Cotation du 26/10/2021 à 14h46 CAC 40 +0,69% 6 758,99
  • PX1 - FR0003500008

Clôture Paris : le CAC40 remonte de 0,59%

Clôture Paris : le CAC40 remonte de 0,59%
Clôture Paris : le CAC40 remonte de 0,59%
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Le CAC40 a repris 0,59% ce jeudi à 6.622 pts après sa correction d'hier de plus de 1%. Les volumes d'échanges sont toutefois restés mesurés. La séance a surtout été marquée par l'envolée de l'action Lagardère de près de 20%, alors que Vivendi va reprendre la participation du fonds Amber Capital (près de 18%) pour 610 millions d'euros, et lancer ultérieurement une offre publique d'achat...

ECO ET DEVISES

La reprise de l'économie de la zone euro est plus rapide que ce qui était anticipé il y a 6 mois, grâce notamment à la campagne de vaccination contre le COVID-19 qui a permis d'alléger une grande partie des restrictions sanitaires liées à la pandémie, a déclaré la présidence de la Banque centrale européenne, Christine Lagarde. "Cette année, les choses vont certainement plus vite que nous ne le pensions - au point que nous aurons retrouvé les niveaux d'avant COVID-19 avant la fin de l'année", indique-t-elle dans un entretien à Bloomberg.
"Nous avions prévu que ce serait au mieux début 2022 ; ce sera maintenant en 2021...". La présidente de la BCE a évoqué également les travaux de l'institution pour la création d'un "euro numérique de banque centrale" dont elle a lancé le coup d'envoi cet été. "Au lieu d'avoir des billets de banque et de l'argent liquide dans nos poches ou dans notre portefeuille, nous pouvons avoir exactement la même chose mais sous une forme numérique", explique-t-elle... "Nous y travaillons tous et je tenais absolument à inscrire la question de la MNBC (monnaie numérique de banque centrale) à notre ordre du jour, car je pense que nous devons nous tenir prêts", poursuit Christine Lagarde. A la question du remplacement des billets de banque par un euro numérique, Christine Lagarde a répondu que les deux cohabiteront...

La consommation américaine a aussi surpris positivement au mois d'août... Selon le rapport du jour, les ventes de détail d'août ressortent en progression de 0,7% en comparaison du mois antérieur à 618,7 milliards de dollars, contre -0,8% de consensus de marché. Hors automobile, les ventes grimpent même de 1,8% par rapport au mois précédent, contre -0,2% de consensus de marché. Enfin, hors automobile et essence, les ventes de détail s'affichent en augmentation de 2%, contre -0,3% de consensus.
L'euro campe ce soir sous les 1,18/$ entre banques.

VALEURS EN HAUSSE

Lagardère bondit de près de 20% à 23,20 euros. Vivendi a annoncé mercredi soir avoir accepté de reprendre la participation du fonds Amber Capital (près de 18%) dans Lagardère pour 610 millions d'euros, et a annoncé son intention de lancer une offre publique d'achat (OPA) pour acquérir le solde du capital du groupe, propriétaire notamment de 'Paris Match', du 'JDD', de la radio 'Europe 1', ainsi que de la maison d'édition Hachette. Vivendi, qui possède déjà plus de 27% du capital de Lagardère, a précisé dans un communiqué que l'opération sera réalisée d'ici au 15 décembre 2022 au prix de 24,10 euros par action, soit une prime d'environ 20% par rapport au cours actuel de Lagardère. L'acquisition est soumise à l'autorisation de plusieurs autorités, dont le Conseil supérieur de l'audiovisuel et la Commission européenne. La prise de contrôle de Lagardère va permettre au groupe de l'homme d'affaires Vincent Bolloré d'étendre son influence dans le paysage médiatique français, Vivendi étant déjà propriétaire de Canal+, du numéro deux français de l'édition Editis et d'Universal Music Group, en cours d'introduction en Bourse.

Virbac, qui restait sur trois séances de repli, rebondit de près de 11%, dopé par sa très belle publication intermédiaire et le nouveau relèvement de ses objectifs annuels. Sur les six premiers mois de l'exercice, le laboratoire pharmaceutique français dédié à la santé animale a dégagé un résultat opérationnel courant avant amortissement des actifs issus d'acquisitions de 105,3 millions d'euros contre 85,5 ME un an plus tôt, pour un chiffre d'affaires de 529,4 ME, en progression de +17,9% hors Sentinel (+10,7% à périmètre réel). Le résultat net courant s'établit à 74,4 ME, en hausse de 38,9%.

Rothschild grimpe de 7% après ses comptes suivi de AB Science et de Vetoquinol (+6%)

SMCP : +6% avec Elior

Séché : +3,5% avec Cie des Alpes, Latecoere, Alstom (+3%)

Aubay (+3%) : le résultat opérationnel est en hausse de 22,4% après la prise en compte du coût des actions de performance pour 0,5 ME et du poste 'autres produits et charges opérationnels' pour 0,6 ME, constitué principalement de charges de restructuration, en recul par rapport à la même période en 2020. Le résultat net part du groupe progresse fortement à 15,6 ME, établissant ainsi un nouveau plus haut semestriel historique pour le groupe. La charge d'impôts de 5,7 ME traduit une baisse du taux d'imposition moyen du groupe à 27%.

Haulotte regagne plus de 3%. Le résultat opérationnel du premier semestre s'élève à 7,4 ME, soit 3% du chiffre d'affaires, contre 3,1 ME l'année précédente, une charge exceptionnelle de (4,2) ME passée au 30 juin 2021 expliquant l'écart avec le résultat opérationnel courant. Le résultat net du Groupe ressort à +4,4 ME soit +1,8% du chiffre d'affaires, impacté positivement dans son résultat financier par les gains de change (+3 ME).

Chargeurs : +2,5% avec Icade, Capgemini, Euronext

Boiron : +1,5% avec Dior, Veolia, Technip Energies, Legrand, Scor, ADP et Essilor

TotalEnergies (stable). Dans son dernier rapport mensuel, l'Opep estime que le monde restera confronté à un déficit d'approvisionnement en pétrole dans les mois à venir, même si ses membres relancent, un peu, leur production. Malgré la menace du variant Delta du Covid-19, la consommation de carburant se redresse tandis que la production de brut, de la mer du Nord aux États-Unis en passant par le Mexique est plus faible que prévu. "On s'attend désormais à ce que le rythme de la reprise de la demande pétrolière soit plus soutenu et se fasse sentir majoritairement en 2022", peut-on lire dans le rapport du cartel... Parmi les derniers avis de brokers, la Deutsche Bank vise désormais un cours de 48,3 euros sur TotalEnergies contre 44,8 euros précédemment avec un avis à 'acheter'.

VALEURS EN BAISSE

Navya chute de plus de 13% avec Erytech (-7%) suivi de Europacorp (-6%)

Valeo recule de 5,5% et Renault cède 1,7%. D'après les chiffres de l'ACEA, les immatriculations de voitures neuves dans l'UE sont ressorties en baisse de 23,2% sur le mois de juillet et de -19,1% sur le mois d'août. Après quatre mois de forte croissance (de mars à juin) les immatriculations ont fortement reculé sur l'ensemble des quatre principaux marchés européens (juillet : France +35,3% ; Espagne -28,9% ; Allemagne -24,9% ; Italie -19,2%/ août : France -15,0% ; Espagne -28,9% ; Allemagne -23,0% ; Italie -27,3%).

Poxel : -5% avec Voltalia

Valneva : -4,5% avec Savencia, Plastic Omnium

Soitec (-3,5%) a informé les porteurs de ses Obligations Convertibles et/ou Echangeables en Actions Nouvelles ou Existantes arrivant à échéance le 28 juin 2023 (ISIN FR0013345949) de sa décision de rembourser de manière anticipée le 18 octobre 2021 la totalité de ses OCEANEs en circulation à un prix par OCEANE égal au pair (soit 104,47 euros). A ce jour, 1.319.318 OCEANEs restent en circulation sur un total de 1.435.818 OCEANEs initialement émises.

Vallourec : -3,5% suivi de Neoen, Derichebourg

Getlink cède 2,5%. Citi a dégradé Getlink à 'neutre' en abaissant son objectif de 15,2 à 14,6 euros.

L'Oreal : -2% avec Eutelsat

Carrefour : -1,5% avec Kering et Eramet.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !