Cotation du 27/10/2021 à 17h42 CAC 40 -0,19% 6 753,52
  • PX1 - FR0003500008

Clôture Paris : finalement en baisse, volatilité à l'appui

Clôture Paris : finalement en baisse, volatilité à l'appui
Clôture Paris : finalement en baisse, volatilité à l'appui
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Le CAC40 qui a frôlé les 6.700 points en matinée, en hausse de plus de 1%, a finalement terminé en baisse de 0,79% à 6.570 pts. Malmenées cette semaine, les valeurs du luxe ont malgré tout rebondi aujourd'hui mais de gros dossier industriels ont subi des dégagements prudents à l'écoute de la situation financière en Chine toujours préoccupante.
Le pétrole a interrompu sa hausse aussi et recule sur les 72 dollars le WTI sous l'effet du retour de la production américaine dans le Golfe du Mexique après le passage de deux ouragans.

ECO ET DEVISES

La cote américaine consolide aussi plus nettement ce vendredi, alors que la prudence domine donc toujours à l'approche de la réunion monétaire de la Fed des 21 et 22 septembre.
Alors qu'approche donc cet événement, un sondage de consensus Reuters montre que 36 des 49 spécialistes interrogés s'attendent désormais à ce que l'annonce du 'tapering' intervienne en novembre, et non ce mois-ci comme auparavant estimé. Alors que six personnes interrogées attendent toujours une annonce à l'issue de la réunion du FOMC la semaine prochaine (21 et 22 septembre), l'incertitude économique due à l'augmentation des cas de Covid-19 et un rapport sur l'emploi faible le mois dernier ont conduit la plupart des économistes à modifier quelque peu leurs attentes.
La majorité s'attend à ce que la réduction des achats d'actifs obligataires de la Fed (actuellement 120 milliards de dollars mensuels) commence en décembre et se poursuive jusqu'au troisième trimestre 2022. La hausse des taux semble quant à elle improbable désormais avant 2023, même si une minorité anticipe encore un relèvement de taux l'année prochaine.

C'est la journée des Quatre Sorcières ce vendredi à Wall Street, ce qui entraîne aussi une volatilité accrue des marchés. Cet événement boursier, qui intervient 4 fois par an (le 3ème vendredi de chaque trimestre), correspond à l'arrivée à échéance simultanée de 4 types de contrats : les options sur indices et sur actions, ainsi que les contrats à terme sur les indices et les actions...

La hausse des prix à la consommation a été confirmée en août dans la zone euro. Selon les données finales d'Eurostat, le taux d'inflation annuel de la zone euro s'est établi à 3,0% contre 2,2% en juillet. En août les plus fortes contributions au taux d'inflation de la zone euro proviennent de l'énergie (+1,44 points de pourcentage), suivis des biens industriels hors énergie (+0,65 pp) et de l'alimentation, alcool & tabac et des services (chacun +0,43 pp). En séquentiel, les prix progressent de 0,4%. L'inflation annuelle 'core' atteint quant à elle 1,6% contre +0,7% en juillet.
L'euro recule ce soir sur les 1,1735/$. Le brent pointe sous les 75$.

VALEURS EN HAUSSE

Innate Pharma : +48%. "Aujourd'hui, notre partenaire AstraZeneca présentera les résultats de l'étude de Phase 2 randomisée COAST, comprenant monalizumab en combinaison avec durvalumab chez des patients atteints de NSCLC (ndlr : cancer du poumon non à petites cellules) de stade III non résécable au Congrès de l'ESMO 2021", a tweeté la direction d'Innate. Plus particulièrement, les résultats de l'analyse intermédiaire ont montré que la combinaison de monalizumab avec durvalumab a amélioré la survie sans progression (PFS) et le taux de réponse objective (ORR) chez des patients atteints d'un cancer du poumon non à petites cellules, de stade III, non opérable, qui n'ont pas progressé après une chimio-radiothérapie simultanée, par rapport à durvalumab en monothérapie.
Monalizumab, produit le plus avancé d'Innate sous partenariat, est un inhibiteur de point de contrôle immunitaire potentiellement 'first-in-class' ciblant le récepteur NKG2A exprimé sur les lymphocytes cytotoxiques NK et T CD8 infiltrés dans la tumeur.
"Nous sommes ravis de voir les résultats de monalizumab dans l'essai COAST, et tout particulièrement l'amélioration clinique des patients atteints de cancer du poumon non à petites cellules de stade III, non opérable", commente Mondher Mahjoubi, Président du Directoire d'Innate. "Monalizumab est l'un des premiers inhibiteurs de point de contrôle ciblant un récepteur de cellule NK, et les résultats d'aujourd'hui soutiennent davantage le rôle que cette molécule peut jouer dans le traitement de certains cancers en bloquant le récepteur inhibiteur NKG2A. Nous continuerons à nous investir dans la science des cellules NK afin de faire progresser l'innovation scientifique d'Innate en nouveaux candidats médicaments".
Sur la base de ces résultats, AstraZeneca a informé Innate de son intention de lancer une étude à visée d'enregistrement avec monalizumab en combinaison avec durvalumab chez des patients présentant un cancer du poumon non à petites cellules de stade III non opérable.

Sopra Steria progresse de 4%. Bryan Garnier a revalorisé Sopra Steria de 214 à 227 euros ('achat').

Technicolor : +4% avec Plastic Omnium et Avenir Telecom

Groupe ADP gagne 3%. Le trafic total est ressorti en hausse de 10,8 millions de passagers sur le mois d'août 2021 par rapport à août 2020, avec 20,1 millions de passagers accueillis dans l'ensemble du réseau d'aéroports gérés. Il ne représente toutefois que 55,7% du niveau du trafic groupe du mois d'août 2019.

Guerbet : +3% avec Alstom, Rallye, Wendel et Carmila

Kering reprend 2,5% suivi de Adocia, AB Science, SMCP, Faurecia

ALD : +2% avec Cegedim, SQLI

Virbac gagne encore 1,7%. Oddo BHF a porté son objectif de 362 à 400 euros ('surperformer').

Air France KLM : +1,5% suivi de Aubay, Stef, Aramis, Manitou, Dior et Remy Cointreau

VALEURS EN BAISSE

JC Decaux recule de 9% suivi de Metabolic (-7%) et de Orapi

Navya : -6% avec Guillemot

Ose : -4,5% suivi de Covivio, CGG

Lagardere : -4% avec Haulotte

Ateme : -3% suivi de Valneva, Rothschild

Schneider : -2,5% avec Air Liquide, STM, Rexel, Stellantis, Saint-Gobain

Airbus : -2% avec Crédit Agricole, Michelin, Somfy et Scor

Renault recule de 1,2%. Le groupe a ouvert hier des négociations avec les syndicats en vue de conclure un accord social pluriannuel pour la France d'une durée de trois ans pour les années 2022 à 2024. Cet accord soutiendrait les ambitions du plan stratégique 'Renaulution' et positionnerait la France au coeur des activités industrielles, technologiques et de recherche et développement pour renforcer Renault Group dans son rôle de pilier de l'écosystème automobile français. Le projet vise notamment à faire de la France le coeur du véhicule électrique pour Renault Group, en augmentant son activité industrielle dans ce domaine et en désignant le territoire national comme le centre de production de moteurs électriques : sous réserve d'un accord, le groupe prévoit ainsi d'affecter à ses usines françaises la production de 9 nouveaux véhicules, dont une majorité 100% électrique. Ce plan prévoit notamment d'affecter au pôle ElectriCity : Mégane E-TECH Electric, la future Renault 5 électrique, la version électrique de Nouveau Kangoo, un projet de SUV électrique et un autre futur véhicule. L'usine de Dieppe accueillerait la production d'un nouveau véhicule Alpine et l'usine de Sandouville, celle de Nouveau Trafic électrique. Enfin, le remplaçant de Master, ainsi qu'un véhicule pour un partenaire seraient produits à l'usine de Batilly. Le futur moteur électrique 100 kW et toute sa chaîne de valeur seraient également affectés à l'usine de Cléon. Ces projets, qui complètent ceux déjà annoncés de Re-Factory à Flins et ElectriCity dans le Nord, contribueraient à positionner Renault comme un leader de la transition énergétique en France et des nouvelles mobilités en Europe.

TotalEnergies cède 0,8% après 4 séances de hausse. JP Morgan a dégradé la valeur à 'neutre' avec un objectif de cours réduit de 55 à 48 euros. Les retours de cash au deuxième semestre peuvent constituer un point d'inflexion pour les valeurs pétrolières européennes sous-évaluées, affirme le broker.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !