Cotation du 24/11/2020 à 18h05 CAC 40 +1,21% 5 558,42
  • PX1 - FR0003500008

Clôture Paris : le CAC40 au-dessus des 5.500 points !

Clôture Paris : le CAC40 au-dessus des 5.500 points !
Clôture Paris : le CAC40 au-dessus des 5.500 points !
Crédit photo © Reuters

LA TENDANCE

(Boursier.com) — Comme hier, le CAC40 a grappillé encore un peu de terrain... Assez pour refranchir les 5.500 points, en hausse de 0,52% à 5.511 pts en clôture. En une quinzaine de jours, le rebond de l'indice phare est désormais de 1.000 pts !
Le baril de brut WTI reprend aussi 1% à 42,15$. Sur fond d'espoir en provenance des différents vaccins en développement, les marchés peuvent aussi toujours compter sur la Fed de Jerome Powell. S'exprimant au Bay Area Council Business Hall of Fame, Powell a ainsi indiqué que le temps n'était pas encore venu, et ne le serait pas de sitôt, pour une levée des outils d'urgence de la Réserve fédérale. Le dirigeant de la Fed a ajouté que la Fed ne réfléchirait à une normalisation de son bilan qu'après beaucoup de nouveaux progrès sur les fronts de l'inflation et de l'emploi...

ECO ET DEVISES

Sur le front économique ce jour, les mises en chantier de logements et permis de construire aux Etats-Unis pour le mois d'octobre sont ressortis à respectivement 1,53 million et 1,545 million d'unités, contre des consensus de 1,46 million et 1,56 million.
Les cours du pétrole restent aussi bien orientés après l'annonce d'une hausse moins forte qu'anticipée des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine passée. Le brent grimpe à 44,65$. D'après le Département à l'Energie, les stocks domestiques de pétrole pour la semaine close le 13 novembre ont en effet progressé de 0,8 million de barils à 489,5 mb, contre un consensus de +1,6 million de barils. Les réserves d'essence ont augmenté de 2,6 millions de barils (contre une hausse de 0,8 mb anticipée par le marché), alors que les stocks de produits distillés ont reculé de 5,2 mb par rapport à la précédente semaine, contre un repli de 1,5 mb attendu.

Ces dernières semaines, la Réserve fédérale américaine avait appelé à la prudence à court terme sur la reprise économique, qui donne des signes d'essoufflement, après un redémarrage en flèche pendant l'été, suite à la récession du printemps liée à la pandémie de coronavirus. Les responsables de la Fed, à commencer par son président Jerome Powell, estiment ainsi que l'économie américaine aura encore besoin de soutien monétaire, mais aussi budgétaire, même si les vaccins en cours d'élaboration arrivent sur le marché rapidement. Il faudra en effet des mois pour produire et distribuer massivement les vaccins aux populations américaine et mondiale, sans compter les réticences de certaines personnes vis-à-vis des vaccins ce qui pourrait en diminuer l'efficacité globale.
Si la Fed laisse entendre qu'elle pourrait augmenter le montant de ses achats d'actifs pour soutenir la croissance, la perspective d'un nouveau vaste plan de soutien budgétaire semble s'être éloignée. Soutenue par le parti démocrate du président élu Joe Biden, le plan s'est heurté avant l'élection présidentielle du 3 novembre aux réticences des Républicains, majoritaires au Sénat et qui devraient le rester malgré l'élection de Joe Biden à la Maison blanche...
Sur les devises, l'euro grimpe encore un peu à 1,1870/$.

VALEURS EN HAUSSE

Genomic remonte de 21% suivi de Technicolor (+17%) et de Innate (+9%) avec Haulotte (+8%)

TechnipFMC regagne 7% avec Atari et Mauna Kea

Voluntis : +6% suivi de Poxel, Claranova, Voltalia

En tête du CAC40, Alstom gagne 5%. La période de souscription à l'augmentation de capital débutera demain et sera ouverte jusqu'au 30 novembre 2020 inclus.

Gensight : +5% avec Akwel et Sopra Steria

Renault (+4,7%) s'est démarqué en Europe avec des ventes en légère hausse de 0,2% le mois passé (+0,7% pour la seule marque au losange). Le marché automobile européen est retombé en territoire négatif en octobre, après avoir progressé pour la première fois de l'année le mois précédent. Les immatriculations de voitures neuves ont ainsi diminué de 7,8%, à 953.615 unités.

Scor gagne 4%. Le titre du réassureur s'offre une quatrième séance consécutive dans le vert. La valeur est soutenue par une note de RBC qui est passé à 'surperformer' sur le dossier en portant son objectif de 28 à 37 euros. Les analystes sont clairement positifs sur l'action puisque, selon le consensus 'Bloomberg', 16 recommandent désormais d''acheter' le titre, 5 sont à 'conserver' et aucun n'est signalé à la vente. L'objectif moyen à douze mois est fixé à 31,49 euros.

Neoen : +3% avec Sword, Aubay, Guerbet, Lagardere, Elis, LVMH

Ubisoft monte de 2,3%, dopé par le lancement historique d''Assassin's Creed Valhalla'. L'éditeur de jeux vidéo a en effet écoulé, lors de sa première semaine, plus d'exemplaires du dernier opus d'Assassin's Creed que tout autre épisode de la saga. Assassin's Creed Valhalla est même devenu le meilleur lancement PC de l'histoire d'Ubisoft !

Chargeurs : +2% en compagnie de Air France KLM, FNAC Darty et Atos

VALEURS EN BAISSE

JC Dcecaux reperd 7,5% avec Klepierre

Nanobiotix : -6% avec Plastivaloire après les comptes

Tikehau : -3% suivi de BioMerieux, Beneteau, Prodways et Gl Events

Carmila : -2,5% avec Carrefour (-2%) suivi de Rallye, Edenred, Neurones

Thales (-1,5%) a remporté un contrat à 1,5 milliard d'euros pour la fourniture de systèmes de combat à bord des futures frégates de la marine allemande.

Coface : -1,5% avec Nexans, Sodexo, Cie des Alpes, CGG (-1%)

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !