Cotation du 10/07/2020 à 18h05 CAC 40 +1,01% 4 970,48
  • PX1 - FR0003500008

Clôture Paris : le CAC40 cède 0,62%

Clôture Paris : le CAC40 cède 0,62%
Clôture Paris : le CAC40 cède 0,62%
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Dans le rouge à l'ouverture, puis de retour proche des 5.000 points à la mi-séance, le CAC40 a finalement reperdu 0,62% à 4.948 pts en clôture dans un marché hésitant.
Les craintes d'une nouvelle vague épidémique liée au coronavirus continuent de freiner les espoirs d'une reprise rapide de l'économie mondiale et donc les initiatives vers les actifs à risque. L'OMS a ainsi fait état d'une hausse record du nombre de cas de contamination au coronavirus dans le monde lors de la journée de dimanche, avec 183.020 nouvelles infections en 24 heures...
En Allemagne, le scandale Wirecard continue de faire les gros titres. Le spécialiste des paiements en ligne qui fait partie intégrante de l'indice DAX a reconnu la "disparition" de 1,9 Milliard d'Euros, confirmant ainsi les soupçons de fraudes. Le titre Wirecard plonge encore de près de 40%...
Wall Street reste aussi partagé entre les espoirs de reprise économique et les craintes liées à la propagation toujours de l'épidémie de coronavirus dans la zone Amériques.

ECO ET DEVISES

L'indice d'activité nationale de la Fed de Chicago pour le mois de mai 2020 est ressorti positif de +2,61, contre un consensus de -4 et un niveau révisé à -17,89 pour le mois antérieur. La précédente évaluation du mois d'avril se situait à -16,74. L'indice du mois de mai confirme donc la reprise économique assez forte aux Etats-Unis, un indicateur positif signalant une expansion supérieure à la normale.

Les reventes de logements existants aux Etats-Unis pour le mois de mai 2020 sont ressorties inférieures au consensus de marché, au nombre de 3,91 millions, contre un consensus de 4,29 millions d'unités et un niveau de 4,33 millions un mois avant. Ces reventes ont donc trébuché de 9,7% en comparaison du mois antérieur. Sur les devises, l'euro remonte à 1,1255/$ entre banques. Le pétrole reste ferme sur les 42,60$ le brent.

VALEURS EN HAUSSE

Mediawan bondit de 41% à 11,9 euros. Pierre-Antoine Capton, Xavier Niel et Matthieu Pigasse ont annoncé le lancement d'une offre publique sur Mediawan à 12 euros par action, en vue de créer un nouveau champion mondial des contenus.

Transgene : +25%. Le groupe a présenté "la diversité de son expertise et la capacité des vecteurs viraux à transformer la lutte contre le cancer" lors de la deuxième session virtuelle du congrès de l'AACR (American Association for Cancer Research). Transgene présente des données démontrant que l'algorithme de prédiction utilisé pour personnaliser TG4050 pour chaque patient est capable d'identifier avec précision les mutations tumorales immunogènes, même parmi un grand nombre de mutations tumorales identifiées chez le patient. Le poster s'intitule : 'Performance of neoantigen prediction for the design of TG4050, a patient specific neoantigen cancer vaccine' - Performance de la prédiction des néoantigènes pour la conception de TG4050, un vaccin contre le cancer spécifique à chaque patient.
Transgene présente des données précliniques sur deux virus oncolytiques issus de la plateforme Invir.IO, BT-001 (stade clinique) et TG6010, un nouveau candidat oncolytique.
Transgene et BioInvent présentent un poster qui soutient le développement clinique de BT-001, un virus oncolytique encodant un anticorps anti-CTLA4, contre les tumeurs solides : 'BT-001, an oncolytic Vaccinia virus armed with a Treg-depletion-optimized recombinant human anti-CTLA4 antibody and GM-CSF to target the tumor microenvironment' - BT-001, un virus oncolytique de la Vaccine, armé d'un anticorps anti-CTLA4 humain recombinant et optimisé pour dépléter les T-reg, et du GM-CSF, pour cibler le microenvironnement tumoral.
Transgene présente également un poster contenant des données précliniques obtenues avec TG6010, un virus oncolytique issu d'Invir.IO encodant la cytidine désaminase humaine (hCD) : 'Oncolytic Vaccinia Virus expressing Cytidine Deaminase induces DNA damage and shows potent anti-tumor effects' - Un Vaccinia virus oncolytique exprimant la cytidine désaminase induit des dégradations de l'ADN et montre de puissants effets antitumoraux.
Transgene et BioInvent International AB, société de biotechnologie dédiée à la découverte et au développement d'anticorps immunomodulateurs innovants contre le cancer, présentent aujourd'hui des données précliniques montrant que BT-001, un virus oncolytique encodant un anticorps anti-CTLA4 et le GM-CSF, engendre des taux élevés d'élimination complète des tumeurs solides dans plusieurs modèles murins.
Le puissant effet thérapeutique de BT-001, utilisé en monothérapie, a été démontré avec des taux d'élimination complète des tumeurs supérieurs à 70% dans plusieurs modèles murins. Ceci constitue une base solide pour le développement clinique de BT-001 ; le premier essai clinique de Phase 1 devrait commencer avant la fin de 2020.
BT-001 est un virus oncolytique multifonctionnel codéveloppé par Transgene et BioInvent. La plateforme de virus oncolytiques Invir.IO de Transgene, basée sur un virus de la vaccine (VVcopTK-RR-) breveté et optimisé, permet de produire directement dans la tumeur l'anticorps anti-CTLA4 4-EO3. Cet anticorps, issu de la technologie n-CoDeR/F.I.R.S.T de BioInvent, détruit les cellules immunosuppressives Tregs. BT-001 exprime également la cytokine (GM-CSF) qui induit indirectement la prolifération des lymphocytes cytotoxiques.
BT-001 associe ainsi plusieurs mécanismes d'action : la destruction des cellules cancéreuses par l'action oncolytique du virus, la production de l'anticorps anti-CTLA4 et du GM-CSF directement dans la tumeur (visant à supprimer les Treg et induire la prolifération de lymphocytes cytotoxiques), la génération d'une réponse immunitaire antitumorale large.
Ces données indiquent que BT-001 pourrait apporter une amélioration significative dans le traitement des tumeurs solides et, à ce titre, renforcer l'attractivité des plateformes technologiques de Transgene et BioInvent.

Amoeba : +16% suivi de Voluntis (+7%) Onxeo et Boiron (+6%)

Trigano : +5% avec Cegedim et Valeo

PSA Groupe avance de 3,5%. Le constructeur automobile bénéficie du soutien de Redburn qui est passé à l''achat' sur la valeur. Par ailleurs, Fiat Chrysler Automobiles aurait accepté les garanties demandées par Rome pour obtenir son prêt de 6,3 milliards d'euros. Dans son édition de dimanche, 'Sole 24 Ore' indiquait que le groupe transalpin se serait notamment engagé à ne pas supprimer d'emplois jusqu'en 2023.

Carrefour grimpe de 3%. Le distributeur est soutenu par une note de JP Morgan qui est passé à l''achat' sur le dossier en visant 17 euros. Le marché croit désormais clairement au plan engagé par Alexandre Bompard puisque selon le consensus 'Bloomberg', 18 analystes recommandent désormais d''acheter' le titre, 7 sont à 'conserver' et aucun à 'vendre'. L'objectif à douze mois est fixé à 17,45 euros.

Sword : +3% avec Arkema

Vilmorin : +2,5% avec Xilam, CNP, FDJ, Natixis, GTT, Michelin, Faurecia et Imerys

Manitou : +1% avec FNAC Darty, Somfy, Vinci

Lagardère (+0,4%) a reçu une offre d'achat ferme et définitive de Mediawan portant sur 100% du capital de Lagardère Studios. Le rapprochement avec Mediawan renforce le positionnement du nouvel ensemble en tant qu'acteur européen de référence dans la production audiovisuelle. La cession permettra à Lagardère Studios d'engager une nouvelle étape de son développement avec le support de son nouvel actionnaire.

VALEURS EN BAISSE

Eutelsat : -6% avec TechnipFMC et Rallye

Tarkett : -5,5% suivi de M6

Elis corrige de 5% alors que la firme Credit Suisse vient d'abaisser sa recommandation sur le dossier du prestataire multi-services international de 'surperformance' à 'sous-performance', tout en ajustant son cours-cible de 11,25 euros à 8,5 euros.

Air France KLM : -4% avec Sodexo

Danone : -3% suivi de Orpea, Rubis, BioMerieux, Bonduelle

Airbus (-2,5%) avec AKKA, Remy Cointreau, Devoteam, Iliad, Vicat, Publicis et Eurazeo

Groupe ADP perd 2%. 2,5 milliards d'euros ! Telle est la perte de revenus estimée par Augustin de Romanet pour cette année. "En 2020, le trafic sera 60% inférieur à celui de 2019. À la fin de l'année, nous pourrions être à 65-70% d'une activité normale. C'est un choc historique. Nous allons perdre plus de 50% de notre chiffre d'affaires, qui pourrait être amputé d'environ 2,5 milliards d'euros", affirme le PDG du gestionnaire des aéroports parisiens au 'Journal du Dimanche'.

Renault (-0,5%). Dans quelques jours, le 1er juillet prochain, Luca de Meo prendra ses fonctions de directeur général de Renault. En attendant, l'ancien dirigeant de la marque Seat (Volkswagen) était présent vendredi à l'assemblée générale du constructeur automobile français, qui s'est tenue via internet pour cause de coronavirus. Lors de cette première déclaration publique depuis l'annonce de sa nomination, en janvier dernier, Luca De Meo s'est dit conscient du "sentiment d'urgence" et des difficultés de l'entreprise, aggravées récemment par l'épidémie de coronavirus, ajoutant qu'il entendait préserver l'ancrage de Renault en France...

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !