Cotation du 09/12/2022 à 18h05 CAC 40 +0,46% 6 677,64
  • PX1 - FR0003500008

Clôture Paris : le CAC 40 refranchit les 6.500 points

Clôture Paris : le CAC 40 refranchit les 6.500 points
Clôture Paris : le CAC 40 refranchit les 6.500 points
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Le CAC40 qui a regagné près de 1% hier avec l'aide des valeurs financières est resté bien orienté ce jeudi, en hausse de 0,64% en clôture, de retour au-dessus de 6.500 points, à 6.513 points, avec cette fois le Crédit Agricole en renfort après des comptes semestriels meilleurs que prévu...
Concernant le dossier sino-américain toujours brûlant, après la visite de la présidente de la Chambre des représentants Nancy Pelosi à Taïwan, Pékin s'est livré à une démonstration de force, envoyant de nombreux avions de chasse dans la zone de défense aérienne de l'île et opérant certains tirs de missile. La Chine a par ailleurs annulé une réunion bilatérale avec le Japon, après la déclaration du G7, qui a appelé Pékin à résoudre les tensions autour du détroit de Taïwan de manière pacifique...
La baisse du pétrole s'est confirmée avec une rechute du baril de brent sous les 94$ ce soir. L'euro remonte à l'inverse au-dessus des 1,02/$.

VALEURS EN HAUSSE

Ubisoft : +10% avec le retour de la rumeur d'un renforcement du chinois Tencent qui pourrait mettre jusqu'à 100 euros par titre pour monter en puissance dans le dossier.

Abionyx : +10% avec Casino qui rebondit de 8% suivi de Rallye (+7,5%) sur le retour d'une grosse spéculation.

Believe signe l'une des hausses du jour sur le marché parisien avec un titre qui bondit de plus de 6%. Le spécialiste de la musique en ligne a enregistré au premier semestre un Ebitda de 11,7 millions d'euros, en augmentation significative de 60,5% par rapport à l'année dernière, pour un chiffre d'affaires en hausse de 35,4% à 352,2 millions d'euros, reflétant principalement la croissance organique (+35,6%). Le cash-flow libre est positif à hauteur de 10,8 ME, contre une perte de 35,3 ME au 1er semestre 2021. Believe prévoit désormais une croissance organique d'environ 29%, soit un taux de croissance supérieur aux prévisions annoncées le 3 mai (+20%) et supérieur également à la fourchette annoncée pour la période 2021-2025 lors de l'introduction en bourse (+22%-+25%). Enfin, le management est confiant dans sa capacité à atteindre son objectif long terme d'une marge d'EBITDA ajusté de 15%.

Forsee Power : +5,5% avec Mauna Kea

En hausse de 4,5%, Crédit Agricole s'offre la tête du CAC40. Dernière grande banque française à publier ses trimestriels, le Crédit Agricole a assuré en dévoilant des résultats supérieurs aux attentes des analystes au deuxième trimestre grâce à un niveau d'activités record dans la banque d'investissement, la volatilité des marchés ayant entraîné une forte demande d'instruments de couverture. Le bénéfice net a ainsi atteint 1,98 milliard d'euros pour un produit net bancaire en hausse de près de 9% à 6,33 MdsE. Les comptes ont aussi profité d'une baisse de plus de 27% du coût du risque sur la période, alors qu'au premier trimestre, les provisions - d'un peu plus d'un milliard d'euros - liées à son exposition à la Russie et à l'Ukraine avaient plombé ses résultats.

Aramis : +4% avec Plastivaloire, Akwel, Wavestone

Bic : +3,5% dans la foulée de ses bons résultats et de la révision en hausse de ses perspectives. Air France KLM remonte encore de 3% avec SMCP, Hermès, K&B.

SQLI : +2,5% avec Synergie, Carrefour, Cie des Alpes, BioMerieux, Interparfums, Virbac

Société Générale reprend aussi 2%. Le Credit Suisse vise désormais 40 euros sur la Societe Générale ('surperformer') et la Deutsche Bank a ajusté la mire de 33 à 34 euros ('achat'). BNP Paribas grimpe aussi de 2%.

VALEURS EN BAISSE

SES cède plus de 9%, alors que le groupe serait en négociations avec le comparable américain Intelsat en vue d'un rapprochement, selon le Financial Times. Cela marquerait ainsi une accélération de la consolidation dans le secteur, alors que le Français Eutelsat avait annoncé déjà tout récemment un protocole d'accord en vue d'un rapprochement avec OneWeb. SES a aussi publié aujourd'hui ses comptes du premier semestre 2022, faisant état d'une "exécution solide". Sur la période, les revenus ont été de 899 millions d'euros, en augmentation de 2,8% en glissement annuel, pour un Ebitda ajusté de 545 millions d'euros stable par rapport à l'année antérieure. Le bénéfice net ajusté a été de 168 millions d'euros, en croissance de 11%. Le groupe se dit en bonne voie pour délivrer une robuste performance en termes de revenus et d'Ebitda en 2022. Plus de 90% de la guidance 2022 de revenus (1,75-1,81 MdE) est sous contrat, et les perspectives d'Ebitda ajusté sont aussi en voie de réalisation.

Faurecia retombe de 5,8% avec Valeo (5,5%)

CGG : -3,5% suivi de Deezer et de M&P

Claranova : -3% avec Atos (-2,5%) suivi de Elior

Dassault Aviation : -2% avec Euroapi, Lagardere, Boiron, DBV

Vallourec : -1,5% avec Carrefour, Savencia, Bolloré, AXA

©2022

A lire aussi sur CAC 40

Aucune actualité disponible.
Plus d'actualités

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !