Cotation du 13/08/2020 à 18h05 CAC 40 -0,61% 5 042,38
  • PX1 - FR0003500008

Clôture Paris : le CAC40 reperd 0,96%

Clôture Paris : le CAC40 reperd 0,96%
Clôture Paris : le CAC40 reperd 0,96%
Crédit photo © Reuters
(Boursier.com) —

LA TENDANCE

Après un début de semaine en nette hausse hier lundi, le CAC40 a reperdu 0,96%, en réussissant malgré tout à préserver le seuil des 5.000 pts, à 5.007 pts en clôture. Les informations alarmantes en provenance de la pandémie de coronavirus aux Etats-Unis avec la fermeture des lieux publics décidée de nouveau en Californie ont entraîné une vague de prises de profits sur le Nasdaq hier soir, qui se prolonge actuellement... La nouvelle dégradation des relations sino-américaines pèse aussi sur la tendance. Côté résultats semestriels US, les banques américaines ont tiré les premières avec d'un côté, les bons résultats de JP Morgan et de l'autre les déceptions signées Wells Fargo et Delta Air Lines.

ECO ET DEVISES

Alors que la Californie a de nouveau ordonné la fermeture des bars et imposé aux restaurants et musées d'arrêter toute activité en intérieur, le bilan de la pandémie de Covid-19 continue à gonfler et certains redoutent que la ré-instauration de mesures de confinement empêche une éventuelle reprise en 'V'. L'Université Johns Hopkins, qui fait référence en la matière, dénombre désormais 13,1 millions de cas confirmés à travers le monde en sept mois, depuis le début de l'épidémie, pour 573.200 morts. Les Etats-Unis sont les plus touchés, avec 3,308 millions de cas et plus de 135.600 décès.

Sur le front diplomatique, Washington a rejeté la souveraineté revendiquée par la Chine sur les ressources de la quasi-totalité de la mer de Chine méridionale... L'administration Trump prévoit en outre de mettre fin à un accord de 2013 entre les autorités américaines et chinoises chargées de l'audit des entreprises, a déclaré un haut responsable du département d'Etat, une mesure qui pourrait accroître la pression sur les sociétés chinoises cotées à Wall Street.
Côté macro, les prix à la consommation ont augmenté de 0,6% en juin aux Etats-Unis après avoir reculé de 0,1% en mai et contre une hausse de 0,5% anticipée par le marché. Il s'agit de la première progression de l'indice CPI depuis février. L'inflation annuelle 'core' est restée stable à 1,2%, contre 1,1% de consensus. En séquentiel, l'indice CPI 'core'progresse de 0,2% contre 0,1% attendu.
Enfin, du côté des matières premières, le baril de pétrole qui perdait près de 2% en matinée avance désormais de 0,3% à 40,25$ (pour le WTI) alors que le brent pointe à 43,15$. L'euro grimpe ce soir sur les 1,14/$ entre banques.

VALEURS EN HAUSSE

Celyad Oncology (+9,5%) a annoncé que la FDA (Food and Drug Administration) américaine avait accepté la demande d'IND (Investigational New Drug) pour CYAD-211, thérapie CAR T allogénique basée sur la technologie shRNA (shRNA, ARN court d'épingle à cheveux), première de cette catégorie et deuxième programme "prêt à l'emploi" ne faisant pas appel à l'édition du génome. Principal candidat allogénique de la série de nouvelle génération CYAD-200, CYAD-211 cible l'antigène de maturation des lymphocytes B (BCMA) pour le traitement du myélome multiple récidivant/réfractaire (r/r MM).

Technicolor : +5% suivi de Lumibird et de Groupe Open (+3,3%)

Solocal (+3,3%) Dans le cadre de l'Assemblée unique des obligataires de Solocal Group qui s'est tenue le 13 juillet sur convocation du Commissaire à l'exécution du plan de Sauvegarde Financière Accélérée (SFA)en date du 3 juillet, l'Assemblée unique des obligataires a approuvé le projet de modification du plan de sauvegarde financière accélérée à l'unanimité des votes exprimés.
Les résolutions nécessaires à la mise en oeuvre de la modification du plan de SFA restent soumises au vote des actionnaires de Solocal Group qui seront réunis en Assemblée générale le vendredi 24 juillet.
La mise en oeuvre du projet de modification du plan de SFA reste également soumise à la réalisation de certaines conditions suspensives.

Scor : +2,7% avec Carrefour, Showroomprivé, Voluntis

Ateme : +2% suivi de Figeac, Orange

Alstom : +1,3% avec TechnipFMC, CNP et Colas

Total (+1%) Les actionnaires du groupe pétrolier ont privilégié le dividende en action ! Le géant de l'énergie indique qu'à l'issue de la période d'option close le 10 juillet, 62% des droits ont été exercés en faveur du paiement en actions du solde du dividende au titre de l'exercice 2019. En conséquence, 38.063.688 actions nouvelles seront émises, représentant 1,46% du capital de la société sur la base du capital social existant au 30 juin. Le prix d'émission des actions nouvelles émises en paiement de ce solde a été fixé le 29 mai à 28,80 euros.
Le règlement et la livraison des actions ainsi que leur admission sur Euronext Paris interviendront le 16 juillet. Ces actions porteront jouissance immédiate et seront assimilées aux actions Total existantes.
Le solde du dividende (0,68 euro par titre) au titre de l'exercice 2019 à verser en numéraire aux actionnaires n'ayant pas opté pour le paiement en actions s'élève à 663 millions d'euros et sera payé à compter du 16 juillet...

BigBen : +0,5% avec Iliad, Amundi, Danone, Publicis et Seb

VALEURS EN BAISSE

TFF (-4%) Le chiffre d'affaires annuel de la société est ressorti à 279,7 millions d'euros, en hausse de +3% (-1,3% en organique, retraités de l'effet change +1,3% et de l'effet périmètre Darnajou +3%). Le résultat opérationnel courant (ROC), à 43,7 ME, recule de -8,3%. Il reflète un manque d'activité en volume, et un développement à marche forcée du pôle Bourbon, dont les ratios de rentabilité n'ont encore pas atteint leur niveau cible.
Le résultat des autres produits et charges non courants est de -8,1 ME. Il enregistre les charges non récurrentes du pôle Bourbon engagées à hauteur de -8,6 ME pour anticiper et accompagner la forte croissance du marché. Le résultat financier, de +1,1 ME, bénéficie de l'impact positif des effets de change à hauteur de 2,3 ME.
Après impôt et résultat des sociétés mises en équivalence, le résultat net recule moins fortement que le résultat opérationnel sur un niveau de 26,9 ME, proche de 10% du chiffre d'affaires.
L'endettement net, en hausse de 64 ME, pour installer la seconde tonnellerie et les dernières merranderies dans le Bourbon, ressort à 161 ME retraité de l'application de la norme IFRS 16 (168,7 ME en valeur bilantielle). La structure financière reste solide avec 365 ME de capitaux propres et 82 ME de trésorerie disponible.

SoiTec : -5% suivi de Elior, Innate

STM : perd 4% avec Worldline, Aubay, Beneteau, Genfit

Cie des Alpes : -3% suivi de Ingenico, Sopra, Accor, DS, Airbus, Hermes, Atos, AKKA

Virbac : -2,5% avec Elis, FDJ, Getlink, Thales, Rexel, Spie, Aures

April : Le retrait obligatoire des actions non détenues par Andromeda Investissements à l'issue de l'offre publique de retrait (à l'exception des 105.694 actions auto-détenues, ainsi que des 327.518 actions gratuites dont les bénéficiaires ont souscrit un accord de liquidité) est intervenu aujourd'hui. Les actions April ont ainsi été radiées d'Euronext Paris. Le retrait obligatoire a été réalisé au même prix que l'offre publique de retrait, soit un règlement en numéraire de 22 euros, net de tous frais, pour chaque action April. Les sommes dues aux titulaires des actions April qui ont été transférées à Andromeda Investissements dans le cadre du retrait obligatoire ont été versées par Andromeda Investissements sur un compte bloqué ouvert à cet effet auprès de Natixis, en qualité de centralisateur auprès duquel les intermédiaires financiers teneurs de compte devront demander le paiement des sommes correspondant aux avoirs de leurs clients.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !