Cotation du 21/06/2018 à 18h05 CAC 40 -1,05% 5 316,01
  • PX1 - FR0003500008

Clôture Paris : le CAC40 reste au-dessus des 5.600 points

Clôture Paris : le CAC40 reste au-dessus des 5.600 points
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Le CAC40, après avoir enregistré de nouveaux sommets annuels hier, sur des niveaux pas revus depuis la fin de l'année 2007, a cédé 0,13%, préservant ainsi les 5.600 points, à 5.614 points en clôture (avec tout de même un plus haut "intraday" de 5.643 pts). Les regards sont désormais tournés vers les négociations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis qui suscitent interrogations et spéculations... Du côté du marché obligataire, le taux 10 ans américain cède un peu de terrain en cette fin de semaine, mais reste tout de même au-dessus de la barre psychologique des 3%. Wall Street ne prend pas de risque actuellement, en restant autour de l'équilibre... Sur l'ensemble de la semaine, le CAC40 grimpe de 1,3%, pour sa huitième hausse hebdomadaire consécutive !

ECO ET DEVISES

La zone euro a enregistré en mars un excédent commercial de 26,9 milliards d'euros avec le reste du monde, contre +28,5 MdsE un an plus tôt. Le consensus tablait sur un excédent de 27,9 MdsE. Les exportations ont reculé de 2,9% tandis que les importations ont diminué de 2,5%.

Sur le front politique, en Italie, les dirigeants du parti "antisystème" Mouvement 5 Etoiles et de la formation d'extrême droite la Ligue se sont entendus jeudi sur les grands principes d'un accord de gouvernement et comptent peser face à Bruxelles, avec au programme : réforme de l'impôt sur le revenu et de l'impôt sur les sociétés et instauration d'un revenu universel mensuel...

Les négociations commerciales des États-Unis et de la Chine suscitent toujours beaucoup d'interrogations, alors que Trump dit douter d'un accord. La Chine vient de démentir les dernières rumeurs, selon lesquelles le pays aurait proposé de réduire son excédent commercial annuel avec les USA de 200 Mds$ en augmentant ses importations de produits américains... Le déficit du commerce de marchandises des Etats-Unis avec la Chine avait atteint un record de 375 Mds$ l'an dernier.

Aux Etats-Unis, la probabilité d'un taux des fonds fédéraux logé entre 2,25 et 2,50% le 19 décembre, à l'issue de la dernière réunion monétaire de l'année, est désormais de 42% selon l'outil FedWatch du CME Group. Cette hypothèse signifie que la Fed relèverait ses taux par quatre fois cette année. La probabilité d'un taux situé entre 2,50 et 2,75% est de 6,5%...

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,1771$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 71,3$ et le Brent s'affiche à 79,1$.

VALEURS EN HAUSSE

* Maurel & Prom s'offre un rebond de 7,1% ce vendredi, à plus de 5,7 euros.

* Technicolor reprend 5,3% alors que les ventes de titres réalisées par Cisco ces dernières semaines pourraient bientôt prendre fin.

* Ubisoft gagne 4,5%. Le titre atteint par la même occasion un nouveau plus haut historique. Les investisseurs saluent le très bel exercice 2017-2018 de l'éditeur de jeux-vidéo marqué notamment par une marge opérationnelle record de 17,3% (16,3% en 2016-2017). Le groupe a par ailleurs confirmé ses objectifs 2018-2019, à savoir un chiffre d'affaires IFRS 15 autour de 2 MdsE et un résultat opérationnel non-IFRS d'environ 440 ME. Certains analystes soulignent quand même des niveaux de valorisation devenus très tendus.

* Natixis (+3%) a annoncé "un bon début pour le plan stratégique New Dimension", avec une hausse du PNB publié de +3% à 2,412 MdsE pour le premier trimestre 2018 et une croissance du résultat net publié de +15% à 323 ME.

* Veolia, qui a déjà gagné 1,4% hier, a encore gagné 1,3% ce vendredi. Dhaka Water Supply and Sewerage Authority, autorité en charge de la gestion de l'eau potable et des eaux usées de la capitale du Bangladesh, a choisi Veolia et Suez, pour construire et exploiter l'usine de production d'eau potable de Gandharbpur.

* Engie (+0,5%). Le groupe a pris acte de la décision du Conseil d'Etat sur sa requête, publiée ce jour, jugeant que les tarifs réglementés de vente d'électricité sont contraires au droit européen, en l'absence de mécanisme de réexamen périodique et compte tenu de leur application trop large englobant les clients particuliers mais également les clients professionnels. Engie "se félicite de cette avancée bénéfique aux consommateurs professionnels qui disposeront d'un véritable choix grâce à des prix plus compétitifs".

VALEURS EN BAISSE

* SQLI perd 5,3% après avoir affiché au premier trimestre 2018 un chiffre d'affaires de 57,8 millions d'euros, en croissance de 12,9% par rapport au 1er trimestre 2017. Le taux de turn over subi reste soutenu sur le premier trimestre à 26,8% mais une inflexion favorable est néanmoins constatée depuis février. SQLI confirme viser un chiffre d'affaires d'au moins 240 ME cette année.

* Vallourec recule de 2,4%. Le groupe a enregistré un chiffre d'affaires de 862 ME au premier trimestre, en hausse de 10,1% par rapport au T1 2017. A taux de change constants, le chiffre d'affaires a progressé de 22,1%, avec un effet volume positif de 8,4% principalement lié aux activités Pétrole et Gaz aux Etats-Unis. Le résultat net est de -170 ME à comparer à une perte de 126 ME au T1 2017. Enfin, Vallourec confirme ses perspectives positives pour l'année avec un résultat brut d'exploitation du second semestre 2018 visé en forte progression par rapport à celui du premier semestre.

* Bouygues poursuit sa consolidation, en recul de 1,8%, alignant par la même occasion une 5ème séance consécutive dans le rouge. Il s'agit de la plus forte baisse du CAC40 au sein d'un palmarès sans grandes variations.

* Vivendi cède 1,6%. Bolloré (-0,8%) a annoncé avoir porté sa participation dans Vivendi à environ 24% du capital.

* STMicroelectronics retombe sur les 20 euros ce vendredi, en baisse de 1,9% en clôture.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Clôture Paris : le CAC40 reste au-dessus des 5.600 points

Partenaires de Boursier.com