Cotation du 26/10/2021 à 14h10 CAC 40 +0,66% 6 757,36
  • PX1 - FR0003500008

Clôture Paris : le CAC40 reprend encore 1,29%

Clôture Paris : le CAC40 reprend encore 1,29%
Clôture Paris : le CAC40 reprend encore 1,29%
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Le CAC40 a poursuivi son rebond ce mercredi, en hausse de 1,29% à 6.637 pts en clôture, alors que le géant chinois de la promotion immobilière Evergrande a trouvé un accord pour le paiement du coupon de 5,8%, d'une obligation arrivant à échéance en 2025. De quoi rassurer les investisseurs qui guettent désormais les décisions très attendues de la Réserve fédérale sur le fameux "tapering" ce soir à l'issue de la réunion du comité de la banque centrale US...

ECO ET DEVISES

Le communiqué FOMC sera dévoilé à 20 heures, alors que le président de la Fed, Jerome Powell, interviendra à 20h30 à l'occasion de sa traditionnelle conférence. Le Financial Times rappelle les indications récentes de Powell à propos des progrès substantiels supplémentaires vers l'objectif d'inflation et de progrès clairs concernant le marché du travail. L'annonce formelle du tapering est toutefois désormais attendue en novembre, du fait notamment du variant Delta, et après un récent rapport sur l'emploi très mitigé...
L'agence Bloomberg expliquait cette semaine de quelle manière l'incessant débat sur le tapering de la Fed détournait l'attention des "vents contraires budgétaires" via une relance décroissante, qui devrait avoir un impact beaucoup plus important sur la croissance économique l'année prochaine. Le plan de dépenses de 3.500 milliards de dollars du président Biden (montant probablement amplement réduit) ne ferait pas beaucoup de différence en 2022, étant donné qu'il sera étiré sur des années et financé en partie par des augmentations d'impôts.

Le 'dot plot' de la Fed concentrera donc l'attention ce soir, afin de mieux jauger les anticipations en matière de relèvement des taux... Les 'dots' médians 2022 et 2023 ne devraient toutefois pas évoluer, et indiqueraient donc toujours un statu quo sur les taux en 2022, puis deux hausses en 2023. Il suffirait que quelques membres changent d'opinion pour que le 'dot' 2022 passe à une hausse de taux, mais il est peu probable que cela se produise compte tenu des récentes données économiques et de la légendaire prudence de l'institution monétaire. Ainsi, la Fed devrait maintenir ses taux à zéro ou presque, comme c'est le cas depuis le début de la pandémie, au moins jusqu'à la fin de l'année prochaine. Certains économistes débattent de savoir si le dot médian pour 2023 passera de deux à trois durcissements, tandis que trois hausses de taux sont attendues sur 2024.

La Fed ne devrait pas faire d'annonce formelle de réduction des achats d'actifs ce soir. Le consensus tourne autour d'une annonce en novembre, la banque centrale commençant en fait le processus de réduction en décembre ou au début de l'année 2022 à un rythme de 15 milliards de dollars. Le communiqué révélé ce soir devrait juste fournir des indications plus explicites. La Fed pourrait ainsi mentionner que si l'économie évolue globalement comme attendu, il pourrait être approprié de commencer à réduire le rythme des achats d'actifs cette année.

La parité euro / dollar atteint 1,1730$ ce midi. Le baril de Brent remonte à 75,75$. D'après le Département américain à l'Énergie ce mercredi, les stocks domestiques de brut pour la semaine close au 17 septembre, hors réserve stratégique, ont reculé de 3,5 millions de barils en comparaison de la semaine antérieure, déclin proche des attentes du consensus. Les stocks d'essence se sont en revanche appréciés de 3,5 millions de barils. Les stocks de produits distillés ont baissé de 2,6 millions de barils.

VALEURS EN HAUSSE

Valneva remonte de 9,5% avec Lumibird (+8%)

Medincell : +7% avec Genomic, Akwel, Balyo

Lysogène : +6% suivi de CGG, Plastivaloire, Rothschild

Technip Energies : +5%. Technip Energies et National Petroleum Construction Company (NPCC), filiale de National Marine Dredging Company, ont signé un protocole d'accord (MoU) pour accélérer la transition énergétique aux Émirats Arabes Unis (EAU) et dans d'autres pays de la zone Moyen-Orient Afrique du Nord. Le protocole d'accord a été signé le 21 septembre lors de la conférence Gastech par le Directeur général de NPCC Ahmed Dhaheri et le Directeur général de Technip Energies Arnaud Pieton en présence de hauts responsables des deux sociétés.

Technicolor : +5% suivi de Nacon, Derichebourg

Faurecia : +4% avec McPhy, Eramet, Air France KLM

Renault : +3,5% avec Inventiva, Xilam, BNP Paribas, SG

Publicis : +3% avec Valeo, Nokia, Vallourec, Stellantis

Kering : +2,5% suivi de Imerys, Total Energies, Imerys

VALEURS EN BAISSE

SopraSteria reperd 3,8% sur de nouvelles notes de brokers prudentes

Orpea (-2,2%) le chiffre d'affaires du 1er semestre 2021 s'élève à 2.069 ME, en hausse de +8,7% dont +5,2% en organique. L'accélération de la croissance a été particulièrement marquée au 2ème trimestre, avec le succès de la campagne de vaccination, ayant permis d'enclencher une dynamique soutenue de reprise des admissions en maisons de retraite à partir de mars 2021, ainsi la croissance organique a été significativement plus forte sur le T2 2021 à +9,8% contre +1% sur le T1 2021. Le Résultat Opérationnel Courant est de 230,7 ME, soit +17,3%. Le résultat net part du Groupe est en nette hausse de +40,3%, à 102,4 ME. Hors impact IFRS 16, le résultat net consolidé part du groupe est de 110,1 ME.

Groupe Crit : -2% avec Sartorius, Ose, Infotel, Virbac, LDC

BioMerieux : -1,5% avec DS et Haulotte

Atos : -1% suivi de Engie, Aramis et Korian

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !