Cotation du 11/08/2020 à 18h05 CAC 40 +2,41% 5 027,99
  • PX1 - FR0003500008

Clôture Paris : en nette hausse

Clôture Paris : en nette hausse
Clôture Paris : en nette hausse
Crédit photo © Reuters
(Boursier.com) —

LA TENDANCE

Le CAC40 a progressé de 1,49% à 5.081 pts en clôture à l'issue d'une séance encore volatile, en hausse de plus de 2% ce matin, puis quasiment stable dans l'après-midi, avant de rebondir en fin de journée.
La cote américaine progresse aussi ce soir après de solides indices des services US. Le baril de brut WTI se stabilise sur le Nymex à 40,7$, alors que le Brent prend plus d'1% à 43,55$.
Les places européennes pointent également en hausse sensible dans le sillage du bond des marchés asiatiques avec la perspective d'une reprise de l'activité et le maintien des politiques de soutien monétaires et budgétaires.

ECO ET DEVISES

L'indice Markit PMI final des services américains pour le mois de juin 2020 est ressorti à 47,9, contre 47 de consensus de place et 46,7 pour sa lecture initiale. L'indice PMI composite final s'est également élevé à 47,9, contre 46,8 de consensus.
L'indice ISM des services (non-manufacturier) du mois de juin 2020 est pour sa part ressorti à haut niveau, à 57,1, ce qui signale une franche expansion. Le consensus était quant à lui à l'équilibre à 50, après une lecture de 45,4 pour le mois de mai 2020.

Concernant l'Europe, le gouverneur de la Banque de France a indiqué hier que l'économie française semblait rebondir au moins aussi vite et peut-être plus que prévu. En Allemagne, les commandes à l'industrie ont grimpé de 10,4% au mois de mai 2020, alors que le consensus Reuters tablait sur un gain de 15% - après une chute de 26,2% en avril. Les ventes européennes de détail du mois de mai 2020 sont ressorties en très forte progression de 17,8% en comparaison du mois antérieur, contre 15% de consensus.

Sur Twitter, Donald Trump s'en est pris encore à la Chine : "Nouveaux cas du virus chinois en hausse (en raison de tests massifs), les décès sont en baisse, 'bas et stables'. Les Fake News Media devraient signaler cela, ainsi que les nouveaux chiffres du marché du travail qui établissent des records!" Trump ajoute que "la Chine a causé de gros dégâts aux États-Unis et au reste du monde!"

Lors de la fête nationale américaine, Donald Trump a malgré tout tenu à rassurer les foules à l'occasion des célébrations du '4 juillet', proclamant haut et fort qu'un vaccin ou un traitement contre le Covid-19 serait "probablement disponible bien avant la fin de l'année" (...) "Nous avons réalisé énormément de progrès... Notre stratégie fonctionne bien", a-t-il déclaré à l'occasion d'un discours célébrant la fête nationale US.
Sur les devises, l'euro remonte à 1,13/$.

VALEURS EN HAUSSE

GTT (+6%) a reçu fin juin une commande de la part du chantier naval russe Zvezda Shipbuilding Complex pour la conception des cuves de cinq méthaniers brise-glace de type ARC7 pour le compte d'un armateur russe.
Il s'agit de la première commande après que GTT ait signé un contrat de licence et d'assistance technique avec le chantier permettant à Zvezda d'utiliser les technologies à membranes développées par GTT.
Ces navires de type ARC7 pourront naviguer dans des eaux couvertes de glace. Ils contribueront aux projets arctiques du producteur de GNL russe Novatek.

Séché : +6% avec Alten et Tarkett (+5%)

Nokia : +5% avec Maurel&Prom, CNP et Renault

Eramet : +4% avec Lisi, Verallia, SG, Assystem, Imerys

Faurecia : +3% suivi de Valeo, Capgemini, Airbus

Natixis : +3% avec Nexity, Mersen, Bolloré et BNP Paribas

Technicolor (+3%) et la SELARL FHB, prise en les personnes de Maîtres Hélène Bourbouloux et Gael Couturier, en qualité d'administrateurs judiciaires nommés par le Tribunal de Commerce de Paris par jugement du 22 juin 2020, annoncent que lors de la réunion qui s'est tenue le 5 juillet 2020 sur convocation de l'Administrateur Judicaire, le comité des établissements de crédit et assimilés (CECA) dans le cadre de la procédure de sauvegarde financière accélérée de la Société, a approuvé le projet de plan de sauvegarde à une majorité de 100% des votes exprimés.
La Société se réjouit de la réussite de ce nouveau jalon, la prochaine étape-clé étant l'Assemblée générale du 20 juillet 2020, qui se tiendra à huis clos, hors présence physique des actionnaires, compte tenu de la situation sanitaire. Une forte participation, nécessaire pour atteindre le niveau de quorum minimum, et un vote positif des actionnaires en faveur de toutes les résolutions, sont de la plus haute importance pour l'avenir de la Société, car cela facilitera la mise en oeuvre du plan de sauvegarde, ouvrant un nouveau chapitre au développement de l'entreprise.

Crédit Agricole : +2,5% suivi de Michelin, Vallourec, Peugeot, Eurazeo

VALEURS EN BAISSE

Avenir Telecom (-26%) a annoncé la mise en place d'un nouveau financement obligataire par émission réservée d'OCA avec BSA attachés afin de soutenir l'accélération de son plan de développement.

Solocal : -25%. Le groupe a dévoilé son plan de restructuration. Le besoin de Trésorerie de Solocal s'élève à 120 ME à partir du mois d'août. "Il est donc évident que si l'Assemblée Générale du 24 juillet n'adopte pas le plan, nous n'aurons pas d'autre choix que d'entrer en redressement judiciaire" commente la direction dans les colonnes de Boursier.com.

Stef : -9% avec Crit (-6%)

Chargeurs : -3% suivi de Groupe Open, Neoen, Savencia, Esi Group, BigBen (-2%)

Genfit : -2,5% avec Casino, Tikehau et Rallye

EDF (stable) a lancé un vaste plan d'économies pour combler les pertes dues à la crise du coronavirus qui devrait se situer entre deux et trois milliards d'euros, annonce lundi Le Monde, qui cite des sources "internes". Un porte-parole du groupe a confirmé qu'un plan d'économie était en préparation, mais a jugé prématuré d'entrer dans les détails... EDF devrait être en mesure d'en dire plus fin juillet, à l'occasion de la publication de ses résultats semestriels, a-t-il précisé.
Selon le quotidien, la compagnie étudie plusieurs possibilités dont des cessions d'actifs importants, un gel des embauches et des investissements, "tout en cherchant des réductions budgétaires à tous les étages".
"Selon plusieurs sources internes, la direction a demandé aux différentes branches et filiales de présenter des budgets revus à la baisse. Selon des documents consultés par Le Monde, le groupe souhaite stabiliser ses dépenses d'exploitation pendant les deux prochaines années et réduire fortement ses investissements", ajoute-t-il.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !