Cotation du 09/12/2022 à 18h05 CAC 40 +0,46% 6 677,64
  • PX1 - FR0003500008

Clôture Paris : le CAC40 au-dessus des 6.700 points

Clôture Paris : le CAC40 au-dessus des 6.700 points
Clôture Paris : le CAC40 au-dessus des 6.700 points
Crédit photo © ChaunuPictures

LA TENDANCE

(Boursier.com) — Le CAC 40 s'est inscrit en hausse de 0,42% ce jeudi pour terminer la journée à 6.707 points. L'indice vedette parisien se situe ainsi sur un plus haut depuis le mois d'avril dernier, mais dans un marché calme en ce jour de Thanksgiving aux Etats-Unis. Wall Street est fermé ce jour.

Le compte rendu de la dernière réunion de la Réserve fédérale américaine a confirmé hier soir les anticipations un peu plus souples des analystes, de quoi soutenir encore un peu la tendance. La période de publication des comptes trimestriels des groupes cotés tire à sa fin, ce qui explique aussi la faiblesse des volumes échangés sur les marchés actuellement... A noter cependant la nouvelle agitation autour d'Elior et de Derichebourg en vue d'une opération financière en préparation.

ECO ET DEVISES

Les Minutes de la dernière réunion monétaire de la Fed ont été annoncées dans la soirée de mercredi. Une "majorité substantielle" des membres du comité de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine a ainsi estimé lors de cette réunion qu'il serait "probablement bientôt" opportun de ralentir le rythme de relèvement des taux de la banque centrale... La Fed avait relevé à l'issue de cette réunion son principal taux d'intérêt de trois quarts de point afin de freiner l'inflation mais suggéré que les futures augmentations du coût du crédit pourraient se faire à un rythme moins rapide.

L'euro est à 1,0415 face au billet vert. De son côté, le baril de Brent se négocie en recul à 84,7 $.

VALEURS EN HAUSSE

A la suite d'articles de presse récents et dans le prolongement de l'annonce faite le 4 juillet 2022, Elior et Derichebourg ont été recherchés. Le premier a grimpé de 10% à 2,836 Euros tandis que le second a gagné 8,3% à 5,24 Euros. Derichebourg a confirmé l'existence de discussions avec Elior pour lui apporter sa branche multiservices. Cela permettrait de diversifier Elior vers l'intérim, le nettoyage, les services multi-techniques... A ce jour, il n'existe cependant aucune certitude quant à l'issue de ces discussions et à la conclusion d'un accord ferme relatif à cet apport. En toutes hypothèses, Derichebourg confirme ne pas avoir l'intention de déposer une OPA sur Elior.

Rappelons qu'Elior a annoncé mercredi une lourde perte annuelle. La firme de restauration collective souffre des conséquences du télétravail dans les entreprises, de l'inflation des prix des denrées alimentaires et d'une forme de pénurie de personnel. Le PDG du groupe, Bernard Gault, a déclaré qu'Elior allait finaliser ses options stratégiques dans les prochaines semaines...

Virbac: +5,3% avec Atos à +5%

Fnac Darty : +4,8% suivi de M6 etOrpea

Scor : +3,4% avec Nexity et Valneva

Voltalia (+3,6%) a annoncé la signature avec Renault (+3%) Group du plus grand contrat d'approvisionnement en électricité renouvelable jamais signé en France.
Le contrat couvre une puissance totale de 350 mégawatts représentant la production d'environ 500 gigawattheures par an. D'une durée de 15 ans, il s'agit d'un engagement inédit en France en termes de puissance.

L'accord avec Voltalia permettra à Renault Group de couvrir jusqu'à 50% de la consommation d'électricité des activités de production du constructeur en France en 2027, y compris la consommation électrique de Cléon ainsi que l'ensemble des besoins en électricité durable du pôle ElectriCity, centre de production de véhicules électriques le plus important et compétitif d'Europe dont l'ambition est de produire 500.000 véhicules par an d'ici 2025. Avec son plan stratégique Renaulution, Renault Group confirme ses engagements à atteindre le net zéro carbone de ses usines du pôle ElectriCity en France en 2025, en Europe en 2030 et dans le monde en 2050.

LDC (+3%) a réalisé un premier semestre 2022-2023 de bonne facture dans un contexte marqué par la grippe aviaire, l'inflation des céréales et la difficulté à répercuter cette hausse sur les prix de vente. L'excédent brut d'exploitation de la société est tout de même passé à 240,1 ME contre 198,3 ME au 1er semestre de l'exercice précédent, en hausse de 21%. Il représente 8,8% du chiffre d'affaires de la période contre 8,3% à période comparable. Le résultat net part du Groupe est en progression à 93,9 ME contre 80,1 ME à période comparable. Les volumes commercialisés baissent de 3,3% et de 4,2% à périmètre identique mais les revalorisations tarifaires ont favorisé les facturations.

Manutan (+1%) n'a pas failli en présentant des chiffres solides sur l'exercice 2021-2022. Le résultat opérationnel à 66,6 ME gagne 12,4%. La rentabilité opérationnelle s'établit à 7,3% contre 7,2% pour l'exercice précédent. Le résultat net est en hausse de 20,2% à 50,8 ME, soit une marge nette de 5,6% du chiffre d'affaires contre 5,2% sur l'exercice précédent. Le versement d'un dividende par action de 1,80 euro sera proposé à l'Assemblée Générale de la société appelée à se tenir en mars 2023 sur l'approbation des comptes de l'exercice clos au 30 septembre 2022.

Orange (+0,6%) a signé avec 27 banques internationales un crédit renouvelable syndiqué multidevises de 6 MdsE indexé sur des indicateurs environnementaux et sociaux, afin de refinancer par anticipation son crédit syndiqué arrivant à échéance en décembre 2023.

Kering (+0,3%) Gucci a annoncé le départ de son Directeur de la Création Alessandro Michele. A la tête de la création de la Maison depuis le 21 janvier 2015, Alessandro Michele a grandement contribué à faire de Gucci ce qu'elle est aujourd'hui en lui apportant sa créativité révolutionnaire tout en restant fidèle à ses codes bien connus.

VALEURS EN BAISSE

Rexel à -0,9% avec Bureau Veritas -0,9%

Rémy Cointreau (-0,1%) continue de profiter d'une forte demande en matière de cognac. La société a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 867,1 ME au premier semestre 2022-23, en progression de +21,1% en organique. Le Résultat Opérationnel Courant s'est établi à 319,3 ME en progression de +27,2% en organique et de +50% en publié. La marge opérationnelle courante s'est améliorée de +1,7 point en organique à 36,8%, soit +3,8 points en publié. Rémy Cointreau entend poursuivre la mise en oeuvre de sa stratégie, centrée sur le développement de ses marques à moyen terme et portée par une politique d'investissement soutenue en marketing et communication, notamment au second semestre. En conséquence, l'amélioration organique de la Marge Opérationnelle Courante sera portée par une solide résilience de sa marge brute en dépit d'un environnement inflationniste et, par un strict contrôle de ses coûts de structure.

Soitec (-0,8%) La dynamique continue d'être bien orientée pour la société grenobloise. Les ventes du premier semestre de l'exercice 2022/2023 ont atteint 471 ME, en hausse de 26% en données publiées. Cette augmentation résulte d'une croissance de 18% à périmètre et taux de change constants conjuguée à un effet de change positif de 9%. L'EBITDA des activités poursuivies s'est élevé à 167 ME au premier semestre 2022-2023, en hausse de 22%, reflétant une marge d'EBITDA légèrement moins élevée à 35,5% du chiffre d'affaires contre 36,8% au premier semestre 2021-2022. La rentabilité intègre un effet de change défavorable et une augmentation des coûts liée à l'inflation. Le résultat net consolidé du premier semestre 2022-2023 atteint 95 ME, soit une hausse de 28%. Soitec continue d'anticiper pour l'exercice 2022-2023 une croissance de son chiffre d'affaires de l'ordre de 20% à périmètre et taux de change constants. Soitec confirme également que sa marge d'EBITDA devrait atteindre environ 36% du chiffre d'affaires en 2022-2023 grâce notamment à l'important levier opérationnel.

©2022

A lire aussi sur CAC 40

Aucune actualité disponible.
Plus d'actualités

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !