Cotation du 21/11/2019 à 18h05 CAC 40 -0,22% 5 881,21
  • PX1 - FR0003500008

Clôture Paris : encore plus haut !

Clôture Paris : encore plus haut !
Clôture Paris : encore plus haut !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

La hausse s'est poursuivie sur les marchés financiers, avec un CAC40 qui a encore progressé de 0,39% à 5.846 pts en clôture, au plus haut depuis la fin 2007.
La confiance est donc toujours de mise sur les indices boursiers, dopés par la perspective d'un accord commercial entre la Chine et les Etats-Unis... Des progrès notables auraient ainsi été accomplis en vue d'une finalisation d'un accord commercial partiel, selon les propos tenus ce jour par le secrétaire américain au Commerce Wilbur Ross, qui croit voir des signaux favorables dans l'optique de la conclusion d'un accord bien plus large.

ECO ET DEVISES

Des sources en provenance de l'agence Reuters ont confirmé les informations selon lesquelles la Chine presserait le président américain Donald Trump d'annuler les 'tarifs' douaniers imposés en septembre à 112 milliards de produits conçus sur le marché chinois...
Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping seraient en contact continu de différentes manières, a affirmé hier lundi le ministère chinois aux Affaires étrangères, questionné sur la rencontre potentielle entre les deux dirigeants pour la signature de l'accord partiel entre les Etats-Unis et la Chine. Trump laissait entendre en fin de semaine dernière que les négociations se déroulaient bien, espérant une signature aux USA une fois le 'deal' finalisé. Les autorités chinoises ont quant à elles qualifié de pure spéculation l'hypothèse d'un meeting à Macao. "En ce qui concerne une rencontre entre les dirigeants de Chine et des Etats-Unis, ce que je peux dire c'est que le président Xi Jinping et le président Trump ont maintenu un contact continu via différents moyens", a simplement affirmé le porte-parole du ministère chinois aux Affaires étrangères, Geng Shuang, cité notamment par Reuters.

Washington et Pékin entendent toujours sceller la 'phase 1' de leur accord dans les prochaines semaines... Un représentant chinois s'était déjà montré optimiste en fin de semaine dernière concernant les chances d'un accord de 'phase 1' en novembre, malgré l'annulation du sommet chilien du forum de Coopération Asie-Pacifique (APEC) où Donald Trump et Xi Jinping devaient se retrouver pour éventuellement signer le 'deal' enfin mis en forme. Rappelons que le président chilien Sebastian Pinera a annoncé la suspension de la tenue de ce sommet de l'APEC, suite aux mouvements locaux de contestation. Réagissant à cette annulation impromptue, la Maison blanche a déclaré que les USA espéraient toujours finaliser la fameuse phase 1 "dans les mêmes délais".

L'actualité demeure fournie ce mardi. L'indice Markit PMI des services américains pour le mois d'octobre 2019 est ressorti inférieur aux attentes, à 50,6, contre 51 de consensus de place. L'indicateur composite se monte à 50,9, ratant également le consensus (51,2), alors que l'indice manufacturier précédemment dévoilé se situait à 51,3. L'ISM des services américains pour ce même mois d'octobre 2019 est en revanche ressorti supérieur aux attentes, à 54,7 contre 53,5 de consensus. Il était de 52,6 en septembre. Cette amélioration signale donc une accélération de la croissance, et contredit la lecture fournie par l'indice Markit.
Pour finir, selon le Département américain au travail, les ouvertures de postes aux Etats-Unis pour le mois de septembre 2019 sont ressorties au nombre de 7,024 millions, contre 7,301 millions pour le mois antérieur (lecture révisée en hausse) et 7,06 millions de consensus.
L'euro revient à 1,1065/$ entre banques, tandis que le pétrole campe sur les 62,80$ le Brent.

VALEURS EN HAUSSE

Riber : +8%, alors que le groupe a indiqué avoir signé un protocole pour l'acquisition de Gulf Energy Holdings Limited (GEHL), société regroupant l'ensemble des activités de distribution de produits pétroliers de Gulf Energy Limited, numéro 4 sur le marché kényan.
Avec 470.000 mètres cubes de produits pétroliers distribués en 2018, GEHL est actif sur les principaux segments de marché : réseau (46 stations-service), commercial (notamment dans la fourniture aux centrales électriques et à d'importants clients industriels), aviation, GPL et lubrifiants. En support de ses activités de distribution, la société dispose de deux dépôts de produits pétroliers (Mombasa et Nairobi), d'un stockage de GPL avec un centre emplisseur de bouteilles, ainsi qu'une unité de stockage et de conditionnement de lubrifiants.
Déjà présent sur le marché kényan depuis mars 2019 suite à la réussite de l'OPA lancée sur KenolKobil, Rubis annonce qu'il deviendra avec cette acquisition leader avec une part de marché de 20% avec à terme des économies d'échelle significatives.
Au cours de l'exercice 2018, GEHL a réalisé un chiffre d'affaires de 320 millions de dollars. La réalisation définitive de cette acquisition est soumise à l'accord préalable des autorités kényanes de la concurrence...
Portzamparc, estime dans une note que le potentiel est très intéressant sur un marché en croissance régulière grâce à la démographie, l'urbanisation et les développements dans les infrastructures routières... L'analyste situe le prix d'achat entre 100 et 120 M$ "au regard des multiples pratiqués par le groupe autour de 5 à 7 fois l'Ebitda". De quoi générer rapidement des synergies et viser un cours de 60,60 euros sur le dossier en restant acheteur sur Rubis.

Synergie : +6% avec Plastic Omnium, Eramet (+5%)

Esso : +4% avec Innate, SII

Téléperformance (+3,8%) a confirmé son objectif de croissance de marge opérationnelle courante supérieure ou égale à 20 points de base, hors impact positif de la première application de la norme IFRS 16 depuis le 1er janvier 2019. La croissance visée cette année est désormais de l'ordre de +10% à données comparables, contre un objectif de croissance supérieure ou égale à +8,5% annoncé précédemment. Morgan Stanley est toujours à 'surpondérer' sur Teleperformance avec un cours cible ajusté en hausse de 215 à 230 euros.

Faurecia : +3% avec SQLI et Ateme

Carrefour : +2,5% avec Imerys et Natixis

Imerys (+2,5%) a finalisé l'acquisition de certains actifs de la société EDK, l'un des principaux producteurs de carbonates de calcium naturel (GCC) au Brésil. Ces actifs, qui comprennent 3 sites de production et emploient une centaine de personnes, ont généré un chiffre d'affaires annuel de 65 millions de reals brésiliens en 2018

Bonduelle (+2,5%) affiche un chiffre d'affaires globalement stable pour le 1er trimestre de l'exercice 2019-2020 à 684,3 millions d'euros (en croissance de 0,3% en données publiées mais en retrait de 1,4% en données comparables).

Total (+1,6%). Les cours du pétrole ont salué hier les informations évoquant la signature proche de l'accord commercial partiel entre les Etats-Unis et la Chine, dont le principe avait été acquis le 11 octobre dernier. Les cours des deux variétés de pétrole brut, le WTI et le Brent, sont remontés en séance au plus haut depuis six semaines, dans l'espoir de l'amélioration des relations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine, qui ferait reculer d'un cran les risques pesant sur la croissance économique mondiale.

Groupe Partouche (+1,1%) a annoncé une sortie du plan de sauvegarde, constatée par le Tribunal de commerce de Paris. Suite aux refinancements bancaire et obligataire opérés, le groupe a remboursé le 24 octobre 2019 l'intégralité des sommes dues au titre du crédit syndiqué traité sous plan de sauvegarde. Le Tribunal de commerce a ainsi pu constater la bonne exécution et la sortie du plan de sauvegarde avec trois ans d'avance.

Michelin : +1% avec Publicis, SG et Bic

Sanofi (stable) : La Food and Drug Administration (FDA) des Etats-Unis a approuvé la demande supplémentaire de licence de produit biologique (sBLA, supplemental Biologics License Application) de la version quadrivalente de Fluzone High-Dose (vaccin antigrippal) pour l'utilisation chez l'adulte à partir de 65 ans.

VALEURS EN BAISSE

Air France-KLM recule de 5,5% en marge d'une présentation aux investisseurs sur les priorités stratégiques du groupe, ainsi que sa trajectoire financière pour les cinq prochaines années. Le groupe entend retrouver une dynamique de rentabilité basée sur un nouveau modèle de création de valeur pour ses principales parties prenantes : employés, clients, et actionnaires. Il s'agit d'un plan stratégique avec quatre grandes priorités : l'optimisation du modèle opérationnel, le recentrage de la croissance des revenus sur les segments les plus rentables, le développement d'initiatives sur la gestion des données, le programme de fidélisation Flying Blue, la maintenance et le cargo, et l'analyse de toutes les opportunités de consolidation. Chacune des initiatives soutient l'ambition du groupe de rester leader de la transition écologique du secteur. Concernant les objectifs financiers, le groupe ambitionne une marge opérationnelle moyen-terme de 7-8%, un cash-flow libre d'exploitation ajusté moyen-terme positif et un ratio dette nette / EBITDA d'environ 1,5x. Il envisage la perspective d'un retour à la distribution de dividendes...

2CRSI : -5% suivi de Pixium (-3%) et de Poxel

Alstom : -2% avec Boiron, Derichebourg, Neurones

Recylex : -1,5% avec Nexans, Eutelsat, Ubisoft, Vilmorin, Casino

Engie : -1% suivi de Veolia, Eiffage, Virbac, GTT

Saint-Gobain (-0,2%) a cédé son activité régionale de transformation du verre, Glassolutions aux Pays-Bas, au 'family office' munichois AEQUITA. Glassolutions emploie environ 300 personnes et se compose de 8 sites de distribution et de 4 sites de production aux Pays-Bas, générant un chiffre d'affaires d'environ 65 millions d'euros en 2018.

Vicat (-0,5%) a annoncé une progression du chiffre d'affaires consolidé de +5,7% sur les neuf premiers mois de l'année. A périmètre et change constants, l'activité se tasse de 0,7%. Le chiffre d'affaires est en progression de 8% au troisième trimestre (-1% à périmètre et change constants). Au 30 septembre, le chiffre d'affaires totalise 2,06 milliards d'euros, dont 719 millions d'euros au troisième trimestre.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com