Cotation du 18/04/2019 à 18h05 CAC 40 +0,31% 5 580,38
  • PX1 - FR0003500008

Clôture Paris : le CAC40 regagne 0,25%

Clôture Paris : le CAC40 regagne 0,25%
Clôture Paris : le CAC40 regagne 0,25%
Crédit photo © Benoît Tessier / Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Sans véritable conviction, le marché parisien a repris 0,25% à 5.449 points en clôture, dans un contexte toujours incertain après le statu quo de la BCE et en attendant les 'Minutes' de la Fed ce soir. Jerome Powell, président de la Banque centrale américaine, doit par ailleurs s'exprimer à Leesburg en Virginie, à l'occasion d'un événement annuel du caucus démocrate de la Chambre des représentants...

ECO ET DEVISES

La Banque centrale européenne a, comme attendu, laissé ses taux directeurs inchangés au terme de sa réunion de politique monétaire du 10 avril. Le principal taux directeur, le taux de refinancement reste à 0,00%. Il s'agit du taux auquel les banques peuvent emprunter de l'argent à la BCE lors des appels d'offres hebdomadaires de la banque centrale. La décision de le faire descendre au plancher avait été prise pour irriguer l'économie et ainsi favoriser la reprise au sortir de la crise des subprimes. Ce taux est à 0 depuis mars 2016. Le taux de facilité marginal est lui maintenu à 0,25%. C'est le coût d'emprunt des banques pour obtenir des liquidités à 24h00. Enfin, le taux de dépôt est toujours négatif, -0,4%, pour empêcher les établissements de stocker leurs réserves excédentaires et maximiser la circulation des liquidités dans l'économie.

Le Conseil des gouverneurs s'attend à ce que les taux directeurs de la BCE restent à leurs niveaux actuels au moins jusqu'à la fin de l'année 2019 et, en tout cas, aussi longtemps que nécessaire pour assurer la poursuite de la convergence durable de l'inflation vers des niveaux inférieurs, mais proches de 2% à moyen terme. Le Conseil entend également procéder au réinvestissement intégral des remboursements au titre du principal des titres arrivant à échéance acquis dans le cadre du programme d'achats d'actifs (APP) pendant une période prolongée après la date à laquelle il commencera à rehausser ses taux directeurs et, en tout cas, aussi longtemps que nécessaire pour maintenir des conditions de liquidité favorables et un degré élevé de soutien monétaire.
Mario Draghi a affirmé par ailleurs ce jour que la BCE analysait actuellement les effets des taux négatifs sur les bénéfices des banques... "Dans le cadre de notre évaluation régulière, nous examinerons également si le maintien des effets favorables pour l'économie des taux d'intérêt négatifs nécessite l'atténuation de leurs effets secondaires possibles, le cas échéant, sur l'intermédiation bancaire", a expliqué le président de la BCE.

D'après le rapport gouvernemental du jour aux USA, l'indice des prix à la consommation pour le mois de mars 2019 est ressorti en croissance de 0,4% en comparaison du mois antérieur, contre un consensus de place de +0,3%. Le 'CPI' a augmenté de 1,9% par rapport au mois de mars 2018. Hors alimentaire et énergie cette fois, l'indice des prix à la consommation a affiché une progression de 0,1%, contre +0,2% de consensus de place. Il grimpe de 2% en glissement annuel.
L'indice des anticipations d'inflation de la Fed d'Atlanta pour le mois d'avril 2019 est ressorti stable à +1,9%, sans évolution en comparaison du mois antérieur. Cet indicateur mesure les anticipations d'inflation à un an du point de vue des firmes.

Les cours du brut restent bien orientés avec un baril de Brent à 71,35$, après l'annonce d'une nouvelle forte hausse des réserves américaines la semaine passée. D'après le Département à l'énergie, les stocks pétroliers de brut, hors réserve stratégique, ont bondi de 7 millions de barils sur la semaine close le 5 avril, à 456,5 millions de barils, contre un consensus de +2,5 millions de barils. Les stocks d'essence ont eux chuté de 7,7 millions de barils, alors que les réserves de produits distillés ont diminué de 0,1 million de barils. L'euro est stable à 1,1265/$ entre banques.

VALEURS EN HAUSSE

* AB Science : +22% suivi de Metabolic (+8,6%), Stentys (+6,5%), Mauna Keo (+6%), Pixium et Claranova (+5%)

* TF1 gagne 3,7%. Le groupe diffusera, en exclusivité, l'intégralité de la coupe du Monde de Rugby 2019 qui se déroulera du 20 septembre au 6 novembre au Japon.

* EDF : +3,7% avec Poxel, Ipsos et CGG (+2,5%)

* Bouygues : +2% avec Klepierre et Bic

* Sopra Steria : +2% après avoir annoncé son projet, via sa filiale Sopra Banking Software, d'acquérir SAB, un des principaux éditeurs de logiciels de Core Banking en France. Sopra Banking Software acquerrait, dans un premier temps, une participation majoritaire au capital et, au bout d'un an, le complément jusqu'à 100%. Sopra Steria Group indique notamment que l'acquisition de SAB renforcerait la position de Sopra Banking Software en France dans le domaine des logiciels de Core Banking tout en étendant ses capacités en Europe et en Afrique. Par ailleurs, à partir de leurs positions respectives, Sopra Banking Software et SAB pourraient déployer plus largement les offres digitales du groupe, notamment celles développées autour de la Digital eXperience Platform (DxP) et dégager des synergies de revenus autour de composants-métier. L'impact financier de cette emplette ne sera pas neutre puisque SAB a généré en 2018 un chiffre d'affaires de 64,4 ME, avec une récurrence de ses revenus élevée.

* Icade : +1,5% suivi de Edenred, Elior, Somfy Michelin, Vinci et LafargeHolcim

* Saint-Gobain gagne 1% alors que le broker UBS reste "neutre" sur le dossier, tout en revoyant en hausse de 31 à 33,50 euros son objectif de cours. Le spécialiste des matériaux de constructions a bénéficié surtout du soutien de la Deutsche Bank qui a confirmé son opinion 'acheter' sur le titre et son objectif de 41,5 euros. La banque évoque un titre "peu cher après sa récente sous-performance".

VALEURS EN BAISSE

* Solocal : -4% avec Supersonic et Vicat (-3%) suiivi de Tarkett et de Iliad (-2,5%) avant la conférence de presse du groupe télécom demain matin.

* Eutelsat perd 3% sur les 15 euros, au plus bas depuis avril 2009 ! Il faut dire que la Deutsche Bank se montre très prudente sur le dossier puisque la banque a réitéré son opinion 'vendre' tout en abaissant son objectif de cours de 13 à 12,5 euros. "Avec des prévisions qui doivent être revues à la baisse, un consensus qui a besoin de s'ajuster à la baisse et les risques de voir les investissements passer d'une surprise positive à une surprise négative, ce titre peut baisser", explique le broker. "Eutelsat ne sera pas en mesure d'atteindre ses objectifs pour cet exercice fiscal, que la société a d'ailleurs déjà révisés, et devra également revoir sa guidance d'un retour à la croissance l'année prochaine", ajoute le courtier.

* Airbus : -1,5% avec Faurecia et SG, suivi de vallourec, Nexans et Orange

* Valeo recule de 1,5%. L'équipementier automobile fait les frais d'une note de Citi qui a revu son approche sur le secteur européen, affirmant qu'avec une croissance du chiffre d'affaires qui devrait être sous pression, les flux de trésorerie deviennent de plus en plus importants. Le broker apprécie toujours la philosophie de Valeo, bien qu'il se montre sceptique quant à sa capacité à maintenir ses marges actuelles compte tenu des pressions subies par ses clients. Valeo est le fournisseur dont la marge est la plus faible et le taux d'investissement le plus élevé, ce qui se traduit par une génération de trésorerie "médiocre", ajoute Citi, qui dégrade donc la valeur à 'vendre'.

* Carrefour reperd 1% à 16,05 euros. Les investisseurs restent prudents avant la publication des ventes du premier trimestre le 24 avril.

* Carmat : -1% après avoir annoncé un décalage dans la reprise de l'étude PIVOT. Suite à l'expérience accumulée lors de la cohorte 1 de l'étude PIVOT, Carmat avait pris la décision de suspendre la production de sa prothèse afin de renforcer certains processus de production. Il était initialement prévu de reprendre la production à plein régime au plus tard en avril 2019 et les implantations de la 2nde cohorte de l'étude PIVOT dès le mois de mai 2019.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com