Cotation du 09/07/2020 à 18h05 CAC 40 -1,21% 4 921,01
  • PX1 - FR0003500008

Clôture Paris : le CAC40 retrouve les 5.000 points !

Clôture Paris : le CAC40 retrouve les 5.000 points !
Clôture Paris : le CAC40 retrouve les 5.000 points !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Rien n'arrête le CAC40 qui a poursuivi sa remontée à grande vitesse ce mercredi, en repassant même la barre des 5.000 points, en hausse de 3,36% à 5.022 pts en clôture ! La bourse de Paris ne perd plus que 16% depuis le début de l'année, et ce sont encore les valeurs les plus touchées par la crise sanitaire qui ont profité de rachats à bon compte sur l'automobile, l'aéronautique, le tourisme ou les banques...
Le baril de brut WTI subit en revanche quelques prises de profits à 36,5$, tandis que le brent repasse sous les 40$.

ECO ET DEVISES

La levée progressive des actions de confinement favorise la reprise. L'indice PMI chinois Caixin/Markit a montré par ailleurs ce matin un rebond de l'activité du secteur des services en mai, à 55 contre 44,4 en avril, au plus haut depuis la fin de l'année 2010. En Europe, les indices PMI définitifs pour le mois de mai ressortent majoritairement meilleurs que prévu (30,5 pour l'indice européen global contre 28,7 de consensus). L'indicateur britannique est lui aussi supérieur aux attentes de marché.

D'après le dernier rapport d'ADP sur le sujet, l'économie américaine a détruit 2,76 millions d'emplois privés au mois de mai 2020, contre un consensus de -8,66 millions et un niveau de -19,56 millions un mois plus tôt. Ainsi, les chiffres du mois de mai sont nettement moins dramatiques qu'escompté, et la lecture du mois d'avril est révisée en hausse. En mai, les petites entreprises ont détruit 435 milliers de postes, les moyennes 722 milliers et les grandes 1,604 million. Le secteur de la production de biens a supprimé 794 milliers d'emplois et les services ont détruit 1,967 million de postes.

Les cours du pétrole sont en territoire négatif malgré l'annonce d'un repli surprise des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine passée.
D'après le Département à l'Energie, les stocks domestiques de pétrole pour la semaine close au 23 mai ont diminué de 2,1 millions de barils à 532,3 mb, contre un consensus de +3 millions de barils. Les réserves d'essence ont progressé de 2,8 millions de barils (contre une hausse de 0,3 mb anticipée par le consensus), alors que les stocks de produits distillés ont bondi de 9,9 mb par rapport à la précédente semaine, contre une progression de 2,9 mb attendue par le marché.

L'indice PMI américain final des services pour le mois de mai 2020 est ressorti à 37,5, traduisant ainsi une franche contraction de l'activité. Il dépasse néanmoins le consensus de place qui se situait à 36,9, comme la lecture flash initiale. L'indice final du mois d'avril s'établissait à 26,7. L'indicateur PMI composite américain du mois de mai est ressorti pour sa part à 37, contre 27 en avril.

L'indice ISM des services américains du mois de mai s'est établi quant à lui à 45,4, contre 44 de consensus de marché et 41,8 un mois auparavant.

Les commandes industrielles américaines du mois d'avril, qui viennent aussi d'être révélées, ont chuté de 13% en comparaison du mois antérieur, contre un consensus de -14% et une baisse de 10,3% un mois avant.
L'euro remonte sur les 1,1240/$ entre banques ce soir.

VALEURS EN HAUSSE

Mauna Kea monte de 16%. Une poussée de fièvre à relier à une note d'Oddo BHF qui a initié le suivi de la valeur avec une recommandation 'achat' et une cible de 2,5 euros.

Tarkett gagne 16,5% suivi de Coface (+12%) et de Plastivaloire

LISI : +11% avec Scor et Air France KLM

AXA (+10,5%) a décidé de réduire la proposition de distribution de dividende de 1,43 euro par action à 0,73 euro par action. Cette proposition sera soumise à l'approbation des actionnaires lors de l'Assemblée Générale d'AXA le 30 juin 2020.

Renault s'envole aussi de 10,5%. Le constructeur a enfin officialisé la mise en place d'une convention d'ouverture de crédit d'un montant total maximum de 5 milliards d'euros bénéficiant d'une garantie à 90% de l'Etat français. Ce prêt pourra être tiré en tout ou partie et, en une ou plusieurs fois, d'ici le 31 décembre 2020. Il permettra "d'assurer le financement des besoins de liquidité du groupe, dans un contexte de crise sans précédent". Outre cette annonce attendue, le constructeur bénéficie du soutien de Goldman Sachs qui est passé à l''achat' sur le titre en visant 28 euros.

CNP : +9,5% avec Scor

STM : +8,5% suivi de Dassault Aviation, SMCP, Actia, AKKA

Eior : +7% suivi de Natixis, Airbus, DBV

Groupe Open : +7% avec Covivio

Engie : +6% avec Thales, CGG, Peugeot, Burelle, Lagardere

Safran : +5,5% suivi de Vinci, Nexity, BNP Paribas, ADP, Michelin, FNAC Darty, TechnipFMC et Suez

Wavestone avance de 4,7% au lendemain de la présentation de ses résultats annuels. Le cabinet de conseil a enregistré sur son exercice 2019-2020 un résultat opérationnel courant de 55,7 ME, contre 55,2 ME un an plus tôt, pour un chiffre d'affaires consolidé de 422 ME, en hausse de +8%. A taux de change et périmètre constants, la croissance annuelle s'est élevée à +2%. Le résultat net part du groupe a atteint 31,1 ME vs 30,8 ME. Dans le contexte actuel très incertain, Wavestone estime ne pas être en mesure de formuler d'objectifs financiers pour l'exercice 2020-2021.

Elis bondit de 3% dans un marché actif, alors que la firme BofA Merrill Lynch Global Research vient d'initier sa recommandation sur le dossier à l'achat avec un objectif de cours de 15 euros.

VALEURS EN BAISSE

Poxel : -8% avec Amoeba

Onxeo : -4% suivi de Abivax, Ekinops, BioMerieux et Gensight

Ubisoft : -3% avec Ateme et Mediawan (-2%)

Iliad cède 1%, victime d'une note d'analyste. Morgan Stanley a dégradé le dossier à 'pondération en ligne' avec un objectif maintenu à 165 euros.

Ipsos : -1% avec Genfit et BigBen

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !