Cotation du 07/10/2022 à 18h05 CAC 40 -1,17% 5 866,94
  • PX1 - FR0003500008

Clôture Paris : le CAC40 chute de 2,28% et retombe au plus bas depuis mars 2021 !

Clôture Paris : le CAC40 chute de 2,28% et retombe au plus bas depuis mars 2021 !
Clôture Paris : le CAC40 chute de 2,28% et retombe au plus bas depuis mars 2021 !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Le CAC40 accuse de nouveau le coup ce vendredi, en baisse de 2,28% en clôture à 5.783 points. L'indice parisien affiche ainsi un déficit de près de 5% sur cinq séances, et de plus de 18% depuis le premier janvier ! L'aversion au risque continue d'être (très) forte dans les salles de marché après la remontée quasi synchronisée des taux d'intérêt par plusieurs grandes Banques centrales, emmenée par la Réserve fédérale américaine.
Parallèlement les signes d'une dégradation de la conjoncture économique, voire d'une récession, se renforcent dans le monde avec des avertissements multiples de la part de grandes institutions ou des entreprises. En Europe, les indices PMI flash dévoilés dans la matinée ont montré que l'activité globale de la zone euro s'est repliée pour un troisième mois consécutif en septembre, la baisse s'étant même accélérée par rapport au mois d'août.

ECO ET DEVISES

Dans ce contexte, les investisseurs continuent à se réfugier vers le dollar et le marché obligataire au détriment des actions... L'indice dollar gagne encore 0,8% ce vendredi (près de 112), au plus haut depuis 20 ans, alors que l'euro s'enfonce vers les 0,97$. Sur le marché de la dette, le rendement du Bund allemand à dix ans, référence pour l'ensemble de la zone euro, a franchi ce matin le cap des 2% pour la première fois depuis 2013 !

Les cours de l'or noir perdent également du terrain, pénalisés par les craintes pesant sur la demande. Le baril de Brent de la mer du Nord cède près de 5% de retour à 86$.
Les responsables de la Fed n'entendent toujours pas laisser les marchés digérer les récentes annonces, avec notamment une nouvelle hausse de taux de 75 points de base opérée mercredi et un discours toujours aussi belliciste de Jerome Powell. Ainsi, le patron de la Fed intervient encore ce soir.

A Wall Street, le S&P 500 s'apprête à enregistrer sa quatrième baisse hebdomadaire de plus de 3% en cinq semaines... Cette semaine a vu près de 650 points de base de hausses de taux par les banques centrales, exerçant une pression à la hausse sur les rendements obligataires et le dollar. Les rendements du Trésor US à deux ans ont atteint 4% et sont au plus haut depuis octobre 2007.
Goldman Sachs a pour sa part réduit son objectif de fin d'année 2022 pour l'indice de référence S&P 500 d'environ 16% à 3 600 points, alors que la Fed montre peu de signes d'hésitations par rapport à sa position agressive de hausse des taux et de réduction du bilan. Les analystes de Goldman Sachs ont écrit dans une note jeudi soir que la trajectoire attendue des taux d'intérêt par la banque centrale est désormais supérieure à son estimation précédente...

VALEURS EN HAUSSE

M6 s'envole encore de 8%, à nouveau porté par les rumeurs d'évolution de son tour de table... Alors que RTL Group (Bertelsmann) souhaite se débarrasser au plus vite de ses 48,26%, MFE va présenter une offre non contraignante en cash pour reprendre cette participation, rapporte 'La Stampa', sans citer ses sources... L'offre de la firme de Silvio Berlusconi tient compte du nouveau contexte économique, précise simplement le quotidien italien. Le temps presse pour le groupe allemand désireux de se recentrer dans les pays où il est leader. Le renouvellement de la fréquence de la chaîne M6 est en effet prévu en mai prochain. Or, la loi française interdit au propriétaire de la chaîne concernée de la vendre dans les 5 ans qui suivent ce renouvellement !
Silvio Berlusconi n'est pas seul sur le coup : Selon le 'Financial Times' de jeudi, un consortium de grands entrepreneurs français, incluant Rodolphe Saadé, Stéphane Courbit et Marc Ladreit de Lacharrière, se serait notamment manifesté. D'autres milliardaires tels que Vincent Bolloré, Daniel Kretinsky ou encore Patrick Drahi seraient également intéressés par M6.

Ateme remonte de 3% avec Bic (+2,6%) et Believe

Colas monte de 2,6% avec Navya (+2,3%) et Technicolor

Stedim : +1,5% avec OVH, Tarkett, Eutelsat, Latecoere, Vicat

Elior : +0,5% avec Bastide, Ubisoft

VALEURS EN BAISSE

Ose chute de 17% avec Adocia (-16%) et Balyo (-15%)

Faurecia : -11% avec SerfeFerrari, MdM (-10%) et Valeo

Lumibird chute de plus de 8,5%, plombé par ses résultats intermédiaires. Alors que le chiffre d'affaires consolidé du groupe s'est établi à 84 ME, en hausse de 11% et de 9% à périmètre et taux de change constant, Lumibird a enregistré un excédent brut d'exploitation de 11,2 ME, soit 13,3% du chiffre d'affaires, à comparer à 19% un an plus tôt, sous l'effet de la structuration de l'organisation en vue d'un niveau d'activité plus élevé en 2022 et au-delà. Le résultat opérationnel courant du semestre s'est établi à 3,9 ME contre 8,6 ME au 1er semestre 2021.

Synergie : -8% avec Neoen, SMCP, M&P

Guillemot : -7% suivi de Groupe Gorgé, TechnipEnergies, Catana avec Renault

CGG : -6,5% avec Nexity, Air France KLM (-5,5%)

Vallourec : -5% avec Thales, Eiffage, TotalEnergies, Carrefour

©2022

A lire aussi sur CAC 40

Aucune actualité disponible.
Plus d'actualités

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !