Cotation du 12/08/2020 à 13h56 CAC 40 +0,44% 5 050,28
  • PX1 - FR0003500008

Clôture Paris : l'ambiance retombe (un peu)

Clôture Paris : l'ambiance retombe (un peu)
Clôture Paris : l'ambiance retombe (un peu)
Crédit photo © Reuters
(Boursier.com) —

LA TENDANCE

Après avoir dépassé les 5.100 points hier, le CAC40 a reperdu 0,74% ce mardi, de retour à 5.043 pts en clôture, après avoir flirté avec la zone des 5.000 points en séance. La cote américaine reperd aussi du terrain ce soir, consolidant ses gains après sa forte progression de la veille et les nouveaux sommets du Nasdaq.
La prudence domine ce jour, alors que le nombre de décès liés au coronavirus aux USA a dépassé la barre des 130.000. Les Etats-Unis sont le pays le plus frappé par le virus avec 2,94 millions de cas recensés depuis le début de l'épidémie selon l'Université Johns Hopkins, pour 130.312 morts. Le nombre total de cas confirmés dans le monde depuis le début de la pandémie se monte à 11,653 millions, pour 538.933 morts. Le Brésil a recensé 1,623 million de cas depuis l'émergence du virus, l'Inde 719.664 et la Russie 693.215. Des mesures de confinement vont être rétablies à Melbourne, deuxième plus grande ville d'Australie, et ce pour six semaines...
Le nombre croissant d'infections inquiète aux États-Unis. Le dirigeant de la Fed d'Atlanta, Raphael Bostic, a estimé que la reprise de l'économie US pourrait caler, plusieurs Etats dont la Floride, le Texas ou la Californie ayant affiché des records de cas durant le week-end...

ECO ET DEVISES

D'après le Département américain au Travail ce mardi, les ouvertures de postes aux USA pour le mois de mai 2020 se sont établies au nombre de 5,397 millions d'unités, contre un consensus de marché de 4,9 millions et un niveau révisé à 4,996 millions pour le mois antérieur. La précédente lecture du mois d'avril était de 5,046 millions.

L'indice Markit PMI final des services américains pour le mois de juin 2020 est ressorti à 47,9, contre 47 de consensus de place et 46,7 pour sa lecture initiale. L'indice PMI composite final s'est également élevé à 47,9, contre 46,8 de consensus.
L'indice ISM des services (non-manufacturier) du mois de juin 2020 est pour sa part ressorti à haut niveau, à 57,1, ce qui signale une franche expansion. Le consensus était quant à lui à l'équilibre à 50, après une lecture de 45,4 pour le mois de mai 2020.

L'économie de zone euro pourrait par ailleurs s'enfoncer dans la récession cette année et rebondir moins fortement que prévu en 2021, selon les prévisions de la Commission européenne. Cette dernière a prévenu que la France, l'Italie et l'Espagne seraient les pays les plus en difficulté...
Sur les devises, l'euro se cale sur les 1,13/$. Le pétrole consolide sur les 43$ le brent.

VALEURS EN HAUSSE

STEF : +4,5% avec Soitec (+4,2%) qui a annoncé ce jour la signature d'un accord commercial avec Qualcomm Technologies portant sur l'approvisionnement de substrats innovants piézoélectriques-sur-isolant pour les filtres RF 4G et 5G. Le substrat Piezoelectric-on-Insulator (POI) de Soitec apporte une forte valeur ajoutée aux filtres 5G des smartphones pour les marchés de masse.

Transgene : +3,5% avec Séché et Vilmorin

Verallia gagne 2,7%. Exane BNP Paribas a confirmé son avis 'surperformer' sur le spécialiste des emballages en verre avec une cible de 30 euros. Les analystes sont clairement positifs sur le dossier puisque, selon les données de 'Bloomberg', 11 spécialistes sont à l''achat' et 2 à 'conserver'. L'objectif moyen à douze mois est fixé à 29,65 euros.

Thermador : +2,5% avec Assystem, Ateme, BioMerieux et AST

Vallourec : +2% avec Worldline, Genfit, Solocal

Rallye : +1,5% suivi de Ingenico, SII, Tessi, Bouygues, SQLI et Mersen

Groupe Crit : +1% suivi de Genomic, Xilam et Bureau Veritas

VALEURS EN BAISSE

Cellectis (-15%) a annoncé que l'essai clinique MELANI-01 a été suspendu par la Food and Drug Administration (FDA) aux États-Unis. Cette suspension, qui concerne un des trois produits candidats de Cellectis actuellement en étude clinique, intervient suite à la soumission d'un rapport de sécurité concernant un patient atteint de myélome multiple récidivant et réfractaire inclus dans l'étude clinique MELANI-01 au palier de la dose 2.

Klepierre : -5% avec Alten

Sodexo perd 4% après son point trimestriel. Si le groupe de restauration collective a dépassé les attentes du marché sur son troisième trimestre financier, il a en revanche revu à la baisse sa prévision de chiffre d'affaires pour le trimestre en cours, désormais attendu en repli de 27%, et non plus de 15%, sous l'effet de la crise du coronavirus. Sur les trois mois clos fin mai, la firme a réalisé des revenus de 3,91 MdsE, en repli de 31,2% et de 29,9% en organique, contre un recul de 33% annoncé par le management en avril et 3,56 MdsE de consensus. À ce stade, après d'importantes mesures prises sur site et la mise en oeuvre stricte de plans de réduction des frais administratifs, la direction estime que l'impact sur le résultat d'exploitation du 2e semestre sera meilleur que l'hypothèse initiale et se situerait entre 20 et 23% de la baisse du chiffre d'affaires.

Onxeo : -3,5% avec Icade, Eurazeo, SMCP, Imerys et Nexity

TechnipFMC : -2,5% avec Rubis, SG et P&V

Eiffage : -2% avec ADP, Thales, Orange

Infotel : -1,5% en compagnie de Eramet, Accor, Scor

Safran cède 1,5%. Barclays a revalorisé Safran de 70 à 95 euros et maintient son conseil 'pondération en ligne'. Morgan Stanley rehaussé sa cible de 79 à 85 euros ('pondération en ligne').

Saint-Gobain recule 1,4%. La pression vendeuse sur le spécialiste des matériaux de construction est à relier à une note de MainFirst qui a dégradé la valeur à conserver' avec une cible maintenue à 29,5 euros. A noter qu'Oddo BHF a de son côté confirmé son opinion 'achat' et son objectif de 37 euros. Selon le consensus 'Bloomberg', 12 brokers sont désormais à l''achat' sur le dossier et 10 à 'conserver'. L'objectif moyen à douze mois est fixé à 33,77 euros.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !