Cotation du 27/11/2020 à 18h05 CAC 40 +0,56% 5 598,18
  • PX1 - FR0003500008

Clôture Paris : le CAC40 se rapproche des 5.000 points

Clôture Paris : le CAC40 se rapproche des 5.000 points
Clôture Paris : le CAC40 se rapproche des 5.000 points
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Le CAC40 a poursuivi sa progression ce jeudi, en direction des 5.000 pts, en hausse de 1,24% à 4.983 pts en clôture, tandis que Joe Biden se rapproche petit à petit de la Maison blanche au rythme des derniers dépouillements des votes par correspondance malgré les multiples contestations de Donald Trump... En attendant, le visage du nouveau Congrès US a globalement rassuré les marchés : la Chambre des représentants devrait ainsi rester à majorité démocrate et le Sénat à majorité républicaine. De quoi tempérer certaines réformes démocrates particulièrement redoutées par les marchés comme celles d'encadrer les prix des médicaments, de relever l'impôt sur les sociétés ou de taxer davantage les plus-values et les revenus du capital.
Les dernières publications trimestrielles restent bien accueillies, notamment celle de la Société Générale (+4%), dernière des trois grandes banques françaises à dévoiler sa performance du troisième trimestre.

ECO ET DEVISES

La Banque d'Angleterre a renforcé plus que prévu le montant de ses achats d'actifs pour le porter à 895 milliards de livres sterling. Ce sera ce soir au tour de la Réserve fédérale américaine de communiquer, avec une publication à 20 heures et une conférence de presse de son président, Jerome Powell, dans la foulée. Il ne faut pas exclure une éventuelle action de soutien inattendue de la Fed compte tenu du contexte. Quoi, qu'il en soit, et compte tenu du contexte économique, sanitaire et politique, il est probable que Powell poursuive sur une voie très accommodante...

D'après le dernier rapport de Challenger, les annonces de licenciements des entreprises américaines pour le mois d'octobre ont concerné 80.666 personnes. Ces destructions annoncées d'emplois étaient au nombre de 118.804 pour le mois antérieur. Les investisseurs surveillent ces chiffres de l'emploi à la veille du rapport mensuel gouvernemental sur la situation du marché du travail aux Etats-Unis pour octobre. Le consensus est de 600.000 créations de postes non-agricoles pour 7,7% de taux de chômage. Les créations dans le privé sont attendues à 650.000, alors même que le dernier rapport d'ADP sur la question est pourtant ressorti décevant.
L'euro remonte ce soir sur les 1,18/$, tandis que le baril de Brent campe sur les 40$.

VALEURS EN HAUSSE

Archos (+31%) a annoncé le lancement d'une gamme de purificateurs d'air composés de trois filtres pour capturer 99,97% des particules, à savoir un filtre pour les grosses particules qui arrête les fibres, cheveux et poils d'animaux, un filtre HEPA pour capturer les particules fines comme le pollen, les acariens, les polluants atmosphériques et chimiques, et un filtre à charbon pour neutraliser les odeurs et les fumées.

P&V remonte de 20% avec DBV (+14%) et Lumibird (+10%)

Erytech : +9% avec SES

Derichebourg : +7% en compagnie de Mauna Kea, Atari et SII

Neurones : +6,5% après ses comptes, avec Chargeurs, Carmila

Valneva : +5,5% avec SoiTec, Mersen, Aubay et Klepierre

Spie : +5% suivi de Rexel, Trigano, Rallye

Alstom (+4,5%) et son consortium ont été choisis pour construire le premier tronçon de la ligne 4 du métro d'Athènes. Le Français fournira les solutions de matériel roulant, de signalisation et d'infrastructure. Alstom, dans le cadre d'un consortium avec Avax et Ghella, a ainsi été désigné gagnant dans l'appel d'offres concernant la construction du premier tronçon de la ligne 4 du métro d'Athènes, après la récente validation des offres techniques et financières par le Conseil d'administration d'Attiko Metro. La part d'Alstom dans ce projet est estimée à près de 300 millions d'euros.

Après BNP Paribas et le Credit Agricole, la Société Générale (+4%) a, à son tour, dévoilé des comptes plus solides qu'anticipé au troisième trimestre. Une performance saluée par le marché avec un titre qui grimpe de plus de 3% à 13,2 euros. Après deux trimestres consécutifs de pertes, la banque rouge et noire est revenue dans le vert au troisième trimestre grâce son activité de marché et à une baisse des charges. Elle a ainsi enregistré un profit net de 862 ME (+9,8%) sur la période pour des revenus de 5,81 MdsE (+0,5% à périmètre et change constant). Le consensus tablait respectivement sur 449 ME et 5,6 MdsE. Le résultat opérationnel s'est élevé à 1,47 MdE. Du côté des activités de marché, les revenus ont progressé de 4,5% (+6,3% à périmètre et change constants), avec une hausse de plus de 9% sur les taux, crédit et changes. Les revenus du trading actions sont multipliés par 3,7 par rapport au deuxième trimestre et en hausse de 5,1% par rapport à juin 2019. Le coût net du risque s'élève à 518 millions d'euros sur le trimestre contre 950 ME attendus par les analystes.

Voltalia : +4% avec Eramet, Innate, Natixis

La très belle performance de Legrand est logiquement applaudie par le marché (+1,6). La société a enregistré sur les trois mois clos fin septembre une croissance organique stable, une marge opérationnelle ajustée avant acquisitions de 21,6%, en hausse de +1,4 point, et un cash-flow libre en forte hausse de +22%. Compte tenu du contexte qui demeure dégradé et très incertain, notamment du fait des nouvelles mesures sanitaires sur certains marchés, et considérant la base de comparaison exigeante du quatrième trimestre 2019, Legrand anticipe sur le quatrième trimestre 2020 une baisse organique de son chiffre d'affaires. Le Groupe est confiant dans sa capacité à poursuivre le développement de ses parts de marché et continuera de protéger activement sa marge opérationnelle ajustée.

Varallia : +3% avec LVMH, IPSOS, TF1, Savencia, Amundi, Peugeot, STM

VALEURS EN BAISSE

CGG (-8,5%) a dévoilé des résultats en retrait au troisième trimestre, malgré la reprise observée sur la période. Le groupe parapétrolier essuie ainsi une perte nette trimestrielle de 93 millions d'euros contre un déficit de 147 M$ un an plus tôt pour des revenus de 178 M$ (-26%). Le résultat opérationnel recule de 32% à -43 M$.

Haulotte : -3% avec Euronext (-2%) et Vicat

Arkema perd 2%. Le chiffre d'affaires s'est inscrit à 1,9 MdE au T3 (2,2 MdsE au T3 2019), en baisse de 9% à périmètre et change constants, mais en ligne avec la guidance d'environ -10% exprimée fin juillet.

Lagardere : -2% suivi de Actia, Burelle

Sanofi : -1% avec Virbac, AST Groupe et GTT

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !