Cotation du 14/11/2018 à 18h05 CAC 40 -0,65% 5 068,85
  • PX1 - FR0003500008

Clôture Paris : le CAC 40 débute la semaine dans le rouge

Clôture Paris : le CAC 40 débute la semaine dans le rouge
Clôture Paris : le CAC 40 débute la semaine dans le rouge
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Le CAC 40, qui avait tenté un rebond en début de séance dans le sillage de la vive progression de la bourse chinoise, a finalement terminé sa course dans le rouge ce lundi (quatrième séance consécutive), en baisse de 0,62%, à 5.053 pts. Le dossier italien reste au coeur des interrogations en Europe, alors que l'Italie maintient inchangées ses prévisions de budget malgré les critiques de la Commission européenne. La coalition s'engage à respecter ses objectifs, sans creuser davantage le déficit ou la dette, tout en réaffirmant sa volonté de rester au sein de l'euro. Le déficit budgétaire italien ne devrait donc pas augmenter sur la période 2020-2021. L'agence de notation Moody's avait de son côté annoncé vendredi soir la dégradation la note du pays, tout en rehaussant, de "négative" à "stable", la perspective de notation. L'événement économique de la semaine en Europe est par ailleurs programmé pour jeudi avec la réunion du conseil des gouverneurs de la BCE. Outre-Atlantique, Wall Street évolue en ordre dispersé actuellement, avant une avalanche de publications trimestrielles américaines dans les prochains jours.

ECO ET DEVISES

L''indice composite de Shanghai s'estredressé très fortement ce matin, terminant sur un gain de plus de 4%. Ce sursaut de la place chinoise est alimenté par les espoirs d'intervention des autorités locales, alors que la croissance en Chine vient de retomber sur son plus bas niveau en près de dix ans.

Le Président américain a annoncé avant-hier que les États-Unis allaient se retirer du traité signé en 1987 avec la Russie, concernant le contrôle des forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI). Trump accuse en effet Moscou de ne pas respecter le traité. Le texte avait été validé en 1987 par Ronald Reagan et Mikhaïl Gorbatchev. Les deux pays s'étaient alors engagés à éliminer leurs missiles nucléaires et conventionnels dont la portée se situait entre 500 et 5.500 km.

L'indice d'activité nationale de la Fed de Chicago pour le mois de septembre est ressorti à 0,17, contre 0,18 de consensus et 0,27 pour la lecture révisée du mois antérieur. La moyenne à trois mois s'établit à 0,21, contre 0,27 un mois plus tôt.

L'Arabie saoudite a précisé qu'elle n'avait pas l'intention d'infliger à ses partenaires occidentaux un embargo pétrolier comparable à celui de 1973. Ainsi, le Ministre saoudien à l'énergie - Khalid Al Falih - a tenu à affirmer que l'Arabie dissociait bien pétrole et politique. Ces commentaires intervenaient après l'éclatement de la crise consécutive au décès du journaliste Jamal Khashoggi. Interrogé par une agence de presse russe, Al Falih a rejeté l'idée d'un nouveau choc pétrolier. L'Arabie saoudite maintient que la mort de Khashoggi est accidentelle, évoquant une altercation dans le consulat saoudien d'Istanbul. L'affaire a provoqué beaucoup d'émotion à l'international. Donald Trump avait initialement menacé l'Arabie de 'graves conséquences' en cas d'implication, avant d'évoquer des explications 'crédibles' de Ryad...

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,1467$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 69$ et le Brent s'affiche à 79,7$.

VALEURS EN HAUSSE

* Rallye (+4,8%) a annoncé que sa filiale à 100% Go Sport avait entamé des discussions exclusives avec le fonds Equistone Partners Europe en vue de lui céder l'enseigne Courir, sur la base d'une offre de 283 millions d'euros.

* Kering monte de 1,9% après trois séances consécutives de nette baisse.

* Valeo met fin à trois séance de repli en ce début de semaine avec un titre qui rebondit de 1,8%. Kepler Cheuvreux a rehaussé d''alléger' à 'conserver' sa recommandation sur l'équipementier malgré un cours cible réduit de 40 à 34 euros.

* Après son plongeon de plus de 11% vendredi, Michelin se stabilise (+0,8%) aujourd'hui.

* Safran (+0,7%) et Zodiac Aerospace ont signé le traité de fusion relatif au projet de fusion-absorption de Zodiac Aerospace par Safran annoncé le 1er juin dernier. Ce projet sera soumis à l'approbation de l'assemblée générale extraordinaire des actionnaires de Safran qui sera appelée à se réunir le 27 novembre.

* Veolia gagne 0,5%. Veolia Australia & New Zealand a été sélectionné pour la gestion et la maintenance de la première unité de valorisation énergétique du pays : le projet Kwinana. Première du genre en Australie, cette installation à la pointe de la technologie produira initialement environ 40 MWh d'énergie propre, soit assez pour alimenter 50 000 foyers. Elle constituera une solution durable pour la gestion des déchets et viendra renforcer l'approvisionnement local en énergie, tout en offrant une énergie plus sûre et plus abordable.

VALEURS EN BAISSE

* Archos recule de 5,6% et se rapproche du prix de l'augmentation de capital en cours (0,40 euro).

* Bouygues, qui avait plongé de 11,8% vendredi, recule encore de 2,8% en ce début de semaine.

* TechnipFMC cède 2,8% et s'affiche comme l'une des plus fortes baisses du CAC40 ce lundi.

* Sur le CAC40, Atos perd aussi 2,8% avec PSA Groupe (-2%) ou encore Renault (-1,5%).

* Après avoir plongé de plus de 25% vendredi en clôture, Sopra Steria concède encore 2,1%, toujours sous le choc du "profit warning" émis en fin de semaine dernière... Sur l'ensemble de l'exercice 2018, le groupe de conseil et de services informatiques ne table plus que sur un taux de marge opérationnelle d'activité d'environ environ 7,5% (soit un résultat opérationnel d'activité légèrement supérieur à 300 ME), contre un consensus de 8,5%, et sur une croissance organique du chiffre d'affaires d'au moins 4,5% et non plus le haut de son objectif initial ("entre +3% et +5%"). En cause, les difficultés apparues dans son activité de logiciels bancaires...

* Sanofi (-0,6%). La Food and Drug Administration des Etats-Unis vient d'approuver Dupixent (dupilumab) comme traitement d'entretien d'appoint de l'asthme modéré à sévère à phénotype éosinophilique ou dépendant des corticoïdes par voie orale, chez les patients âgés de 12 ans et plus.

* DBV Technologies (-0,3%) a annoncé lundi le dépôt de sa demande d'autorisation de mise sur le marché de Viaskin Peanut, son traitement de l'allergie à l'arachide chez l'enfant, auprès de la FDA.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com