Cotation du 03/08/2020 à 13h50 CAC 40 +1,24% 4 843,02
  • PX1 - FR0003500008

Clôture Paris : le CAC40 reprend 0,97%

Clôture Paris : le CAC40 reprend 0,97%
Clôture Paris : le CAC40 reprend 0,97%
Crédit photo © Reuters
(Boursier.com) —

LA TENDANCE

Après son fort recul de près de 3% hier, le CAC40 a repris près de 1% ce jeudi, +0,97% à 4.918 pts, à l'issue d'une journée volatile marquée par quelques achats à bon compte dans l'après-midi après une matinée dans le rouge. La situation sanitaire continue en effet d'inquiéter aux Etats-Unis alors que les gouverneurs de New York, du New Jersey et du Connecticut imposent des mesures de quarantaine aux voyageurs arrivant de neuf autres Etats... Walt Disney a repoussé la réouverture de certains de ses parcs à thème en Californie et Apple a refermé plusieurs boutiques.
La cote américaine se stabilise désormais ce jeudi, après une correction assez lourde hier (-2,72% sur le DJIA et -2,19% pour l'indice technologique Nasdaq).

ECO ET DEVISES

Les opérateurs ont pris connaissance ce jour d'une nouvelle batterie de statistiques assez contrastée outre-Atlantique. Le PIB américain final du premier trimestre 2020 est annoncé comme prévu à -5% en rythme annualisé, ce qui ressort conforme au consensus et à l'estimation préliminaire... Les dépenses réelles de consommation ont quant à elles régressé sur un rythme de 6,8%, contre -6,9% de consensus et -6,8% pour l'évaluation préliminaire. L'indice des prix a augmenté de 1,4%, contre +1,5% de consensus et +1,4% pour la précédente estimation.

Les commandes de biens durables du mois de mai se sont établies quant à elles en fort rebond de 15,8% en comparaison du mois antérieur, contre +10% de consensus et -18,1% pour la lecture révisée du mois antérieur. Hors transport, ces commandes ont augmenté de 4% en mai, contre +1,9% de consensus et -8,2% un mois avant.

La balance du commerce international de biens pour le mois de mai est ressortie déficitaire de 74,3 milliards de dollars, contre -68,2 milliards de consensus.

Enfin, les inscriptions hebdomadaires au chômage pour la semaine close au 20 juin se sont établies au nombre de 1,48 million, contre 1,38 million de consensus de marché et 1,54 million une semaine auparavant...

L'indice manufacturier de la Fed de Kansas City pour le mois de juin est ressorti positif à +1, contre un consensus de -9. Il signale donc une modeste expansion, inattendue, de l'activité manufacturière régionale.
Sur les devises, l'euro revient à 1,12/$ entre banques. Le pétrole se stabilise sur les 40$ le brent.

VALEURS EN HAUSSE

EuropaCorp rebondit de 13% à 0,8 euro. Gilbert Dupont est passé de 'réduire' à 'acheter' sur le groupe de Luc Besson tout en portant son objectif de 0,7 à 1,5 euro.

Inventiva : +8% suivi de Natixis (+7,5%)

Groupe Open : +6,7% avec Mauna Kea et Worldline

Ingenico : +5% suivi d'Ipsen et Onxeo

Synergie : +3,5% avec Guerbet, SG et Korian

Catana : +3% suivi de Capgemini, GTT, Teleperformance, BioMerieux, Bouygues, Beneteau, Sopra, Scor, Amundi

Edenred : +2,5% avec Neurones, Elis, Tarkett

Eiffage : +2% avec Michelin, Renault, Coface, LNA et Orpea

Peugeot (+1,4%) : La branche italienne de Fiat Chrysler Automobiles a obtenu mercredi un prêt garanti par l'Etat italien d'un montant de 6,3 milliards d'euros, pour faire face à la crise engendrée par le coronavirus. Le gouvernement italien a publié mercredi soir le décret autorisant cette opération, qui constituera la plus importante aide publique apportée à un constructeur automobile européen en raison de la crise du Covid-19.

VALEURS EN BAISSE

Technicolor : -7,8% avec Rallye (-6%) et Showroomprivé (-5%)

Amoeba (-5%) a annoncé un projet de transfert de cotation de ses actions du marché réglementé Euronext Paris (compartiment C) vers Euronext Growth Paris. Le Conseil d'administration a décidé la mise en oeuvre de ce transfert qui interviendra dans un délai minimum de deux mois...

Verallia : -4% avec Actia, AST (-3%) et Burelle

Figeac Aero : -3% avec Assystem, Xilam

Compagnie des Alpes : -2,5% suivi de Tour Eiffel

Accor (-1,7%). Jefferies a maintenu son opinion 'achat' avec un objectif de cours réduit de 39 à 33 euros.

Haulotte : -1,5% avec Plastivaloire, Virbac, Transgene

Pierre et Vacances (-0,3%) après ses résultats semestriels. Au 3e trimestre de l'exercice, avec plus de 2 mois de fermeture des sites et une reprise progressive de l'activité en juin (estimée à 30% de celle de juin 2019), le groupe pourrait enregistrer une perte de près de 300 ME de chiffre d'affaires, avec une incidence potentiellement limitée à -130 ME sur le résultat opérationnel courant. Cette dernière évaluation se fonde sur les économies réalisées (chômage partiel, variabilisation des charges sur sites) et sur les négociations en cours sur les loyers.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !