Cotation du 23/10/2018 à 14h58 CAC 40 -1,04% 5 000,52
  • PX1 - FR0003500008

Clôture Paris : la faiblesse de l'euro porte le CAC40

Clôture Paris : la faiblesse de l'euro porte le CAC40
Clôture Paris : la faiblesse de l'euro porte le CAC40
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Porté par la faiblesse de l'euro et l'apaisement des tensions commerciales sino-américaines, le marché parisien a démarré la semaine en forme. A la clôture, le CAC40 s'adjuge 0,41% à 5.637 points, un niveau inédit depuis plus de 10 ans en dépit des risques liés à la situation politique en Italie. Jour férié oblige, les volumes sont réduits avec un montant de 2,1 milliards d'euros échangés sur les valeurs de l'indice.
L'euro, qui revient à 1,176 dollar, pâtit de la situation politique en Italie, où la perspective d'un gouvernement de coalition entre le Mouvement Cinq Etoiles (M5S) et la Ligue se rapproche. Les deux formations ont validé ce week-end auprès de leurs adhérents leur accord de gouvernement, qui prévoit entre autres une réduction des prélèvements fiscaux de plusieurs milliards d'euros, une augmentation des dépenses publiques en faveur des défavorisés et l'abandon d'une réforme impopulaire des retraites.

La Chine et les Etats-Unis ont joué l'apaisement ce week-end en renonçant à l'augmentation de leurs droits de douane respectifs. La guerre commerciale entre Washington et Pékin est ainsi "entre parenthèses", a déclaré dimanche le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin. Dans un communiqué commun, les deux pays ont fait état d'un consensus sur le fait de prendre des mesures pour réduire de manière significative le déficit des Etats-Unis sur les échanges de marchandises avec la Chine.
Dans ce contexte, Wall Street est bien orienté avec un titre Tesla qui joue les vedettes. Le Dow Jones prend 1,1%, tout près des 25.000 points, tandis que le Nasdaq Composite grappille près de 0,3% à 7.377 pts.

VALEURS EN HAUSSE

* Vallourec flambe de plus de 11% à 5,81 euros dans le sillage de la bonne tenue des cours du brut. Le sursaut est donc puissant, alors que la valeur avait très mollement réagi aux derniers résultats financiers trimestriels en fin de semaine dernière, la séance de vendredi s'étant finalement soldée par un repli de 2,4% à 5,23 euros, après un pic 'intraday' de 5,60 euros.

* Toujours dans le secteur pétrolier, Maurel & Prom poursuit sa trajectoire ascendante en grappillant 4,3% à 6,01 euros.

* Airbus (+3% à 100,82 euros). Morgan Stanley a revalorisé le dossier de 115 à 125 euros tout en réitérant son conseil 'surpondérer'. La banque américaine met en avant la meilleure visibilité sur la croissance, la réduction de l'écart de flux de trésorerie disponible avec Boeing et souligne que l'arrivée au point mort de l'A350 pourrait constituer un important catalyseur pour le titre comme ce fut le cas pour Boeing et son Dreamliner.

* LVMH (+0,9% à 311,70 euros) avec Kering (+1,5% à 486,1 euros). Le secteur profite à plein de la faiblesse de l'euro.

* AccorHotels (+1,2% à 48,16 euros) prend l'accent chinois. Après Jin Jiang, un deuxième acteur asiatique, en l'occurrence Huazhu Hotels Group, fait son entrée au tour de table du groupe français. Selon une information publiée vendredi par 'Hospitality On' et dont l''AFP' a eu confirmation, Huazhu Hotels a acquis 4,5% du capital d'AccorHotels pour un montant d'environ 489 millions d'euros. Huazhu Hotels n'est pas un inconnu pour la société française puisque les deux acteurs sont partenaires depuis 2016. Fondé en 2005, Huazhu se classe au 12ème rang mondial des groupes hôteliers. Il possède et exploite actuellement plus de 3.000 hôtels dans plus de 350 villes en Chine.

* OL Groupe (+1% à 3,12 euros). Une poussée haussière à mettre en relation avec la qualification directe du club rhodanien pour la prochaine League des Champions. Grâce à sa victoire 3 buts à 2 samedi soir contre l'OGC Nice, l'OL a terminé la saison 2017-2018 de Ligue 1 à la troisième place, derrière le PSG et l'AS Monaco. Une place sur le podium qui assure au groupe de Jean-Michel Aulas un pactole minimum de 45 ME...

VALEURS EN BAISSE

* EuropaCorp (-15,1% à 2,29 euros). On a appris au cours du week-end que Luc Besson fait l'objet d'une plainte pour viol déposée vendredi par une comédienne de 27 ans. La plaignante s'est présentée à la police en disant avoir été abusée dans la nuit de jeudi à vendredi, lors d'un rendez-vous avec le réalisateur et producteur à succès au Bristol, un palace parisien situé près des Champs-Elysées, a affirmé à Reuters une source policière. Le fondateur des studios EuropaCorp "dément catégoriquement tout viol de quelque nature que ce soit", a déclaré à Reuters son avocat, Me Thierry Marembert. "Luc Besson est tombé de sa chaise quand il a entendu parler de ces accusations".

* Bigben Interactive (-5,5% à 14,72 euros). Trop rapide, la revalorisation du groupe? C'est ce que semble penser Midcap Partners Louis Capital Markets qui, dans une note d'analyse publiée ce lundi, abaisse d'"achat" à "neutre" sa recommandation sur le dossier, toujours valorisé 16 euros l'action. Pour l'intermédiaire, l'optimisme généré par le "redéveloppement" de l'activité Jeu vidéo de Bigben, mouvement stratégique qui s'est accéléré récemment grâce à la prise de participation dans Kylotonn puis le rachat de Cyanide, est actuellement bien reflété dans les données du consensus, proches des objectifs du management.

* SQLI (-2,3% à 35,6 euros), toujours plombé par un point d'activité du premier trimestre contrasté. Dans le sillage de cette publication qui a mis en relief une croissance organique de seulement 0,3%, Genesta Equity & Bond Research abaisse légèrement ses hypothèses de chiffre d'affaires pour 2018, à 236,9 ME, en-dessous de la guidance du management qui se situe toujours à 240 ME. " La croissance organique décevante de ce début d'année nous incite à plus de prudence et ce, dans l'attente de l'annonce de nouveaux éléments tangibles de la part du groupe", argumente le courtier.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com