Cotation du 21/08/2018 à 18h05 CAC 40 +0,54% 5 408,60
  • PX1 - FR0003500008

Clôture Paris : le CAC40 choisit la hausse

Clôture Paris : le CAC40 choisit la hausse
Clôture Paris : le CAC40 choisit la hausse
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

L'indice parisien, hésitant en première partie de séance, a finalement repris un peu de hauteur ce mardi après-midi, en hausse de 0,24%, à 5.422 pts en clôture, alors que Wall Street semble également vouloir tenter un rebond actuellement, surveillant l'audition semestrielle du Patron de la Fed et malgré une déception du côté de Netflix. La période estivale ne favorise pas les volumes de transaction en bourse, mais l'animation devrait reprendre avec les publications semestrielles qui vont véritablement commencer à tomber la semaine prochaine...

ECO ET DEVISES

Jerome Powell, président de la Fed, a réitéré son message d'une hausse graduelle des taux d'intérêts devant le Comité bancaire du Sénat, malgré les incertitudes liées aux tensions commerciales. Les risques pour l'économie américaine sont, selon lui, pour le moment équilibrés, alors que la croissance reste solide... "Avec une politique monétaire appropriée, le marché du travail restera vigoureux et l'inflation se maintiendra près de 2% pendant plusieurs années", explique-t-il.

Le FMI, tout en maintenant ses prévisions pour l'économie mondiale en 2018 et 2019 (+3,9%), prévient que les tensions commerciales, si elles s'amplifient, sont susceptibles d'impacter négativement la reprise et les projections de l'institution à moyen terme.

D'après la Fed ce mardi, la production industrielle américaine pour le mois de juin 2018 a progressé de +0,6% en comparaison du mois antérieur, en ligne avec le consensus. La production manufacturière monte de +0,8%, également en ligne avec les attentes, tandis que le taux d'utilisation des capacités de production ressort à 78%, contre 78,3% de consensus.

L'indice du marché immobilier américain de la National Association of Home Builders pour le mois de juillet 2018 est ressorti à 68, en ligne avec le consensus de place et stable par rapport au mois précédent.

Goldman Sachs a eu tout faux au jeu des pronostics lors de ce Mondial 2018, finalement remporté dimanche par la France... Dans une étude publiée le 11 juin dernier, la banque d'affaires américaine avait prédit la victoire du Brésil lors de cette Coupe du Monde organisée en Russie, en pariant d'ailleurs sur une finale opposant l'équipe carioca face à l'Allemagne de Toni Kroos. Ces deux équipes sont tombées sans grand éclat, avec en particulier une Mannschaft renvoyée à la maison dès le premier tour. Pour parvenir à ses conclusions hasardeuses, Goldman Sachs n'avait pourtant pas lésiné sur les moyens. Les analystes du géant de la finance avaient utilisé toute une batterie d'outils statistiques et d'analyses des données appliquées traditionnellement à l'économie et à la finance, en ayant recours au "machine learning" notamment. L'établissement avait même simulé 1 million de scénario possible afin de donner corps à ses corps à ses convictions.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,1688$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 67,4$ et le Brent s'affiche à 71,8$.

VALEURS EN HAUSSE

* Mersen (+3,6%) est dopé par une note d'analyste. Exane BNP Paribas a rehaussé sa recommandation de 'neutre' à 'surperformance'.

* Casino (+3,1%) a réalisé un deuxième trimestre meilleur qu'attendu par le marché avec un chiffre d'affaires de 8,9 milliards euros, en recul de 3%, dont -7,6% d'effet de change défavorable. En organique, la croissance ressort à 5,2% (contre +3,1% au trimestre précédent) alors qu'elle atteint 3,2% en comparable (+1,8% au cours des 3 premiers mois).

* Sur le CAC40, ArcelorMittal monte de 2,3% avec Solvay (+1,7%) ou encore Carrefour (+1,2%).

* Vranken Pommery Monopole (+2,1%) a réalisé un chiffre d'affaires semestriel de 94,8 millions d'euros. Il recule de 6,5%. Vranken-Pommery Monopole continue de se renforcer à l'export afin de poursuivre le développement de son Commerce International. Le poids des filiales, implantées dans les capitales stratégiques pour les ventes des Champagnes et des Vins, a permis, pour la première fois, d'inverser au profit de l'International les ventes du groupe.

* Prodways gagne 2,1%, alors que sa maison-mère Groupe Gorgé prend 5,2%. Prodways Group a annoncé l'acquisition de la société américaine Solidscape Inc, filiale de Stratasys spécialisée dans les machines d'impression 3D. Solidscape est un acteur historique de l'impression 3D. Créée en 1994, la société développe depuis plus de 25 ans une technologie de référence pour les applications de fonderie de précision, destinée notamment au marché de la bijouterie. La transaction, dont le montant n'est pas divulgué, sera intégralement payée en numéraire.

* Safran profite aussi du salon de Farnborough en s'adjugeant 1%.

* Airbus (+0,6%) continue à écouler ses A320 lors du salon de Farnborough. Un client, dont le nom n'a pas filtré, a signé un protocole d'accord portant sur l'achat de 25 A321neo et de 75 A320neo. Un contrat qui dépasse les 11,5 milliards de dollars au prix catalogue. La sélection du moteur sera effectuée à une date ultérieure, précise le groupe européen.

VALEURS EN BAISSE

* Rubis chute de 8,2%. Deux notes d'analyses expliquent les ventes du jour. Exane BNP Paribas a dégradé son opinion sur le titre de "surperformance" à "sous-performance" en sabrant de 47 à 28 euros sa "fair value". Kepler Cheuvreux a quant à lui ajusté de 70 à 68 euros son objectif sur le spécialiste du stockage et de la distribution de produits pétroliers, en restant à l'achat au regard du potentiel d'appréciation conséquent identifié.

* Nicox (-3,3%) disposait fin juin d'une trésorerie et d'équivalents de trésorerie de 32,6 millions d'euros comparés à 36,3 millions d'euros au 31 mars 2018 et à 41,4 millions d'euros au 31 décembre 2017. Le chiffre d'affaires net pour le second trimestre 2018 s'est élevé à 0,226 million d'euros et comprend exclusivement les redevances des ventes de VYZULTATM du second trimestre 2018 par le partenaire mondial Bausch + Lomb, après déduction des redevances dues par Nicox. Le Groupe n'avait enregistré aucun chiffre d'affaires au cours du second trimestre 2017.

* Orange enchaîne une sixième séance dans le rouge ce mardi, sur un recul de 2,5%. L'opérateur télécoms est victime d'un commentaire de Citi. Dans une note d'analyste publiée ce jour, la banque américaine est passée d'"achat" à "neutre" sur le titre. Par ailleurs, lors de la présentation de la feuille de route pour la 5G dans l'Hexagone, le secrétaire d'Etat au Numérique a indiqué: "aujourd'hui, il n'y a pas d'urgence à décider ou à stimuler une concentration". Le membre du gouvernement estimant que "tout le monde est aujourd'hui capable d'investir".

* Après avoir déjà cédé 1% hier, Publicis perd à nouveau 2,3% ce mardi, dans le sillage de la chute d'Omnicom à Wall Street après sa publication trimestrielle.

* Sur le CAC40, Vivendi perd aussi 0,7% avec Veolia (-0,3%) ou encore Bouygues (-1,5%).

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com