Cotation du 09/07/2020 à 18h05 CAC 40 -1,21% 4 921,01
  • PX1 - FR0003500008

Clôture Paris : le CAC40 de retour au-dessus des 4.600 points !

Clôture Paris : le CAC40 de retour au-dessus des 4.600 points !
Clôture Paris : le CAC40 de retour au-dessus des 4.600 points !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

L'optimisme est de retour dans les salles de marché... Levée progressive des mesures de confinement en France, fin de l'état d'urgence au Japon, réouverture de certaines frontières, politique volontariste de la Banque centrale chinoise, sont, en vrac, autant d'éléments qui incitent les opérateurs à la prise de risques ce mardi. Le CAC40, qui avait déjà bondi de plus de 2% hier en l'absence des opérateurs anglo-saxon, a gagné encore 1,46% à 4.606 points en clôture.
Le secteur automobile a été porté la perspective de relance du compartiment via un plan présenté par Emmanuel Macron qui fait la part belle aux nouvelles technologiques plus "vertes". Les valeurs liées au tourisme rebondissent aussi grâce à la perspective d'une reprise des vols des compagnies aériennes, tandis que les foncières ont flambé avec la réouverture de leurs centres commerciaux.

ECO ET DEVISES

Wall Street grimpe aussi ce mardi de 1 à 2%. Hier, la cote américaine était restée fermée pour le 'Memorial Day', journée fériée aux Etats-Unis en hommage aux membres des forces armées morts au combat.
"La Bourse en FORTE hausse, le DOW franchit les 25.000. Le S&P 500 sur les 3.000. Les États devraient ouvrir dès que possible. La Transition vers la Grandeur a commencé, plus tôt que prévu. Il y aura des hauts et des bas, mais l'année prochaine sera l'une des meilleures de tous les temps!", commente Donald Trump sur Twitter ce jour.

L'optimisme est perceptible, les investisseurs misant toujours sur le scénario d'une reprise économique rapide, le soutien des banques centrales assurant par ailleurs une stabilité financière de façade. La banque centrale chinoise promet d'ailleurs davantage de soutien encore, tandis qu'au niveau mondial, le processus de déconfinement progressif se poursuit. Le gouverneur de la banque centrale de Chine a promis un renforcement de sa politique et des efforts accrus pour abaisser les taux.

L'indice S&P Corelogic Case-Shiller "20-City" du mois de mars 2020, qui mesure la valeur nominale du marché de l'immobilier résidentiel américain dans 20 régions métropolitaines, est ressorti en hausse de 0,5% ajusté des variations saisonnières, et en comparaison du mois antérieur. Hors ajustements saisonniers, cet indicateur a grimpé de 1,1% par rapport au mois précédent et de 3,5% en glissement annuel.

L'indice de la Federal Housing Finance Agency (FHFA) américaine, qui mesure également les prix de l'immobilier pour le mois de mars, a pour sa part augmenté de 0,1% par rapport au mois antérieur et de 5,9% en glissement annuel. Le consensus était de +0,6% par rapport à février. La hausse de février a pour sa part été révisée à 0,8%.

L'indice d'activité nationale américaine de la Fed de Chicago pour le mois d'avril a quant à lui chuté à un plus bas historique, ressortant négatif de 16,74, contre une lecture révisée de -4,97 en mars.

L'indice de confiance des consommateurs américains pour le mois de mai, mesuré par le Conference Board, est ressorti à 86,6, contre un consensus de marché de 88,3 et un niveau révisé à 85,7 sur le mois antérieur.

Les ventes de logements neufs aux USA pour le mois d'avril viennent également d'être publiées, et ressortent résistantes, sur un rythme de 623.000, contre 495.000 de consensus de place et 619.000 pour la lecture révisée du mois précédent.

L'indice manufacturier régional de la Fed de Dallas pour le mois de mai est ressorti moins dramatique que prévu, à -49,2 contre un consensus de -57 (pour l'indice d'activité générale).
Sur les devises, l'euro remonte à 1,0975/$, tandis que le pétrole pointe fermement à 35,60$ le Brent.

VALEURS EN HAUSSE

Vallourec (+16%) et TechnipFMC (+2%) gagnent du terrain dans le sillage du baril de pétrole.

Klepierre (+12,6%), Unibail- WFD (+11%), Mercialys (+10,5%) sont à la fête. Klepierre et Mercialys ont fait un point rassurant sur la réouverture de leurs centres alors que les mesures de confinement ont, ou sont en train, de prendre fin. Klepierre a ainsi indiqué avoir rouvert 80% de ses centres en Europe et compte atteindre 90% d'ici 10 jours. Mercialys a de son côté expliqué que les commerces désormais accessibles représentent 97% de sa base locative totale. La filiale de Casino précisant que le recul de la fréquentation était revenu à 20% environ par rapport à l'an dernier, contre -70% à -80% pendant les semaines de confinement.

ADP : +12% avec Figeac et FNAC Darty

Air France KLM (+10,5%) et Accor (+11%) flambent, alors que les pays européens rouvrent les uns après les autres leurs frontières en vue de la saison estivale...

Crédit Agricole : +8% avec Safran, Coface (+7%) et CGG

Renault (+6,5%) avec Valeo (+10%), Faurecia (+6,5%) et PSA (+5,5%). "L'automobile traverse une crise profonde", a déclaré Emmanuel Macron, en visite mardi dans une usine Valeo du Pas-de-Calais, avant de présenter un plan de soutien et de relance, qu'il a qualifié d'"historique". L'exécutif veut d'abord soutenir la demande, pour pousser les Français à acquérir en particulier de véhicules propres". Les véhicules électriques et hybrides rechargeables bénéficieront de mesures de soutien pour les particuliers comme pour les entreprises, avec 7.000 euros pour l'achat d'un véhicule électrique par des particuliers, 5.000 euros pour les entreprises et les collectivités, et 2.000 euros pour les véhicules hybrides rechargeables qui, jusqu'alors, étaient exclus de toutes ces primes existantes. "Pour les personnes qui vivent et travaillent dans des zones à faible émission, la prime pourra être bonifiée", a précisé le chef de l'Etat.
Les trois quarts des Français sont éligibles, en affichant un revenu fiscal de référence inférieur à 18 000 euros net. Un particulier sera aidé à hauteur de 3.000 euros par l'Etat et 5.000 euros s'il s'agit d'un véhicule électrique. Ce dispositif sera disponible à partir du 1er juin pour les 200.000 achats à venir.
"L'Etat au total apportera un peu plus de 8 milliards d'euros d'aides au secteur", a déclaré le chef de l'Etat français. "Les constructeurs ont pris en contrepartie une série d'engagements forts qui consistent à relocaliser la production à valeur ajoutée en France et à consolider et maintenir la totalité de la production industrielle sur nos sites", a indiqué Emmanuel Macron. Il a salué notamment "l'annonce faite en ce moment par PSA de localiser à Sochaux la production de la 3008 électrique."
L'exécutif va proposer 200 millions d'euros de subventions pour accompagner les équipementiers, l'ensemble des entreprises sous-traitantes de la filière dans leur transformation et leur montée en gamme. Le président a aussi annoncé la création d'un fonds d'investissement de 600 millions d'euros pour intervenir sur l'ensemble des entreprises de la filière. L'Etat apportera 400 millions d'euros et chacun des deux grands constructeurs français, Renault et Peugeot mettra 100 millions d'euros dans ce projet.

Airbus (+7%). Le groupe européen a signé avec l'Agence spatiale européenne (ESA) un contrat évalué à 250 millions d'euros portant sur la construction du troisième module de service européen (ESM) d'Orion, le vaisseau spatial habité américain. "Grâce à cette commande portant sur un module de service supplémentaire, l'ESA garantit la continuité du programme Artemis de la NASA", souligne Airbus.

CNP : +6% avec Gl Events, Rallye, Edenred

Sodexo : +5% avec Eramet, Trigano, AXA

Veolia : +4% avec Argan, TF1, Actia et Getlink

VALEURS EN BAISSE

Genomic : -5% avec Avenir Télécom

Euronext : -4% suivi de Ubisoft et Interparfums

Orpea : -3% suivi de Tikehau et Catana

Korian recule de 2,5%. Sous le feu des critiques pour sa gestion de la crise sanitaire, le spécialiste de la prise en charge globale va verser une prime unique d'un montant de 1.500 euros, quelle que soit la zone, à tous ses salariés des EHPAD et des cliniques ayant eu une présence effective au cours de la crise.

Virbac : -1,5% avec BioMerieux, Ingenico, Virbac, Air Liquide, Carrefour

Scor perd 1,5%. Le conseil d'administration du réassureur a pris la décision de proposer à l'assemblée générale du 16 juin de ne pas distribuer de dividende au titre de l'exercice 2019 et d'affecter la totalité du résultat de cet exercice en réserves distribuables.

Sanofi cède 1,3% après avoir fait part de son intention de céder sa participation dans Regeneron. Si les deux laboratoires continueront à collaborer, l'opération devrait permettre au groupe français de récupérer près de 13 milliards de dollars. "La collaboration entre Sanofi et Regeneron a été l'une des plus productives du secteur pharmaceutique. Elle a permis de créer de la valeur pour nos deux entreprises et surtout, de développer cinq médicaments d'importance majeure pour les patients. Sanofi s'engage à poursuivre sa collaboration avec Regeneron qui s'inscrit toujours pleinement dans notre stratégie globale. Cette décision a été prise en parfait alignement avec Regeneron", a déclaré Paul Hudson, DG de Sanofi.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !