Cotation du 07/08/2020 à 18h05 CAC 40 +0,09% 4 889,52
  • PX1 - FR0003500008

Clôture Paris : en légère baisse, l'or au sommet

Clôture Paris : en légère baisse, l'or au sommet
Clôture Paris : en légère baisse, l'or au sommet
Crédit photo © Reuters
(Boursier.com) —

LA TENDANCE

La bourse de Paris a perdu 0,21% à 4.939 points en clôture dans un marché calme. Le reste de la semaine promet d'être plus animé en terme de publications d'entreprises, plus de 150 sociétés devant dévoiler leurs compte semestriels, principalement entre mercredi et jeudi !
Aux Etats-Unis, les investisseurs misent sur un nouveau soutien budgétaire massif pour faire face à la pandémie de Covid-19, ainsi que sur la poursuite de la politique très accommodante de la Fed... Le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin a ainsi déclaré que les républicains avaient finalisé un projet de loi portant sur un fonds d'environ 1.000 milliards de dollars...

ECO ET DEVISES

Des espoirs qui font passer au second plan la propagation de la pandémie de Covid-19 et les tensions toujours fortes entre les deux premières puissances mondiales. Pékin a ainsi annoncé avoir pris le contrôle des locaux du consulat américain de Chengdu, dans le sud-ouest chinois, après avoir ordonné vendredi la fermeture de cette représentation diplomatique en représailles à la fermeture de son consulat à Houston décidée la semaine dernière par Washington.
Une décision qui fait suite à un discours pour le moins provocateur du secrétaire d'État Michael Pompeo, dans lequel il a déclaré que "protéger nos libertés du Parti communiste chinois est la mission de notre temps". Les rapports entre Pékin et Washington ne semblent ainsi avoir jamais été aussi tendus sur fond de guerre commerciale et technologique, de violations des droits de l'homme dans le Xinjiang en Chine, d'allégations d'espionnage et de vol de propriété intellectuelle, ou encore d'origine de la pandémie ce coronavirus. Certains spécialistes parlent désormais ouvertement de guerre froide entre les deux pays...

Le point d'orgue de la semaine est prévu mercredi avec la décision de politique monétaire de la Fed.
En attendant, la ruée vers le métal jaune se poursuit avec une once d'or qui se négocie sur des niveaux jamais atteints, au-dessus des 1.930$. Les cours du brut restent pour leur part très volatils, le WTI cède désormais 1,4% à 40,70$. Sur le marché des devises, le dollar faiblit encore nettement face à l'euro (-1%) autour des 0,85 euro.

VALEURS EN HAUSSE

Faurecia grimpe de 6%. L'équipementier automobile, guère épargné par la pandémie de Covid-19 au premier semestre, anticipe le retour à une rentabilité et une génération de trésorerie solides au 2nd semestre. Il vise une marge opérationnelle d'environ 4,5% des ventes et des cash-flows nets d'environ 600 millions d'euros sur la période, avec des ventes d'environ 7,6 milliards d'euros (avec une hypothèse de baisse de la production automobile mondiale d'environ 15% durant la période).

Somfy : +3,7% avec LNA

Eurofins : +3,5% suivi de Infotel

Verallia : +3% avec Bigben, Claranova, Pharmagest, Valeo

Dassault Systemes gagne 2,5%. Le Credit Suisse a revalorisé Dassault Systemes de 154 à 172 euros et réitère son avis 'surperformer' sur la valeur.

Nexans : +2% avec BioMerieux, Bonduelle, Rexel

M6 : +1% avec STM, Michelin, Tessi, Beneteau

LVMH gagne 0,6%. Le groupe publiera dès ce soir ses résultats semestriels.

VALEURS EN BAISSE

Voluntis : -7,7% avec Amoeba

Dassault Aviation : -6% suivi de Scor

Covivio : -5,5% avec Crit, Air France KLM

Gl Events : -5% suivi de Elior, Vallourec, Maurel & Prom

Sodexo : -4% avec Lectra

Accor : -3,5% avec SG

Carrefour : -3% en compagnie d'Airbus

TechnipFMC : -2,5% avec Coface, Natixis et AST

Orange (-2,5%) publiera ses résultats semestriels jeudi.

Atos recule de -1,6% après la confirmation de ses objectifs annuels. Atos table toujours sur un repli de son chiffre d'affaires en données organiques entre 2% et 4% et sur un taux de marge opérationnelle entre 9% et 9,5%. Sur les six premiers mois de l'année, la firme a réalisé des revenus de 5,63 MdsE, en repli de 2,8% à périmètre et taux de change constants. Ses prises de commandes ont augmenté de 9,4%, avec un ratio prise de commandes sur chiffre d'affaires de 112%, contre 121% au deuxième trimestre. Le résultat d'exploitation a atteint 362 millions d'euros tandis que la marge opérationnelle est ressortie à 8%. Le groupe a par ailleurs annoncé être entré en négociations exclusives avec les actionnaires de digital.security en vue d'acquérir la filiale du groupe Econocom.

Getlink recule de -1% sous les 13 euros. HSBC a dégradé Getlink à 'conserver' avec un objectif de 14,3 euros.

Total (-0,8%) a signé un accord en vue de céder au groupe Prax la raffinerie de Lindsey ainsi que les actifs logistiques et l'ensemble des droits et obligations qui y sont associés. Située à Immingham (Lincolnshire) dans le nord-est de l'Angleterre, la raffinerie de Lindsey a une capacité de 5,4 millions de tonnes par an...

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !