Cotation du 20/07/2018 à 18h05 CAC 40 -0,35% 5 398,32
  • PX1 - FR0003500008

Clôture Paris : le CAC 40 reprend de la hauteur avec l'automobile

Clôture Paris : le CAC 40 reprend de la hauteur avec l'automobile
Clôture Paris : le CAC 40 reprend de la hauteur avec l'automobile
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Le CAC 40 a repris un peu de hauteur ce jeudi, en hausse de 0,86% à 5.366 points en clôture. C'est donc demain que les mesures contraignantes de droits de douane, annoncées par Donald Trump et portant sur 34 Mds$ d'importations chinoises, doivent se concrétiser. Les tarifs douaniers chinois décidés en représailles, et portant sur un montant sensiblement équivalent de produits importés des USA, sont également attendus dans la foulée...

Aujourd'hui, le secteur automobile a soutenu la tendance en Europe. Selon le 'Handelsblatt', Donald Trump pourrait suspendre ses menaces d'imposer des taxes douanières sur les importations de voitures de l'UE si cette dernière accepte de lever celles sur les véhicules américains. Les Etats-Unis appliquent actuellement des droits de douane de 2,5% sur les voitures en provenance de l'UE mais le président américain a menacé le mois dernier de faire grimper ce taux à 20%. De son côté, l'UE impose des taxes de 10% sur les importations de voitures américaines...

Wall Street s'affiche également dans le vert actuellement, en attendant les "minutes" de la Fed ce soir et les chiffres de l'emploi US demain.

ECO ET DEVISES

L'indice PMI final des services américains pour le mois de juin 2018 est ressorti à 56,5 selon le rapport du jour, en ligne avec le consensus de place, contre 56,8 pour sa lecture du mois de mai 2018. L'indicateur reste nettement supérieur à la barre des 50, signalant par conséquent une forte expansion... L'indice PMI composite américain ajusté des variations saisonnières se situe à 56,2 en juin selon IHS Markit, contre 56,6 au mois de mai. Cet indice marque la seconde expansion la plus rapide depuis avril 2015 pour le secteur privé aux USA.

De son côté, l'ISM des services américains (dit 'non-manufacturier') a dépassé les attentes de marché au mois de juin 2018. Il s'établit ainsi à 59,1, contre 58,4 de consensus de place et 58,6 pour sa lecture antérieure. Cet indicateur ressort donc à très haut niveau, et signale une légère accélération de l'expansion de l'activité nationale dans les services le mois dernier. Ceci représente une légère contradiction avec l'indice PMI, qui montre lui un modeste ralentissement de la croissance.

Le Département US au Travail vient d'annoncer que les inscriptions hebdomadaires nouvelles au chômage, sur un rythme ajusté des variations saisonnières, ont augmenté de 3.000 la semaine passée à 231.000. Le consensus tablait sur 225.000.

D'après le rapport d'ADP concernant l'emploi privé aux États-Unis, les créations de postes dans le privé ressortent au nombre de 177.000 au mois de juin 2018, contre 190.000 de consensus de place et 189.000 pour la lecture révisée du mois de mai. La lecture du mois de mai 2018 a été toutefois révisée en assez nette hausse, puisqu'elle était auparavant située à 178.000.

Les commandes à l'industrie allemande, ajustées des effets calendaires et des variations saisonnières, ont progressé de 2,6% en mai, selon les chiffres préliminaires de l'Office fédéral de la statistiques. Elles avaient baissé de 1,6% le mois précédent. En glissement annuel, les commandes affichent un gros rebond de 4,4% contre une hausse de 1,7% attendue par le marché.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,1697$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 73,3$ et le Brent s'affiche à 77,9$.

VALEURS EN HAUSSE

* Signaux Girod bondit de 13,7%. Le groupe a annoncé hier soir la signature des accords de cession portant sur la vente de 100% du capital de la société SIP et de l'actif immobilier d'exploitation de cette dernière. La réalisation de la cession reste conditionnée à l'obtention par le groupe d'investisseurs du financement bancaire nécessaire pour procéder à l'acquisition. Il est envisagé, sous cette réserve, que la réalisation de la cession intervienne avant la fin du mois. En avril, le groupe expliquait que l'offre présentait une valeur d'entreprise minimum de 11,9 millions d'euros. Il était alors envisagé que le produit de cession soit employé "pour partie au recentrage des activités du groupe et pour partie à une distribution de dividende".

* Sodexo bondit de 8,7%. Le groupe de restauration collective a confirmé ses objectifs annuels et fait état d'une croissance organique nettement supérieure aux attentes au troisième trimestre. Si la croissance interne a ralenti à 1,4% sur la période, "légèrement inférieure à la tendance du premier semestre", le consensus était positionné à +0,7%.

* ArcelorMittal rebondit de 3,9% et repasse ainsi au-dessus des 25 euros.

* Profitant de ces informations sur un assouplissement des taxes douanières sur les importations de voitures de l'Union européenne qui concernent aussi les équipementiers, PSA Groupe grimpe de 3,5% et Renault avance de 2,9%. Michelin monte de son côte de 2,8% et Valeo progresse de 4,1%.

* Veolia gagne 1,4%. Kepler Cheuvreux vient de reprendre le suivi du groupe en adoptant une opinion "achat" et un cours cible de 22 euros.

VALEURS EN BAISSE

* Genomic Vision rend 38,3% après sa flambée des derniers jours. La société a prévenu que les résultats semestriels seront dégradés, avec des incertitudes sur la visibilité financière.

* Onxeo, qui s'était enflammé de 27,5% hier, calme le jeu en redonnant 9,7% ce jeudi.

* Archos cède 4,8% ce jeudi, après avoir déjà perdu 1,8% hier.

* Tarkett recule de 4,5%. Les interrogations sur le commerce international et celles sur le renchérissement des matières premières accaparent l'attention des investisseurs, de plus en plus réservés à l'égard du spécialiste des revêtements de sol et de surfaces sportives à destination des professionnels et des particuliers au regard de son profil internationalisé et cyclique. Ces inquiétudes se font d'autant plus pressantes que le groupe doit publier ses comptes du premier semestre le 25 juillet prochain, après avoir déçu le marché au 1er trimestre.

* L'Oréal perd 2%, avec LVMH (-0,3%) ou encore Hermès (-0,3%).

* Sur le CAC40, Schneider Electric recule aussi de 0,7% avec TechnipFMC (-0,8%).

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com