Cotation du 07/07/2020 à 09h16 CAC 40 -0,94% 5 033,85
  • PX1 - FR0003500008

Clôture Paris : le CAC40 reprend plus de 5% !

Clôture Paris : le CAC40 reprend plus de 5% !
Clôture Paris : le CAC40 reprend plus de 5% !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

En une seule séance ce lundi, le CAC40 a refait la quasi-totalité de son retard accumulé la semaine dernière ! L'indice a rebondi d'un peu plus de 5%, +5,16%, à 4.498 points.
Parmi les catalyseurs du jour, les propos rassurants de Jerome Powell le patron de la Fed, la remontée des cours du baril de brut WTI qui se redresse de près de 10% sur le Nymex, à 32,5$, au plus haut de deux mois, avec les réductions de production, tandis que le Brent retrouve les 35$.
Par ailleurs, le groupe américain de biotechnologies Moderna a annoncé que l'administration, dans le cadre d'un essai clinique à petite échelle, de son vaccin expérimental contre le COVID-19, avait entraîné une production d'anticorps susceptibles de "neutraliser" le nouveau coronavirus.
Autre point fort du jour, la France et l'Allemagne ont proposé dans une déclaration commune, que le plan de relance européen soit doté de 500 milliards d'euros en dépenses budgétaires pour les pays de la zone les plus touchés par l'épidémie de coronavirus.

ECO ET DEVISES

Paris et Berlin proposent que ce fonds, actuellement en discussion à Bruxelles, soit "doté de 500 milliards d'euros en dépenses budgétaires de l'UE pour les secteurs et régions les plus touchés, sur la base des programmes budgétaires de l'UE et dans le respect des priorités européennes", peut-on lire dans la déclaration commune publiée à l'issue d'un échange entre Emmanuel Macron et Angela Merkel. "Il renforcera la résilience, la convergence et la compétitivité des économies européennes, et accroîtra les investissements, notamment dans les transitions écologique et numérique et dans la recherche et l'innovation", précise le texte. "Les financements du Fonds de relance seront ciblés sur les difficultés liées à la pandémie et sur ses répercussions."
"Il s'agira d'un complément exceptionnel, intégré dans la décision relative aux ressources propres, avec un volume et une date d'expiration clairement spécifiés, et qui sera lié à un plan de remboursement contraignant au-delà du prochain CFP sur le budget de l'UE", ajoutent les deux pays.

Donald Trump a estimé sur Twitter que "le nombre de cas de Coronavirus est sur une tendance fortement baissière aux États-Unis, à quelques exceptions près. De très bonnes nouvelles, en effet!". Le président américain, qui soutient toujours fermement la réouverture du pays, vante également le travail effectué en matière de santé et de test (plus de 11 millions de tests, plus qu'aucun autre pays au monde).

Sur le front économique, outre-Atlantique, l'indice du marché immobilier américain de la National Association of Home Builders pour le mois de mai 2020 est ressorti à 37, contre un consensus de place de 33 et un niveau de 30 rapporté un mois auparavant. Ainsi, l'indicateur reste certes à très bas niveau, mais il dépasse nettement les attentes du consensus et traduit une moindre décélération du marché.

Le baril de pétrole débute la semaine en fanfare à l'image du WTI de retour sur ses niveaux d'il y a deux mois. La baisse de la production mondiale, alimentée par l'Arabie saoudite et les Etats-Unis, et les signes de reprise progressive de la demande de carburant à mesure que davantage de pays assouplissent les restrictions imposées pour arrêter la propagation de la pandémie de coronavirus, soutiennent les cours de l'or noir ce lundi.
L'Arabie saoudite, qui avait pris des mesures préparatoires avant l'entrée en vigueur de l'accord, aurait notamment réduit ses exportations de 2,6 millions de barils par jour, soit environ 28%, pour les ramener à 6,7 mbj au cours des deux premières semaines de mai. "Les réductions de production réelles sont plus profondes et plus spectaculaires que ce que toute personne raisonnable aurait pu penser il y a une semaine", souligne Ed Morse, responsable de la recherche sur les matières premières chez Citi.
Les propos de Jerome Powell, le président de la Réserve fédérale, selon lesquels, en l'absence d'une deuxième vague de l'épidémie de COVID-19, l'économie américaine pourrait bénéficier d'une reprise progressive au second semestre après la très forte contraction attendue au deuxième trimestre, dopent également les cours du brut...

VALEURS EN HAUSSE

Pierre et Vacances : rebondit encore de 21% suivi de ADP (+13%) et de Airbus (+12%) dans le secteur tourisme/transport en attendant une aide européenne

Tikehau : +11% avec Elis et AKKA

Faurecia : +11%, Valeo (+10%) suivi de Renault (+8,5%) avec Michelin (+8%) et Peugeot (+6,5%). Sur 'France Info', le ministre de l'Economie et des Finance a déclaré : "j'annoncerai un plan de soutien au secteur automobile sous 15 jours, et le plus vite sera le mieux, de façon à relancer la consommation et la transformation vers un modèle plus durable... Cela veut dire soutien à l'achat de véhicules propres. Il faut que l'on fasse de cette crise un levier pour accélérer la transition écologique et pour encourager les Français à acheter des véhicules qui sont encore aujourd'hui trop chers pour eux".

Société Générale regagne 10%. S&P Global Ratings a abaissé à 'négative' la perspective associée à la note crédit long terme de la banque ('A'). La rentabilité de la SG est sous pression depuis un certain temps, et les conditions économiques difficiles dans le contexte de la pandémie de Covid-19 ainsi que l'environnement turbulent des marchés financiers ont exacerbé les faiblesses existantes, explique S&P, qui met en avant la perte inattendue de 326 ME essuyée par la banque au premier trimestre. "Nous pensons que la banque pourrait devoir encore ajuster son modèle d'entreprise pour renforcer la rentabilité ajustée au risque et la résistance des revenus de sa division de banque d'investissement", souligne l'agence.

TechnipFMC : +10% avec Elior, Rexel, Plastivaloire

Saint-Gobain : +9% avec Safran, Vicat, Scor

Vinci (+8,5%) : La Société du Grand Paris a attribué au groupement d'entreprises piloté par Vinci Construction Grands Projets le contrat de construction du lot 1 de la ligne 18 du Grand Paris Express, plus grand projet de mobilité urbaine actuellement en cours en Europe. Ce premier tronçon permettra de relier l'aéroport d'Orly (94) à Massy-Palaiseau (91). La ligne 18 sera ensuite prolongée jusqu'à Versailles (78).

Eramet : +8% avec BNP Paribas, Bouygues, Rubis, EDF

Total (+7,5%) renforce ses positions dans la génération et la fourniture d'électricité et de gaz en Espagne avec l'acquisition auprès d'Energías de Portugal de son portefeuille de 2,5 millions de clients résidentiels et de deux centrales à cycle combiné au gaz naturel, d'une puissance cumulée de près de 850 mégawatts.

Haulotte : +6,5% suivi de Schneider, Dior, Alstom, Natixis

Accor (+5%) a annoncé la conclusion d'un accord avec un consortium de 5 banques portant sur la mise en place d'une nouvelle ligne de crédit renouvelable (RCF) de 560 millions d'euros. Elle vient s'ajouter à la ligne de crédit de 1,2 milliard d'euros signée en juillet 2018 et renforce encore la liquidité de Accor qui excède aujourd'hui 4 milliards d'euros, soit plus de 40 mois de liquidité.

VALEURS EN BAISSE

Showroomprivé : -3% avec Lediawan, suivi de Solocal -(-2%)

Ubisoft : -1,5% avec Savencia, Gl Events, Interparfums (-1%)

Sanofi (stable). Le groupe a annoncé l'organisation d'un cycle de 'webcasts' interactifs dédiés à la présentation des principaux programmes de son portefeuille de développement qui culminera par une journée virtuelle consacrée à sa 'R&D', le jeudi 23 juin.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !