Cotation du 03/12/2021 à 18h05 CAC 40 -0,44% 6 765,52
  • PX1 - FR0003500008

Clôture Paris : le CAC40 progresse encore de 0,34% avec le luxe

Clôture Paris : le CAC40 progresse encore de 0,34% avec le luxe
Clôture Paris : le CAC40 progresse encore de 0,34% avec le luxe
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Le CAC40 continue d'enchaîner les records en bourse de Paris ! L'indice termine en hausse de 0,34% ce mardi à 7.152 points. Et c'est encore le secteur du luxe qui soutient la tendance avec Kering en tête du CAC40 pendant que LVMH et Hermès ont atteint ce matin de nouveaux sommets.
Le climat demeure favorable sur les marchés alors que les investisseurs restent sur une séquence de publications de résultats trimestriels solides.

ECO ET DEVISES

Le président américain Joe Biden et son homologue chinois, Xi Jinping, ont échangé à l'occasion d'un sommet virtuel. Selon la transcription de la Maison Blanche, Biden en a appelé à une responsabilité partagée pour garantir que la concurrence bilatérale ne dégénère pas en conflit... Il a suggéré le besoin d'établir des garde-fous de bon sens pour clarifier la situation. Biden a aussi affirmé la position selon laquelle tous les pays doivent respecter les mêmes règles. Il assure que les États-Unis défendront leurs intérêts et ceux de leurs alliés.
Les domaines de préoccupation décrits allaient des droits de l'homme à l'économie, en passant par la zone indo-pacifique. Xi a souligné la nécessité d'une communication et d'une coopération accrues. Il a suggéré que les pays travaillent ensemble à des objectifs communs de paix et de développement dans le monde. Il s'est dit prêt à faire avancer les relations bilatérales dans une direction positive. Biden aurait toutefois pressé Xi de respecter les engagements commerciaux de la phase un du deal conclu sous l'ère Trump. Les dirigeants auraient longuement parlé de Taïwan, réaffirmant leurs positions respectives. Xi a averti que la Chine devrait prendre des mesures décisives si les forces taïwanaises franchissaient la ligne rouge...

La décision de Joe Biden concernant la présidence de la Fed serait imminente... Le président du comité bancaire du Sénat, Sherrod Brown, a déclaré lundi que des responsables de la Maison Blanche lui avaient dit qu'une décision était imminente sur le choix du président Biden pour la présidence de la Fed, relate ainsi Bloomberg. L'annonce pourrait intervenir dès cette semaine, mais l'attaché de presse adjoint de Biden a déclaré la semaine dernière qu'il n'y avait pas de calendrier. La presse continue de spéculer sur la possibilité que la gouverneure Lael Brainard soit nommée, mais d'autres connaissant bien l'affaire ont noté que la secrétaire au Trésor, Janet Yellen, avait déclaré que si Brainard était un choix crédible, elle recommandait toujours de renommer Powell pour un deuxième mandat. Alors que la presse rappelle qu'une grande partie des positions de Brainard sont proches de celles de Biden, il semble peu probable que sa nomination puisse recueillir suffisamment de soutien au Sénat. De plus, Yellen croit à l'importance de la continuité et à la nécessité d'éviter la politisation de la direction de la Fed en remplaçant un président nommé par un président du parti adverse...
L'euro continue de baisser à 1,1335/$. Le Bitcoin consolide sur les 60.700$. Le pétrole campe sur les 82,65$ le brent.

VALEURS EN HAUSSE

GTT bondit de 10%, bien aidé par une note d'analyste. Kepler Cheuvreux a en effet rehaussé à l''achat' sa recommandation sur le titre avec une cible relevée de 70 à 100 euros. Le marché du GNL commence à "chauffer" avec plusieurs projets devant être signés dans les 24 prochains mois, selon le courtier. GTT devrait donc bénéficier d'une dynamique commerciale "beaucoup plus forte" en 2022 et 2023.

Navya : +7% avec Metex, Orapi et Transgène avec Burelle (+6%)

OVH (+5%) a dévoilé ses résultats annuels, les premiers depuis son introduction en Bourse le mois passé. Sur les douze mois clos fin août, la firme enregistre un EBITDA ajusté, qui est l'indicateur alternatif de performance principalement suivi par le Groupe, de 262 millions d'euros, en hausse de 15% sur une base comparable, pour un chiffre d'affaires consolidé de 663 ME, en progression de 5% en données publiées et de 12% en données comparables, à taux de change et périmètre constants et excluant les impacts directs liés à l'incident de Strasbourg. La marge d'EBITDA ajusté atteint ainsi 39,5%, dans le haut de la fourchette estimée de 38% à 40%. Le chiffre d'affaires 2021 est également dans le haut de la fourchette estimée et reflète la bonne performance commerciale, avec une croissance en données comparables essentiellement tirée par la croissance de l'ARPAC. Les flux de trésorerie bruts provenant des activités opérationnelles ont augmenté de 15 % à 290 ME.

Plastic Omnium : +4,5% avec Innate, Technip FMC avec Faurecia

Kering gagne 4% à plus de 700 euros. HSBC est repassé à 'acheter' sur le dossier en ciblant un cours de 850 euros.
LVMH (+1,2%) est au plus haut à 727 euros, tout comme Hermès au-dessus de 1.500 euros.

Valeo : +3,7% suivi de Delta Plus, Plastivaloire

BioMerieux : +3% avec Wavestone, Technicolor, Aramis

Alstom : +2,5% en compagnie de Hermes, Neoen, EDF, S30 et Essilor

Worldline reprend 1,8%. Citigroup a ajusté son objectif de cours de 95 à 66 euros sur le spécialiste des paiements. Hier, Bank of America avait repris la couverture du dossier avec un conseil 'acheter' et un objectif de cours de 80 euros. Dans une note consacrée au spécialiste des paiements, Oddo BHF ('surperformer') était déjà revenu sur le titre et sur la sanction, jugée trop sévère, qu'il subit depuis plusieurs semaines en bourse....

VALEURS EN BAISSE

Pierre & Vacances Center Parcs (-11%) confirme avoir reçu une offre ferme émanant d'investisseurs, dont certains sont par ailleurs créanciers du Groupe. Cette offre, actuellement en cours de discussion avec le Groupe et son actionnaire majoritaire, demeure notamment soumise à l'accord des créanciers financiers sur le schéma envisagé. Les discussions se poursuivent parallèlement avec d'autres candidats.

Atari : -10% avec ArtMarket sur des prises de profits

Europacorp : -6% suivi de Derichebourg (-5%) et Eutelsat

Groupe Gorgé : -3% avec Guerbet et Neurones

TF1 : -2,5% suivi de Danone, Bolloré, Chargeurs

Bouygues (-1,3%) a confirmé ses objectifs pour 2021 après avoir à nouveau enregistré une nette amélioration de son chiffre d'affaires et de ses résultats. Sur les 9 premiers mois de 2021, le groupe a vu son chiffre d'affaires progresser de 10%, à 27,517 Milliards d'euros, non loin de son niveau de 2019 enregistré sur la même période. Le résultat opérationnel courant ressort à 1,141 Milliard d'euros, contre 681 Millions un an plus tôt et au-delà du niveau des 9 premiers mois de 2019 (à 1,118 MdE). La marge opérationnelle courante remonte ainsi à 4,1%, comme à la même période en 2019, après être tombée à 2,7% un an plus tôt.

Interparfums (-0,5%) attend un chiffre d'affaires pour 2021 situé entre 520 et 530 ME. Le chiffre d'affaires anticipé pour 2022 se situe entre 560 et 570 ME. Au total, les marques de luxe du groupe devraient voir leurs ventes augmenter de plus de 50% cette année par rapport à 2019. La possibilité de racheter le nom de la marque Lanvin pour produits de classe 3 (parfums, maquillages, cosmétiques), détenue par Jeanne Lanvin depuis 2007, a été décalée de deux ans, soit jusqu'au 1er juillet 2027.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !