Cotation du 18/01/2021 à 18h05 CAC 40 +0,10% 5 617,27
  • PX1 - FR0003500008

Clôture Paris : le CAC40 grimpe de 1,19%

Clôture Paris : le CAC40 grimpe de 1,19%
Clôture Paris : le CAC40 grimpe de 1,19%
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Le CAC40 a terminé la séance au-dessus des 5.600 points ce mercredi, en hausse de 1,19%. Le secteur bancaire a profité de la remontée des taux obligataires pour regagner du terrain dans la foulée des annonces favorables au Démocrates aux Etats-Unis à l'issue des élections sénatoriales en Georgie. Le secteur pétrolier a aussi réagi en nette hausse dans le sillage de la remontée des cours du baril en réaction à l'annonce d'un accord de l'Opep+ pour prolonger ses restrictions de production. Le brent atteint ce soir les 54,60$.
Wall Street reste dans le vert ce mercredi malgré la 'vague bleue' démocrate au Sénat qui fait donc se tendre les taux longs sur le marché obligataire.

ECO ET DEVISES

Sur le front économique ce jour à Wall Street, le rapport d'ADP sur l'emploi privé américain du mois de décembre 2020 publié ce mercredi a fait ressortir 123.000 destructions d'emplois, contre un consensus de 130.000 créations, et après 304.000 emplois générés en novembre. En décembre, les petites entreprises ont détruit 13.000 postes, les moyennes ont généré 37.000 emplois, mais les grandes entreprises ont supprimé 147.000 postes.

L'indice Markit PMI composite final américain du mois de décembre est ressorti à 55,3, contre un consensus de marché de 55,7 et un niveau de 58,6 sur le mois antérieur. L'indicateur traduit donc un ralentissement de l'expansion. L'indicateur des services est ressorti quant à lui à 54,8, contre 55,3 de consensus et 58,4 un mois auparavant.

D'après le Département à l'Energie, les stocks domestiques de pétrole pour la semaine close le 1er janvier ont reculé de 8 millions de barils à 485,5 mb, alors que le consensus tablait sur un repli de 2,7 millions de barils. Les réserves d'essence ont en revanche augmenté de 4,5 millions de barils, alors que les stocks de produits distillés ont progressé de 6,4 mb par rapport à la précédente semaine.

Ailleurs dans le monde, les PMI des services retiennent l'attention. Le PMI japonais se situe en zone de contraction à 47,7. L'indicateur chinois des services Markit / Caixin est de 56,3, solide mais inférieur au consensus. En Europe, l'indice espagnol se situe à 48, sous la barre fatidique des 50 marquant l'équilibre, l'indice italien déprime à 39,7, et l'indice français atteint 49,1. L'Allemagne affiche un indice des services de 47, inférieur au consensus. L'indice européen des services est ainsi de 46,4 pour sa lecture finale, en zone de contraction, alors que l'indicateur composite européen ressort à 49,1.

Les Minutes du FOMC (dernière réunion monétaire de la Fed) seront surveillées dans la soirée, à 20 heures... L'euro reste ferme à 1,2280/$ entre banques.

VALEURS EN HAUSSE

UV Germi : +100% ! Le spécialiste de la décontamination de l'eau, de l'air et des surfaces par UV, assure la sécurité de divers espaces accueillant du public grâce à ses solutions innovantes d'épuration d'air. Cette efficacité se voit confirmée par le test d'abattement du coronavirus réalisé avec le Germi R75... Des tests menés dans un prestigieux laboratoire indépendant faisant référence dans le domaine de la lutte contre les maladies infectieuses en France ont confirmé l'efficacité de l'appareil Germi R 75 pour détruire le coronavirus présent dans l'air. Lors de ces essais, le Germi R 75 a permis, en 3 minutes, de diminuer de 99% la "charge virale" aéroportée présente dans une enceinte. Ce résultat correspond à une destruction d'au moins 90% des virus présents dans l'air lors de chaque passage dans l'appareil. Pour des applications courantes dans des environnements intérieurs de type chambre d'hôpital, cabinet médical ou bureaux individuels, où l'appareil fonctionne en mode continu, cette performance permet d'obtenir des taux d'abattement de la concentration virale aéroportée de plus de 99,9%.

X-FAB flambe de 13,5%. Il faut dire que le fondeur a dévoilé, en avance, un chiffre d'affaires d'environ 136 millions de dollars au titre de son quatrième trimestre, en hausse de 20% sur un an et largement au-dessus de la fourchette prévisionnelle de 120-127 M$. Après une forte reprise du carnet de commandes en septembre, les demandes des clients sont restées à un niveau soutenu tout au long du quatrième trimestre, atteignant un nouveau record trimestriel de 191 millions de dollars, compensant, dans une certaine mesure, les faibles prises de commandes des trimestres précédents.

Geci : +11% avec Mauna Kea (+10%) et CGG avec le baril

Nanobiotix : +8% avec Voluntis (+7%), suivi de Casino, Scor, Rallye

Société Générale (+6,5%) et BNP Paribas (+5,5%) occupent les premières positions du CAC40. La perspective d'un contrôle du Congrès par les Démocrates pousse les rendements obligataires américains à la hausse dans l'anticipation d'une augmentation des emprunts publics. En Europe, le rendement du Bund allemand est remonté aussi au plus haut depuis le 23 décembre.

Assystem : +6% avec Vallourec, Derichebourg, Maurel et Prom

Natixis : +5,5% avec Solutions30, Gl Events, Spie, Bastide, Nexans

Rubis : +4,5% avec AXA, Saint-Gobain, Crédit Agricole, CNP, Imerys, LafargeHolcim

Total (+4%) est soutenu par la vive remontée des cours de l'or noir après le statu quo de l'Opep+. Les cours du pétrole restent bien orientés ce soir, en réaction à l'annonce d'un accord du cartel et de ses alliés pour prolonger ses restrictions de production dans un environnement international toujours incertain, sur fond de résurgence de la pandémie de coronavirus aux Etats-Unis et en Europe.

Groupe Gorgé : +3,5% avec Accor, Bouygues, Vinci

VALEURS EN BAISSE

Medincell : -18% avec Fermentalg (-10%)

BioMerieux : -4% avec AB Science, Remy Cointreau, Teleperformance

Faurecia : -3% avec Ekinops, Iliad (-2,5%)

2CRSI : -2% suivi de Orapi, Verallia, Boiron, Virbac

Capgemini : -1,5% avec Synergie, Pernod Ricard, Valeo, Ubisoft

Michelin (-1%) a annoncé ce mercredi un projet de suppression de 2.300 postes d'ici trois ans en France, sans licenciement, dans le cadre d'un plan de "simplification et de compétitivité" de ses activités en France.

Ipsos : -1% avec Aubay, Neurones et Gecina

©2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !