Cotation du 27/10/2020 à 18h05 CAC 40 -1,77% 4 730,66
  • PX1 - FR0003500008

Clôture Paris : le CAC40 rebondit de 2,03%

Clôture Paris : le CAC40 rebondit de 2,03%
Clôture Paris : le CAC40 rebondit de 2,03%
Crédit photo © Reuters

LA TENDANCE

(Boursier.com) — L 'indice CAC40 a regagné une bonne partie du terrain perdu hier en reprenant 2,03% à 4.935 pts. Le sursaut a été alimenté par les espoirs du candidat vaccin contre le Covid-19 développé par Pfizer et l'Allemand BioNTech. Le géant pharmaceutique américain a jugé "possible" le dépôt en novembre d'une demande d'homologation d'urgence de son vaccin expérimental... De quoi remettre un peu de baume au coeur des investisseurs qui continuent à attendre désespérément un accord entre Démocrates et Républicains sur un nouveau plan de soutien budgétaire à l'économie américaine, alors que la situation sanitaire continue à se dégrader et menace de mettre à mal la reprise mondiale.
Autre élément de soutien en bourse de Paris, les publications trimestrielles de LVMH et Dior qui ont largement rassuré les investisseurs.

ECO ET DEVISES

Donald Trump s'est dit prêt à relever à 1.800 milliards de dollars le montant total du plan de soutien envisagé afin de parvenir à un accord avec les Démocrates. Mais le chef de sa majorité républicaine au Sénat, Mitch McConnell, a dit que ses troupes étaient favorables à un plan plus modeste mais plus ciblé. Le jeu du chat et de la souris se poursuit, mais l'horloge tourne vite est les échéances électorales approchent à grand pas !
A moins de trois semaines du scrutin présidentiel du 3 novembre, Joe Biden maintient son net avantage dans les sondages, deux interventions télévisées séparées des deux rivaux, jeudi, n'ayant pas changé la donne...

Sur le marché des changes, l'indice du dollar (qui mesure son évolution face à un panier de 6 devises) cède 0,33% à 93,58 points, alors que les cours du brut restent orientés à la baisse, pénalisés par les craintes pesant sur la demande. Le pétrole reste discuté avec un baril de brent à 43$.

VALEURS EN HAUSSE

Genomic flambe de 42% avec Atari (+27%) après l'annonce des détails de la prochaine vente publique de l'Atari Token sur Bitcoin.com Exchange. "Atari évolue avec son temps en se fixant pour nouvelle mission la conquête du domaine des crypto-devises en créant un token de référence pour l'industrie du jeu vidéo, permettant d'accéder à un maximum de plateformes et d'utilisateurs grâce à atarichain.com, le wallet Atari, et plus généralement la création d'un écosystème blockchain ancré autour de la marque Atari" commente le groupe.
L'objectif d'Atari est de développer progressivement l'adoption et l'utilisation de l'Atari Token à travers l'écosystème et pour atteindre cet objectif, le Groupe Atari a d'ores et déjà conclu de nombreux accords de partenariat. Les premiers cas d'utilisation se situent dans les domaines où le Groupe est déjà actif : les jeux vidéo ou les jeux blockchain, avec des ambitions de s'élargir vers l'univers DeFi pour le financement de jeux. La liste de ces partenariats est disponible sur www.atarichain.com.
L'Atari Token est émis par Atari Chain, Ltd "Atari Chain", filiale d'Atari, SA, détenue à parité avec le groupe ICICB et basée à Gibraltar. Le Groupe Atari a droit à 35% du chiffre d'affaires provenant de la vente de l'Atari Token. Pour plus d'informations, visitez le site www.atarichain.com.
La vente publique de l'Atari Token sur Bitcoin.com Exchange débutera ainsi le 29 octobre. La valeur unitaire de l'Atari Token a été fixée à 0,25 USD avec un plafond de l'émission fixé à un million de dollars. La cotation de l'Atari Token sur Bitcoin.com Exchange s'effectuera à l'issue de la vente publique...

Voluntis : +9% avec Marie Brizard (+7%)

LVMH s'adjuge plus de 7%, les investisseurs saluant la belle résistance du numéro un mondial du luxe au troisième trimestre. Le groupe a vu ses ventes, à périmètre et devises comparables, limiter leur recul à 7% sur les trois mois clos fin septembre grâce notamment au retour à la croissance des activités Cognac et Mode & Maroquinerie, dont la progression de 12% est ressortie nettement supérieure aux attentes du marché (-0,9%). "Dans un contexte très perturbé, marqué par des incertitudes économiques et sanitaires qui perdurent, LVMH continuera de faire preuve de vigilance et de renforcer sa politique de maîtrise des coûts et de sélectivité des investissements. LVMH compte sur le dynamisme de ses marques et le talent de ses équipes pour renforcer encore en 2020 son avance sur le marché mondial du luxe". La décision de paiement d'un acompte sur le dividende sera débattue par le Conseil d'administration d'ici à la fin du mois et annoncée après sa tenue, a par ailleurs précisé le management.

Rallye : +6% avec Navya

Renault gagne 5%. L'actualité autour du constructeur au losange est fournie en cette fin de semaine puisqu'outre la première hausse de l'année des immatriculations sur le marché européen en septembre, le constructeur a dévoilé hier soir ses prochains modèles 100% électrique. Renault a notamment présenté un concept car électrique préfigurant la future Mégane ainsi que la Dacia Spring Electric. La future Mégane, dont la version définitive sera dévoilée en 2021, inaugure chez Renault la plateforme électrique CMF-EV de l'alliance avec Nissan et Mitsubishi installée dans l'usine de Douai.

PSA Groupe gagne aussi 5% avec Manitou, Thermador, Nanobiotix

Plastic Omnium : +4% avec K&B, Airbus, Faurecia

Publicis : +3% avec Safran, Rubis, TechnipFMC

Valeo : +2,5% suivi de Tarkett, Michelin, Pernod Ricard, Wendel

Atos (+1,4%) a bénéficié d'une note d'Invest Securities qui a rehaussé à 'acheter' sa recommandation sur la valeur avec une cible ajustée de 80 à 81 euros.

Eurobio Scientific s'adjuge 5,5%. Avec un chiffre d'affaires plus que doublé au premier semestre 2020, Eurobio Scientific (+8%) a vu son taux de marge brute atteindre 48,7% contre 38,6% l'an passé, grâce notamment à la progression des ventes de produits propriétaires, y compris sur la gamme COVID-19. Au vu des commandes enregistrées à mi-octobre, notamment à l'international, Eurobio Scientific anticipe une nouvelle croissance qualifiée " d'exceptionnelle " de son chiffre d'affaires et de ses résultats au deuxième semestre 2020.

VALEURS EN BAISSE

Covivio : -7% avec Icade, suivi de Mercialys (-4%) et Gecina

Pierre & Vacances cède 4% à 11,7 euros au lendemain de son point annuel. Le groupe a fait état d'un chiffre d'affaires 2019-2020 de 1,3 milliard d'euros (-22,4%), dont 492,1 ME au quatrième trimestre, en repli de 12,6%. "Après une activité au 3ème trimestre très lourdement affectée par la fermeture de la quasi-totalité des sites sur la période, Center Parcs Europe et Pierre & Vacances France affichent une remarquable reprise au 4ème trimestre, bénéficiant, malgré l'absence de clientèles étrangères, des nouvelles tendances de consommation en faveur d'un tourisme de proximité et durable", explique la société.

Carmila : -3,5% avec Catana

Danone recule de 3,4%. 'Challenges' affirme que Cécile Cabanis va quitter le géant de l'agroalimentaire... "La brillante directrice générale en charge des finances, de la technologie et des datas a décidé de prendre le large alors que le PDG s'apprête à remodeler en profondeur son groupe. L'organisation historique autour de quatre grands métiers (les produits laitiers frais et d'origine végétale, les eaux, la nutrition infantile et la nutrition médicale) devrait laisser la place à des filiales géographiques", affirme le magazine.

Infotel : -2,5% avec FDJ, Eutelsat, Elior, Archos

Colas : -1,5% suivi de SES, Nicox, SQLI, Aubay.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !