Cotation du 19/07/2018 à 18h05 CAC 40 -0,56% 5 417,07
  • PX1 - FR0003500008

Clôture Paris : le CAC 40 termine proche de l'équilibre...

Clôture Paris : le CAC 40 termine proche de l'équilibre...
Clôture Paris : le CAC 40 termine proche de l'équilibre...
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Sans surprise, la séance fut calme à Paris ce mercredi en l'absence de Wall Street, fermé pour la célébration du Jour de l'Indépendance aux Etats-Unis. Le CAC 40 a ainsi fini sa course en hausse de 0,07% aujourd'hui, à 5.320 pts en clôture, dans des volumes faibles. Les échanges reprendront demain outre-Atlantique ; la séance de jeudi sera notamment marquée par les "minutes" de la dernière réunion monétaire de la Fed, en attendant les chiffres de l'emploi américain de juin qui seront dévoilés vendredi, et le début de la saison des publications du second trimestre la semaine prochaine.

ECO ET DEVISES

L'Indice PMI Final IHS Markit Composite de l'Activité Globale dans l'Eurozone s'inscrit à 54,9 en juin, dépassant ainsi son estimation flash (54,8) et son niveau du mois dernier (54,1). L'Irlande, qui enregistre sa plus forte hausse de l'activité globale depuis 5 mois, se place en tête du classement des pays par niveau d'Indice PMI en juin. La croissance se renforce également en Allemagne, en France et en Italie. Seule l'Espagne, qui se classe en 3ème position, enregistre un fléchissement de la croissance au cours du mois (plus bas de 17 mois), souligne Markit IHS. L'indice PMI Final IHS Markit relatif à l'activité dans les services remonte également par rapport au plus bas de 16 mois enregistré en mai (53,8) et à son estimation flash (55). Il ressort à 55,2 en juin, atteignant ainsi un plus haut de 4 mois et signalant une expansion du secteur des services de la région pour le 59ème mois consécutif.

Portée par un renforcement de la hausse des nouvelles affaires et une forte progression de l'emploi, la croissance de l'activité s'accélère en juin dans le secteur des services français. L'indice final IHS Markit des services s'établit ainsi à 55,9, contre 54,3 en mai et 56,4 de consensus. L'Indice final IHS Markit Composite de l'Activité Globale en France, une moyenne de l'indice de la production manufacturière et de l'indice de l'activité commerciale, pondérée en fonction du PIB, se redresse pour sa part de 54,2 en mai à 55 en juin (55,6 de consensus), l'accélération de la hausse de l'activité dans le secteur des services compensant le ralentissement de celle-ci dans l'industrie manufacturière.

Les tensions commerciales persistent quant à elles entre les Etats-Unis et leurs grands partenaires. En particulier, les nouveaux prélèvements douaniers décidés par les USA sur 34 Mds$ de produits importés de Chine doivent entrer en vigueur vendredi. L'ironie de la chose est que les 'tarifs' douaniers chinois décidés en représailles, et portant sur un montant sensiblement équivalent de 34 Mds$ de produits importés des USA, prendront effet 12 heures avant !

Ainsi, le conflit commercial entre Washington et Pékin semble s'installer dans la durée, comme en témoigne par ailleurs l'affaire Micron. Un tribunal chinois a ainsi décidé d'interdire temporairement au concepteur américain de 'puces' de commercialiser en Chine 26 produits semi-conducteurs. Le motif invoqué est la violation supposée de brevets détenus par le Taïwanais United Microelectronics Corp. (UMC). Micron a décroché hier en bourse (-5,5%) sur cette nouvelle, et emporté avec lui une bonne partie de la cote technologique à Wall Street.

De son côté, le gouvernement des États-Unis entend empêcher le colosse télécom China Mobile de pénétrer sur le marché américain. Ainsi, L'opérateur chinois ne pourrait pas offrir ses services sur le territoire américain, au motif que la firme poserait un risque pour la sécurité nationale. La FCC (Federal Communications Commission) américaine pourrait donc repousser la demande de l'opérateur asiatique, qui désirait offrir des services entre les Etats-Unis et d'autres pays. C'est du moins ce que suggère la National Telecommunications and Information Administration (NTIA), agence du Département au commerce qui conseille l'administration Trump sur les politiques télécoms...

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,1639$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 74,2$ et le Brent s'affiche à 78$.

VALEURS EN HAUSSE

* Genomic Vision poursuit sa spectaculaire envolée, en hausse de 48,8% ce mercredi pour sa troisième séance consécutive de rebond.

* Après plusieurs séances consécutives de correction, Onxeo rebondit brutalement de 27,5% ce mercredi, sans actualité spécifique.

* TF1 (+3,1%) a finalisé l'acquisition du solde (30%) du capital du groupe Newen Studios. TF1 détient désormais 100% du capital de Newen Studios.

* Orange progresse de 2,2%. Après Lille et Douai, Orange vient de recevoir l'accord de l'Arcep pour élargir ses tests 5G à Marseille. Orange a demandé une autorisation d'utilisation de la bande de fréquences 3,7-3,8 GHz qui sera essentielle pour répondre à l'augmentation des besoins des clients. Orange anticipe ainsi l'évolution de son réseau Très Haut Débit Mobile.

* Sur le CAC40, Carrefour monte aussi de 2% avec Danone (+1,1%).

* Sanofi (+1,3%). Les lignes semblent bouger au sein des analystes si l'on en juge par deux commentaires favorables de brokers émis ce jour. Bryan Garnier a notamment relevé de "neutre" à "achat" sa recommandation, en ajustant de 80 à 83 euros son objectif. Liberum, quant à lui, mentionne Sanofi dans sa liste de valeurs préférées, aux côtés d'Air Liquide notamment.

* Renault gagne 1,3%. La ville de Paris et le groupe Renault ont annoncé leur intention de partager leur expertise pour développer la mobilité électrique pour les Parisiens, les Franciliens et les visiteurs. Dans un premier temps, Renault a décidé de déployer progressivement une offre commerciale de mobilité électrique à partir de septembre 2018 accessible en libre-service 24/7 et sans stations, ainsi qu'une offre de véhicules électriques en autopartage en boucle - pour des trajets plus longs - accessibles en libre-service 24/7 depuis des parkings Renault ou partenaires. Cette offre s'appuiera sur la gamme 100% électrique du Groupe Renault : ZOE, Twizy, Kangoo Z.E, Master Z.E. D'ici à fin 2019, ils représenteront une flotte de 2.000 véhicules électriques.

* Total gagne 0,4% avec Vallourec (+0,3%). Le pétrole est davantage sujet à des mouvements, en raison des problèmes de l'usine Syncrude au Canada, qui approvisionne les Etats-Unis. L'annonce hier mardi par l'American Petroleum Institute d'une baisse des stocks de brut américains la semaine dernière a confirmé les inquiétudes, alors que de son côté, la Libye a diminué de 800.000 barils/jour sa production, soit quasiment l'équivalent de la récente hausse proposée par l'OPEP pour faire face à la hausse du prix du baril.

VALEURS EN BAISSE

* Trigano, qui a plongé de 19,5% hier après ses chiffres trimestriels, perd encore 5,6% ce mercredi.

* Altice (-5,2%). Alors que le marché spécule depuis quelques temps sur une éventuelle vente de SFR, Alain Weill explique dans un entretien accordé aux 'Echos' que "Patrick Drahi n'est absolument pas vendeur.

* Sodexo chute de 3,1% et s'affiche ainsi comme la plus forte baisse du CAC40 aujourd'hui.

* Le secteur technologique, et plus particulièrement celui des semi-conducteurs, sont chahutés en Europe, plombés par le bras de fer qui continue à opposer Pékin et la Maison Blanche. En France, STMicroelectronics trébuche de 2,8% et Soitec perd 3,7%. Après la décision des États-Unis d'empêcher l'entrée de China Mobile sur le marché américain, la justice chinoise a interdit au groupe américain de semi-conducteurs Micron Technology de vendre 26 de ses produits sur le marché chinois, le premier du monde pour les mémoires informatiques. Micron (qui a fini en baisse de 5,5% hier à Wall Street) est accusé d'avoir enfreint plusieurs brevets détenus par le taïwanais United Microelectronics... "Si Micron est en conflit avec le taïwanais United Microlectronics sur des questions de brevets, les investisseurs ont interprété cette décision de justice comme une réponse de la Chine au camouflet imposé par Washington à China Mobile", note Tangi Le Liboux, stratège d'Aurel BGC.

* Sur le CAC40, Capgemini perd aussi 2,1% avec Solvay (-1,8%) ou encore Schneider Electric (-1,3%).

* Archos perd environ 1,8%. Le groupe a émis 5.745.000 obligations convertibles et/ou échangeables en actions nouvelles et/ou existantes (OCEANE) représentant un emprunt obligataire de 4.911.975 euros, et racheté la totalité des BSA émis au profit de Yorkville dans le cadre de l'opération d'OCABSA mise en place en 2015 (et qui se trouve ainsi totalement soldée), en vue de leur annulation. Les OCEANE ont été souscrites à hauteur de 3.701.108 euros en espèces et à hauteur de 1.210.867 euros, par compensation avec la créance détenue par Yorkville à la suite du rachat de l'ensemble des BSA.

* LafargeHolcim (-0,9%) a fait l'acquisition de Tarrant Concrete, l'un des principaux fournisseurs de béton prêt à l'emploi dans la région de Dallas/Fort Worth, au Texas. Tarrant Concrete exploite 3 centrales de béton prêt-à-l'emploi qui fournissent des solutions de grande qualité pour de grands projets de construction. Avec un chiffre d'affaires net de plus de 40 millions de dollars et 90 employés, Tarrant est l'une des principales entreprises locales de béton prêt-à-l'emploi.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com