Cotation du 14/01/2022 à 18h05 CAC 40 -0,81% 7 143,00
  • PX1 - FR0003500008

Clôture Paris : le CAC40 regagne 2,39%

Clôture Paris : le CAC40 regagne 2,39%
Clôture Paris : le CAC40 regagne 2,39%
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Le CAC40 a regagné 2,39% ce mercredi, de retour à 6.881 points. Un rebond appuyé après la nouvelle séance difficile d'hier sur fond de craintes suscitées par le nouveau variant Omicron du Covid-19... Mardi, Jerome Powell, président de la Fed, avait aussi secoué les marchés en signalant que la banque centrale US pourrait accélérer le rythme du "tapering", dans un contexte d'inflation plus soutenue et durable que prévu... Les derniers commentaires concernant le variant Omicron ont rassuré toutefois quelque peu, le ministre israélien de la Santé, Nitzan Horowitz, ayant affirmé que les données initiales montraient que les personnes ayant reçu trois doses du Pfizer seraient bien protégées contre le nouveau variant Omicron...
Le CEO de BioNTech, Ugur Sahin, a lui indiqué que le vaccin devrait probablement protéger contre les formes sévères de covid dues à Omicron. Ainsi, selon Sahin, le vaccin Pfizer / BioNTech est probablement efficace dans la prévention des hospitalisations. De plus, si nécessaire, BioNTech est prêt à 'relancer' un vaccin en 100 jours, adapté au nouveau variant. Le patron de BioNTech se dit enfin plus inquiet à propos des non-vaccinés que du variant... Ces commentaires contrebalancent ceux, beaucoup plus dubitatifs, du patron de Moderna, qui avait précédemment redouté que le nouveau variant n'échappe aux vaccins actuels.

ECO ET DEVISES

D'après le rapport d'ADP publié ce mercredi, les créations de postes dans le privé aux États-Unis pour le mois de novembre 2021 sont ressorties au nombre de 534.000, contre un consensus de place de 525.000 et un niveau légèrement révisé à 570.000 pour le mois antérieur. Pour novembre, les petites entreprises ont créé 115.000 emplois aux USA, les moyennes 142.000 et les grandes 277.000.
Notons que le rapport gouvernemental mensuel sur la situation de l'emploi aux États-Unis pour novembre est attendu vendredi. Le consensus est logé à 543.000 créations de postes non-agricoles dont 525.000 dans le privé, pour un taux de chômage de 4,5% et un taux de participation à la force de travail de 61,7%.

Les cours pétroliers remontent à 71,50$ le brent après l'annonce d'une légère baisse des stocks de brut aux États-Unis la semaine dernière. D'après le Département à l'Energie, les stocks domestiques de pétrole pour la semaine close le 26 novembre ont reculé de 0,9 million de barils à 433,1 mb, contre une baisse de 1,5 mbj attendue par le consensus. Les réserves d'essence ont augmenté de 4 mb (contre une baisse de 0,3 mb anticipée par le marché), alors que les stocks de produits distillés ont progressé de 2,2 mbj par rapport à la précédente semaine, contre un repli de 0,8 mb attendu.
L'euro remonte sur les 1,1325/$.

VALEURS EN HAUSSE

Rallye : +8% suivi de Nacon (+7%), SES Imagotag et Navya (+6%)

Stellantis reprend 5,5% après 4 séances de baisse.
Renault récupère 3% après 10% de baisse sur les trois dernières séances.

Guillemot : +5,5% avec 2CRSI, Abivax, Gl Events

McPhy : +5% avec Nicox, Manitou

Valeo : +4% avec Safran, Rexel, Atari, Schneider, Michelin, STM

Soitec gagne 3,5%. L'Ebitda des activités poursuivies (Electronique) s'est élevé à 137,5 ME au 1er semestre 2021-2022, en hausse de 78% par rapport aux 77,3 ME atteints au 1er semestre 2020-2021. Les charges de dépréciation et d'amortissement sont passées de 27,4 ME au 1er semestre 2020-2021 à 36,7 ME au 1er semestre 2021-2022. Cette hausse s'explique par l'augmentation de la capacité industrielle et les investissements en R&D réalisés par le Groupe au cours des dernières années. Le résultat opérationnel a atteint 84,7 ME au 1er semestre 2021-2022 (37,1 ME au 1er semestre 2020-2021). Le résultat net consolidé du 1er semestre a plus que triplé pour atteindre 74,2 ME (22,2 ME au 1er semestre 2020-2021).

AXA : +3,5% avec Cie des Alpes, Quadient, Air France KLM, JC Decaux, Kering, Technip FMC et Mersen

TotalEnergies gagne de 3% dans le sillage du rebond de 5% du baril de Brent à 72,8 dollars.

Séché : +3% avec Vinci, ADP, Airbus

Sanofi (+2,3%) a confirmé ses prévisions dans les vaccins à moyen terme. Le laboratoire table sur une croissance des ventes à un chiffre, situé dans une fourchette moyenne à supérieure, et a pour objectif de plus que doubler les ventes de l'activité Vaccins d'ici à la fin de cette décennie. Le groupe organise aujourd'hui une conférence investisseurs hybride dédiée aux vaccins, à laquelle prendront part plusieurs membres de l'équipe de direction des Vaccins qui présenteront comment l'entreprise décline sa stratégie globale Play to Win pour poursuivre les opportunités de croissance et bâtir un portefeuille de vaccins de tout premier plan. Sanofi confirme les prévisions de ventes à moyen terme pour son activité Vaccins annoncées lors du Capital Markets Day de 2019, soit une croissance des ventes à un chiffre, situé dans une fourchette moyenne à supérieure.

VALEURS EN BAISSE

Bien orienté hier, Eurofins corrige aujourd'hui et se retrouve dernier du palmarès des valeurs du CAC40 (-6%) avec Ubisoft et Orapi.

Vallourec : -4% avec Stedim et Ateme

Troisième séance de baisse pour bioMérieux. Le titre du spécialiste du diagnostic in vitro consolide encore de 3% après son bond de 13% enregistré la semaine passée. Alors que le taux d'incidence des infections par le variant Omicron du SARS-CoV-2 (B.1.1.529) continue d'augmenter, les interrogations sont nombreuses quant à la capacité des tests de diagnostic à détecter efficacement cette forme du virus aux mutations multiples. Depuis le début de la pandémie, les équipes de recherche et développement de bioMérieux ont suivi de près l'émergence de chaque variant préoccupant et ont mené de manière systématique des analyses in silico internes approfondies, explique le groupe. Ces analyses permettent de confirmer qu'à ce jour, les tests moléculaires BIOFIRE et ARGENE amplifient et détectent efficacement l'infection par le SARS-CoV-2 avec le variant Omicron, et ce avec une performance inchangée.

Balyo : -2,5% suivi de Neurones, Axway, Gecina

Argan : -1,5% avec Esi Group.

©2021-2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !