Cotation du 15/10/2018 à 16h11 CAC 40 -0,15% 5 088,57
  • PX1 - FR0003500008

Clôture Paris : le CAC 40 retombe dans le rouge sur 2018

Clôture Paris : le CAC 40 retombe dans le rouge sur 2018
Clôture Paris : le CAC 40 retombe dans le rouge sur 2018
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Après avoir cédé près de 2,5% sur la première semaine du quatrième trimestre 2018, le CAC 40 a encore reculé de 1,10% ce lundi, à 5.300 points en clôture, enregistrant ainsi un troisième séance consécutive de correction. L'indice parisien, dont aucune valeur n'a terminé sa course dans le vert aujourd'hui, s'affiche à présent en légère baisse depuis le début de l'année (le CAC 40 avait clôturé à 5.312 points le 29 décembre 2017)... Les investisseurs se montrent toujours très prudents face à la situation financière, économique et politique de l'Italie et craignent désormais une dégradation économique en Chine sur fond de guerre commerciale avec les Etats-Unis. Outre-Atlantique, Wall Street perd également du terrain pour le moment, dans un marché relativement plus calme en ce "Columbus Day" américain...

ECO ET DEVISES

Baisse surprise de la production industrielle allemande en août. Selon les données de l'Office fédéral de la statistique, la production, ajustée des variations saisonnière, des prix et des effets calendaires, a reculé de 0,3% sur la période après avoir déjà diminué de 1,3% en juillet (contre -1,1% annoncé initialement). En glissement annuel, la production affiche un repli de 0,1%. Le consensus tablait sur une hausse de 0,3% en séquentiel et sur un recul de 0,1% sur un an.

En pleine guerre commerciale avec les Etats-Unis, la Chine, par l'intermédiaire de la banque centrale chinoise, a annoncé ce weekend une nouvelle réduction du taux des réserves obligatoires des banques afin de les encourager à accorder davantage de crédits et réduire les coûts de financement des entreprises. Les réserves obligatoires des banques, actuellement comprises en 15,5 et 13,5% selon la taille des établissements, seront abaissées de 1 point de pourcentage à la mi-octobre. Un mouvement interprété par les marchés comme une crainte d'un ralentissement de l'économie dans le contexte de pression commerciale montante, mettant en lumière une certaine nervosité des banquiers centraux chinois... C'est la quatrième fois cette année que la Chine procède à une telle mesure. Le gouvernement chinois a également annoncé lundi une augmentation des crédits d'impôt à l'export et une accélération de leurs remboursements afin de soutenir les échanges extérieurs...

A la Bourse de Shanghai, l'indice composite a terminé en recul de 3,7% ce lundi après une semaine de fermeture pour cause de fête nationale chinoise...

Rappelons par ailleurs que le rendement du T-Bond à 10 ans a continué à flamber en fin de semaine dernière, atteignant 3,23%, son plus haut niveau depuis juin 2011. Le marché obligataire américain sera fermé ce lundi.

Nouvelle victoire pour Donald Trump. Le juge Brett Kavanaugh, 53 ans, a prêté serment et a été intronisé samedi à la Cour suprême malgré des accusations d'inconduite sexuelle portées contre lui. Il a ainsi obtenu 50 voix en faveur de sa nomination, pour 48 "contre", lors du vote en séance plénière du Sénat. Donald Trump, qui avait réitéré ces dernières semaines son soutien à Kavanaugh malgré la polémique, en sort donc renforcé.

En Europe, l'Italie reste au coeur des préoccupations comme en témoigne la nouvelle progression du rendement à 10 ans italien (+5% actuellement, à 3,6), alors que la Commission européenne demeure critique sur le budget italien. Matteo Salvini, le vice-président du Conseil, a affirmé que l'Italie ne cédera pas aux pressions des marchés et ne reviendra pas sur ses décisions budgétaires et a qualifié d'"ennemis de l'Europe" Jean-Claude Juncker et Pierre Moscovici, respectivement président de la Commission européenne et commissaire aux Affaires économiques et monétaires. "Les ennemis de l'Europe sont ceux qui sont murés dans le bunker de Bruxelles. Ce sont Juncker et Moscovici qui ont apporté la peur et la précarité au travail en Europe".

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,1479$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 74$ et le Brent s'affiche à 83,6$.

VALEURS EN HAUSSE

* AB Science s'envole de 19,8%. La société pharmaceutique spécialisée dans la recherche, le développement et la commercialisation d'inhibiteurs de protéines kinases, a annoncé la publication par une équipe internationale de chercheurs "d'un mécanisme jusque-ici inconnu" en lien avec la progression de la sclérose latérale amyotrophique (SLA), qui corrobore l'effet protecteur de son candidat-médicament masitinib dans la SLA.

Atari : Souvent sujet à de fortes variations en bourse, Atari a enregistré un nouvel accès de fièvre ce lundi... Dans de très gros volumes, le titre de la société de divertissement interactif et de licences multi-plateforme gagne en clôture 8,6% à 0,45 euro. Plus de 10 millions d'actions ont changé de mains, soit environ 3,6% du capital, contre une moyenne quotidienne d'environ 1,87 million de pièces sur les trois derniers mois...
Bonne nouvelle pour les investisseurs américains
Une fois n'est pas coutume, le flux acheteur sur le dossier est lié à deux informations venues de l'autre côté de l'Atlantique... Le groupe a tout d'abord annoncé la semaine passée avoir reçu l'affiliation au programme "Nasdaq International Select". Une affiliation qui a pour objectif de faciliter les transactions sur l'action Atari pour les investisseurs américains en leur permettant de les traiter sur le compartiment OTC, le marché de gré à gré local...
La seconde info à l'origine de ce regain de spéculation est à chercher du côté de... Tesla. Elon Musk, le patron de Tesla ne tente pas de racheter le groupe français, mais a tout simplement annoncé la disponibilité de la mise à jour de son logiciel 9.0 qui introduit une interface utilisateur "raffinée et simplifiée", ainsi que de nouvelles fonctionnalités pour les modèles S, X et 3, ainsi que pour l'application mobile de Tesla.
Une nouvelle version qui offre aux détenteurs de voitures électriques diverses fonctionnalités additionnelles, telles que la 'Dash Cam' qui permet d'enregistrer et de stocker des vidéos capturées depuis la caméra avant lorsque la voiture est en marche, de nouveaux modes de conduites, un plan de navigation amélioré... Et cerise sur le gâteau, l'écran de bord se transforme désormais en écran de jeux vidéo lorsque la voiture est en position 'parking'. Des jeux d'arcade édités par... Atari !

* Technicolor grimpe de 4,8%. Le hedge fund américain AQR Capital Management a déclaré à l'AMF détenir le 5 octobre 4,19% du capital de Technicolor en position vendeuse. Cette position "short" d'AQR avait dépassé les 5% du capital de Technicolor en juillet et diminue progressivement depuis environ 1 mois. Elle se compare à 4,85% du capital le 10 septembre, 4,65% le 18 septembre, 4,48% le 25 septembre, 4,36% le 27 septembre et 4,28% le 1er octobre.

* Pas de hausse sur le CAC 40....

VALEURS EN BAISSE

* Dassault Systemes recule encore de 2,9% pour sa cinquième séance consécutive de correction.

* Kering perd 2%. JP Morgan a pourtant relevé son cours cible de 555 à 580 euros tout en réitérant son avis "surpondérer".

* Total (-1,9%) et Sonatrach ont signé deux nouveaux accords dans le cadre de leur partenariat global annoncé en 2017. Un nouveau contrat de concession est conclu pour le développement conjoint du champ gazier d'Erg Issaouane sur le permis TFT Sud. Il est signé par Sonatrach, Total et Alnaft (Agence Nationale la Valorisation des Ressources).

* Nexans recule de 1,7%, portant ses pertes à plus de 50% depuis le premier janvier. Le titre du câblier, qui se négocie autour de ses plus bas de quatre ans, reste mal orienté graphiquement alors que HSBC, qui reste à 'conserver' sur la valeur, a réduit sa cible de 36 à 30 euros. Nexans est également victime d'importantes positions vendeuses.

* Valeo, qui a tout juste échappé vendredi à une 10ème séance de repli, repart déjà à la baisse (-1,7%). Les craintes de ralentissement de la demande en Chine restent au coeur de ces désengagements.

* Même contexte pour STMicroelectronics qui tombe sous les 15 euros (-1,5%).

* Les banques n'échappent pas à la correction : BNP Paribas perd 1,3% avec Crédit Agricole (-1,8%) et Société Générale (-1,4%).

* Air France KLM (-0,5%). L'activité du groupe est ressortie en hausse de 2,7% en septembre avec 9,1 millions de passagers, avec un trafic qui progresse de 3,3% et un coefficient d'occupation qui monte de +0,2 pt à 88,6%.

* Airbus (-0,3%) a publié vendredi ses chiffres de livraisons et de commandes à la fin septembre. Sur les 9 premiers mois de l'année, le constructeur aéronautique européen a indiqué avoir enregistré 256 commandes nettes d'avions et avoir effectué 503 livraisons d'appareils.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com