Cotation du 19/06/2019 à 09h58 CAC 40 -0,15% 5 501,24
  • PX1 - FR0003500008

Clôture Paris : en légère hausse, secteur télécom en tête

Clôture Paris : en légère hausse, secteur télécom en tête
Clôture Paris : en légère hausse, secteur télécom en tête
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

La bourse de Paris aura peu évolué ce vendredi au lendemain d'une correction d'un peu plus de 1% pour l'indice CAC40 dans des volumes appuyés. En légère baisse une bonne partie de la journée, l'indice parisien gagne finalement 0,26% ce soir à 4.456 points, aidé par un secteur télécom à nouveau en ébullition. Le marché juge en effet crédible un éventuel projet de rapprochement entre Bouygues Telecom et Orange. A cela il faut ajouter un très bon accueil des trimestriels d'Iliad. A l'heure de la clôture en Europe, Wall Street demeurait prudent, après la sanction de la veille. La cote américaine consolide encore légèrement ce vendredi, malgré une très bonne surprise économique concernant les mises en chantier de logements et permis de construire aux USA. L'indice de confiance du Michigan, de son côté, a plutôt déçu pour sa première lecture du mois de mai.

VALEURS EN HAUSSE

* Bouygues gagne 4,4% à 33 Euros et Orange 1,5% autour de 12,45 Euros. Le scénario d'un rapprochement entre Bouygues Telecom et Orange était jugé surprenant par Oddo ce matin, mais crédible, car il permettrait pour l'opérateur historique de reprendre la main sur un marché marqué par la baisse des prix, pour Bouygues de sortir par le haut des télécoms, et pour le gouvernement de limiter la casse sociale. Kepler Cheuvreux a également pris acte des rumeurs, mais voit deux obstacles majeurs, la question antitrust et les pénalités en cas de rupture de l'accord de partage de réseaux avec SFR. Natixis pense pour sa part que le scénario est improbable à l'heure actuelle, compte tenu de la configuration des deux groupes. Toutefois, habillé de quelques cessions, d'arguments sur l'emploi, voire d'un mécano industrialo-financier plus vaste, il ne peut être écarté, estime l'analyste. Plus globalement, les courtiers pensent aussi que la rumeur peut aussi servir les intérêts de Bouygues Telecom pour faire monter les enchères sur un autre scénario, un rapprochement avec Free. Quoi qu'il en soit, Iliad pourrait devenir le bénéficiaire de cette recomposition, en récupérant des actifs. Nous estimons qu'un accord serait extrêmement difficile à vendre aux autorités de la concurrence, à moins qu'Orange ne vende une part significative des actifs de Bouygues Telecom, écrit ce matin Nomura, au bénéfice de Free.

* L'action Iliad gagne d'ailleurs 6% à 219,5 Euros, signe que le scénario ne laisse pas indifférent. Iliad avait publié hier soir des résultats trimestriels solides, permettant à la société de dépasser Bouygues Telecom comme numéro trois du marché. Au 31 mars 2014, Iliad comptait 8.635.000 abonnés mobiles, soit une part de marché d'environ 13% (estimation de la société).

* Ubisoft gagne 4% à 14,05 Euros, au lendemain de la publication des résultats annuels. Le management a surtout mis en avant le potentiel de redressement des comptes sur le nouvel exercice, après un millésime raté, mais largement anticipé.

* Total reprend 1,8% à 52 Euros mais affiche un parcours hebdomadaire en ligne avec la tendance du CAC40 (-0,5%).

VALEURS EN BAISSE

* Renault cède 2,4% à 64,5 Euros, pénalisé par les tensions dans certains pays émergents qui influencent aussi son partenaire Nissan. Les deux constructeurs ont pourtant connu un bon mois d'avril sur les marchés européens. Renault bondit encore de 16,1% à 107.651 immatriculations, 9,9% du marché, dopé par Dacia (+34,6%) et bien soutenu par sa marque historique (+9,4%). Le constructeur au losange affiche la meilleure performance des neuf premiers acteurs européens sur le mois. Il n'est dépassé dans le "top 15" que par son alter ego Nissan, crédité de +22,1% avec 36.599 immatriculations.

* Soitec retombe de 8,6% à 2,66 Euros après un pic à 3,3 Euros hier alors que l'accord entre STM et Samsung sur la technologie FD-SOI avait crédibilisé les perspectives de rétablissement de la division électronique de Soitec et donc de retour à l'équilibre des comptes.

* Airbus cède 1% proche de 50 Euros. La compagnie China Southern Airlines a commandé 80 appareils de la famille A320, dont 30 de génération actuelle (A320ceo) et 50 de prochaine générale (A320neo). Le contrat représente environ 8 milliards de dollars sur la base des prix catalogue, qui sont cependant rarement les tarifs appliqués in fine. Le contrat a été scellé aujourd'hui, selon un avis publié à Shanghai.

* Vivendi cède 0,6% à 18,6 Euros. Kepler Cheuvreux a dégradé sa recommandation d'Acheter à Conserver avec un objectif de cours réduit de 23 à 20 Euros.

©2014-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com