Cotation du 20/09/2021 à 18h05 CAC 40 -1,74% 6 455,81
  • PX1 - FR0003500008

Clôture Paris : le CAC40 monte encore (un peu)

Clôture Paris : le CAC40 monte encore (un peu)
Clôture Paris : le CAC40 monte encore (un peu)
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Le CAC40 est monté un peu plus haut ce mercredi, en progression de 0,2% à 6.652 pts. L'indice parisien n'est désormais plus très loin des 20% de progression depuis le 1er janvier.
Les annonces de politique monétaire de la Réserve fédérale attendues dans la soirée, ont limité les initiatives. Le communiqué monétaire de la banque centrale américaine est prévu à 20 heures et la conférence de presse de son président Jerome Powell à 20h30. Les investisseurs attendent d'en savoir plus sur les prévisions économiques de la banque centrale et la tonalité des discussions entre ses dirigeants sur la poursuite de ses achats d'obligations. Mais une majorité d'intervenants misent plutôt sur le rendez-vous de Jackson Hole, fin août, pour les premières annonces...

ECO ET DEVISS

L'actualité économique du jour aux États-Unis sera donc dominée par la Fed qui devrait confirmer sa vision selon laquelle l'inflation, désormais au plus haut de 13 ans aux USA, ne serait que temporaire... Bien évidemment, la banque devrait opter pour un statu quo monétaire. Elle devrait également relever ses prévisions d'inflation et de croissance.

L'indice des anticipations d'inflation de la Fed d'Atlanta pour le mois de juin est monté encore d'un cran à +3%, contre +2,8% un mois auparavant. Cet indicateur mesure les anticipations d'inflation pour l'année à venir du point de vue des entreprises.

Les chiffres britanniques de l'inflation ont aussi été plus élevés que prévu en mai. Le CPI 'core' en glissement annuel a progressé de 2% contre 1,5% de consensus. En données harmonisées, cet indice britannique des prix à la consommation a augmenté de 2,1% contre 1,8% de consensus. L'augmentation des prix britanniques à la production a également été supérieure aux attentes, tout comme l'indice des prix au détail (+3,3%).

Les cours du pétrole progressent de nouveau après l'annonce d'une baisse plus forte que prévu des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine dernière. D'après le Département à l'Energie, les stocks domestiques de pétrole pour la semaine close au 11 juin ont chuté de 7,4 millions de barils à 466,7 mb, contre une baisse de 2,5 mbj attendue par le consensus. Les réserves d'essence ont en revanche progressé de 2 mb (contre un repli de 1 mb anticipé par le marché), alors que les stocks de produits distillés ont reculé de 1 mbj par rapport à la précédente semaine, contre une augmentation de 0,5 mb attendue. Le brent frôle ce soir les 75$.
L'euro campe sur les 1,21/$ entre banques.

VALEURS EN HAUSSE

Manutan (+7%) a dégagé un résultat opérationnel courant de 27,5 millions d'euros au premier semestre de son exercice 2020-2021, en hausse de 13%. Le résultat opérationnel est du même montant et progresse de 19%, soit une marge opérationnelle de 7% du chiffre d'affaires contre 6,1% pour l'exercice précédent. Le résultat net s'apprécie de 28% à 19,9 ME. Manutan dispose d'une trésorerie de 117 millions d'euros (en hausse de 27 millions par rapport au 30 septembre 2020) et son endettement financier représente 8,7% du total du bilan au 31 mars 2021.

Neoen : +6% suivi de Ateme (+3,9%) avec Latecoere

ID Logistics : +3,5% suivi de Sword (+2,5%)

Robertet : +2% avec Guillemot, Remy Cointreau, Alten

Worldline grimpe de 2%. Le flux acheteur sur le spécialiste du paiement électronique est à relier à une note de Goldman Sachs qui a ajouté le titre à sa liste de valeurs préférées ('conviction list'). Exane BNP Paribas a par ailleurs ajusté sa cible de 95 à 96 euros tout en restant à 'surperformer'. Le marché est largement positif sur le dossier puisque, selon le consensus 'Bloomberg', 20 analystes sont à l''achat', 3 à 'conserver' et 1 seul à la 'vente'. L'objectif moyen à douze mois est fixé à 90,81 euros.

Renault : +1,5% avec Soitec, Colas, Safran et Euronext

Michelin : +1% suivi de Air France, Airbus

Vivendi : +0,5% avec LVMH, Atos, EDF, FDJ

Vinci (stable). Le géant du BTP et des concessions a dévoilé hier soir un trafic autoroutier sur le mois de mai inférieur de seulement 1,6% au niveau de mai 2019 (dont -1,3% sur les véhicules légers et -3,6% pour les poids lourds). La situation reste en revanche compliquée dans les aéroports du groupe avec un trafic en baisse de 80,4% le mois passé.

VALEURS EN BAISSE

McPhy plonge de 15%. Le spécialiste de l'hydrogène a averti hier soir que sa croissance annuelle pourrait s'avérer limitée en dépit d'un marché qui reste très porteur. Le groupe constate en effet des retards dans l'exécution de ses projets, ainsi que dans les prises de commandes fermes, ces dernières tardant à se matérialiser compte-tenu notamment du contexte sanitaire mondial, des restrictions y afférentes, et de l'attentisme de certains acteurs économiques dépendant de mécanismes de financement publics.

Lysogène recule de 7% avec Balyo et BigBen (-6%)

Navya : -5,5% suivi de Gensight, Valneva, CGG (-5%) et Axway

Nacon : -4% avec Innate, Carmila (-3%) et Solutions30

Vallourec : -2,5% en compagnie de Manitou, Iliad, Alstom (-2%) avec TF1 et Eramet

Valeo recule de 1%, malgré Invest Securities qui a ajusté sa cible sur l'équipementier automobile de 35,9 à 36,2 euros en restant à l'achat.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !