord, Evolem va transférer sa participation de 65,13% dans April au fonds de capital investissement. Le prix de la transaction s'effectuerait à 22 euros par action, soit une prime de plus de 40% par rapport au cours moyen des six derniers mois. S'ensuivrait une offre publique d'achat (OPA) à destination des minoritaires, dans les mêmes conditions. Ce prix pourrait cependant faire l'objet d'un ajustement (ramené au nombre d'actions APRIL) égal au coût subi par APRIL (ou de sa meilleure estimation) d'ici à la date de transfert du bloc détenu par Evolem - sous réserve d'une franchise de 10 millions d'euros - en relation avec la proposition de rectification de l'administration fiscale française, à la suite des investigations menées portant sur la territorialité de l'activité de réassurance de sa filiale Axeria Re, implantée à Malte (communiqué APRIL du 24 décembre 2018). Le prix serait également diminué de toute distribution intervenant avant la réalisation du transfert du bloc majoritaire.

* CGG reprend 8,4% même si les cours du pétrole terminent l'année proche de leurs plus bas niveaux, autour de 54 dollars le Brent.

* Parmi les plus fortes baisses du CAC40 aujourd'hui, quelques valeurs figurent parmi les grandes perdantes de 2018 : Valeo (+3,9%) affiche un passif annuel de 60% et STMicroelectronics (+2%) supérieur à 30%.

* Dans le luxe, Kering remonte de 3,5% avec LVMH (+2,1%).

* Sur le CAC40, Sodexo remonte aussi de 1,9% avec Michelin (+2,4%).

* Renault (+0,9%). Le tribunal de district de Tokyo a annoncé lundi qu'il prolongeait de dix jours la détention de Carlos Ghosn, qui est incarcéré au Japon depuis le 19 novembre pour des accusations de malversations financières chez Nissan.

VALEURS EN BAISSE

* Aucune valeur du CAC40 n'a fini sa course dans le rouge ce lundi.

©2018-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com