Cotation du 12/11/2018 à 18h05 CAC 40 -0,93% 5 059,09
  • PX1 - FR0003500008

Clôture Paris : le CAC 40 s'offre un beau rebond !

Clôture Paris : le CAC 40 s'offre un beau rebond !
Clôture Paris : le CAC 40 s'offre un beau rebond !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Le CAC 40 a rebondi de 1,24% ce mercredi, à 5.137 pts en clôture, les investisseurs saluant les résultats sans grande surprise des élections de mi-mandat aux Etats-Unis qui font disparaître une part d'incertitude sur les marchés. La perspective d'un possible blocage politique, qui pourrait freiner les réformes de l'administration Trump, ne semble donc pas, pour l'heure, inquiéter outre mesure les opérateurs. Wall Street est également orienté en nette progression actuellement, alors que les regards se tournent désormais vers la Fed qui tient aujourd'hui et demain son avant-dernière réunion monétaire de l'année 2018.

ECO ET DEVISES

Les Démocrates ont, comme prévu, pris hier aux Républicains la majorité de la Chambre des représentants, tandis que les Républicains ont renforcé leur majorité au Sénat. Le clan démocrate va pouvoir s'opposer de manière plus concrète au programme de Donald Trump, faisant peser une menace de blocage. Trump va néanmoins pouvoir poursuivre son programme protectionniste et sa guerre commerciale... Les opérateurs boursiers semblent quant à eux satisfaits de ce scénario "conforme aux attentes".

Les ventes au détail, corrigées des variations saisonnières, sont restées stables dans la zone euro en septembre après avoir progressé de 0,3% le mois précédent. Le consensus tablait sur une hausse de 0,1%. En glissement annuel, les ventes progressent de 0,8%, contre +0,7% attendu par le marché.

La Fed devrait quant à elle maintenir ses taux inchangés demain soir, entre 2% et 2,25% sur les fonds fédéraux, à l'issue de son avant-dernière réunion de l'année 2018 qui débute ce jour. La probabilité d'un tel statu quo serait de 92,8%, selon l'outil FedWatch du CME Group. La Fed procéderait en revanche, le 19 décembre, à sa quatrième hausse des taux de l'année, ce qui porterait le taux des fed funds entre 2,25% et 2,50% (probabilité de 78% d'après FedWatch)... Ce durcissement monétaire de la Banque centrale américaine est désormais ouvertement et régulièrement critiqué par Trump, qui s'inquiète de son impact sur l'expansion économique et l'emploi aux USA...

Nouvelle progression des réserves de brut aux Etats-Unis. Selon le rapport du Département à l'Energie américain, les stocks commerciaux de brut, hors réserve stratégique, ont bondi de 5,8 millions de barils lors de la semaine close au 2 novembre, à 431,8 millions de barils. Le consensus tablait sur une hausse de 2,4 millions de barils. Les stocks d'essence ont eux progressé de 1,9 million de barils, alors que les stocks de produits distillés (gazole et fioul de chauffage) ont diminué de 3,5 millions de barils.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,1464$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 61,3$ et le Brent s'affiche à 71,6$.

VALEURS EN HAUSSE

* Engie (+3,5%) a confirmé ses objectifs 2018 pour le résultat net récurrent part du groupe (dans le bas de la fourchette), le ratio dette nette / Ebitda et le dividende. Cette confirmation repose en particulier sur l'hypothèse d'un redémarrage des unités nucléaires belges conformément au calendrier REMIT publié à ce jour, ainsi que sur un Ebitda légèrement inférieur à l'indication initiale de 9,3 à 9,7 milliards d'euros.

* Sur le CAC 40, Dassault Systemes monte aussi de 3,3% avec Safran (+2,6%) ou encore Bouygues (+2,5%).

* Veolia (+2,8%) a dévoilé un chiffre d'affaires de 18,76 Milliards d'Euros, contre 17,99 MdsE au cours des neufs premiers mois 2017 retraités, soit une croissance de 4,3% en courant, de 6,6% à change constant et de 4,7% à périmètre et change constant. L'EBITDA ressort en hausse de 6,9% à change constant, à 2 418 ME contre 2 301 ME au 30 septembre 2017 retraité (+5,1% à change courant) et l'EBIT Courant en hausse de 9,8% à change constant, à 1 100 ME contre 1 024 ME au 30 septembre 2017 retraité (+7,4% à change courant). Le résultat net courant part du Groupe en hausse de 20% à change constant, à 457 ME contre 396 ME au 30 septembre 2017 retraité (+18,1% à change constant et hors plus-values financières). Veolia confirme ses objectifs 2018.

* Eiffage (+2,4%) a publié un chiffre d'affaires au 30 septembre 2018 en croissance de près de 11% à 11,9 milliards d'euros (+13% sur le seul troisième trimestre). Le groupe confirme par ailleurs ses prévisions 2018, soit une nouvelle progression attendue de l'activité et des résultats en travaux et en concessions. Le carnet de commandes des travaux ressort en hausse de 16% sur un an à 13,9 MdsE, ce qui représente 12,4 mois d'activité des branches travaux.

* Axa gagne 1%. Sur 9 mois, le chiffre d'affaires est en hausse de 4% à 75,8 Milliards d'Euros. La hausse du volume des affaires nouvelles est de +9% à 4,8 Milliards d'Euros, et de la valeur des affaires nouvelles de 4% à 2 MsE.

VALEURS EN BAISSE

* X-Fab corrige de 12,2%. Le groupe belge de fonderie spécialisé dans la production de circuits intégrés analogiques et mixtes, de SMEM et de CSi, a publié ses derniers chiffres, pour le troisième trimestre 2018. Le chiffre d'affaires trimestriel ressort à 151,4 millions de dollars, en dessous des prévisions de 154-159 millions de dollars, en hausse de 8% par rapport au 3ème trimestre 2017 mais en recul de 3% par rapport au 2ème trimestre 2018.

* CGG chute de 7,7%. Outre ses résultats trimestriels, CGG a dévoilé ce matin son nouveau plan stratégique 'Leading through Change'. Un programme qui prévoit la transformation de CGG vers un modèle "Asset Light", faiblement capitalistique, via une exposition fortement réduite en 'Acquisition', une réduction de la base de coûts administratifs et supports d'environ 40 M$ d'ici 2021 et une amélioration de la structure du bilan et forte génération de cash...

* M6 (-3%) a réalisé un chiffre d'affaires de 997 ME sur 9 mois en augmentation de +12,5% par rapport à fin septembre 2017, sous l'effet de l'intégration du pôle Radio. Au 3ème trimestre de l'exercice 2018, le chiffre d'affaires consolidé du Groupe M6 s'élève à 293,8 ME, en hausse de +13,1%. A fin septembre 2018, l'EBITA consolidé se monte à 179,7 ME, en hausse de +19,8 MEUR par rapport aux 9 premiers mois de 2017. Cette progression reflète le dynamisme du pôle TV et l'intégration de la Radio. La marge opérationnelle courante se maintient à un niveau élevé de 18 comme sur les 9 premiers mois de 2017.

* Vicat (-2,6%) affiche 1,947 milliard d'euros de chiffre d'affaires au 30 septembre 2018, en progression de +7,6% à taux de change constants. En base publiée, le chiffre d'affaires est en hausse de +1,4% par rapport à la même période en 2017. Sur le troisième trimestre, l'activité est en croissance de +4% à taux de change constants et en baisse de -1,1% en base publiée.

* Sur le CAC 40, STMicroelectronics recule de 1,2% avec Renault (-0,3%).

* Crédit Agricole cède 0,8%. Le groupe bancaire a annoncé un bénéfice net en hausse de 3,2% sur un an au troisième trimestre 2018, à 1,1 milliard d'euros, contre 1,07 milliard sur la même période un an plus tôt, de quoi dépasser légèrement le consensus de place. Les revenus s'inscrivent en hausse de 5% sur un an, à 4,8 milliards d'euros, en ligne avec les attentes du marché.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com