Cotation du 19/07/2019 à 18h05 CAC 40 +0,03% 5 552,34
  • PX1 - FR0003500008

Clôture Paris : dans le rouge malgré Wall Street

Clôture Paris : dans le rouge malgré Wall Street
Clôture Paris : dans le rouge malgré Wall Street
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Le CAC40 a perdu 0,28% ce jeudi à 5.551 pts en clôture, malgré les nouveaux sommets touchés en début de séance à Wall Street avec un DJ sur les 27.000 pts, tandis que le S&P500 est de nouveau repassé au-dessus de la barre symbolique des 3.000 pts. L'inflation de juin est ressortie à +0,1% outre-Atlantique, un peu supérieure à la stabilité qui était anticipée par le marché... Par ailleurs, Jerome Powell qui intervient actuellement devant le Sénat, a maintenu son credo d'hier, soulignant les inquiétudes liées au commerce international et constatant que le ralentissement mondial "continuent de peser sur les perspectives économiques aux Etats-Unis".

ECO ET DEVISES

La Réserve fédérale reste prête à "agir de manière appropriée pour soutenir la croissance"... Le patron de la Fed peut difficilement se montrer plus clair, notant au passage que la croissance des investissements des entreprises semble s'être nettement ralentie, et que la croissance globale au deuxième trimestre semble s'être atténuée. "Nous suivons de près l'évolution de la situation et nous continuerons d'évaluer les répercussions sur les perspectives économiques et l'inflation aux États-Unis" a estimé Powell...
Le FOMC pourrait ainsi décider une baisse des taux de 0,25 pt de base lors de sa prochaine réunion fin juillet, sans aller jusqu'à un coup de pouce de 0,5 pt espéré par certains...

Après la Réserve Fédérale, c'est au tour des responsables de la Banque centrale européenne de lâcher du lest, au moins dans les mots : ces derniers se sont mis d'accord lors de leur dernière réunion monétaire du mois de juin sur la nécessité de se préparer à apporter un soutien supplémentaire à l'économie de la zone euro dans le contexte d'une "incertitude accrue". C'est ce qui ressort du compte rendu des débats qui ont eu lieu au sein des responsables de la BCE publié ce jeudi...
A l'issue de sa réunion des 5 et 6 juin, le Conseil des gouverneurs avait repoussé au deuxième semestre 2020 au plus tôt sa première hausse de taux et le président de la BCE Mario Draghi, qui laissera sa place en octobre à Christine Lagarde, avait ouvert la porte à de nouvelles mesures de soutien dans les semaines suivantes...
"Il y a eu un accord large sur le fait qu'à la lumière de l'incertitude accrue, qui devrait se prolonger, le Conseil des gouverneurs devait être prêt et préparé à assouplir davantage la politique monétaire", peut-on lire dans le compte-rendu du jour : Les mesures susceptibles d'être mise en oeuvre incluent de nouvelles modifications des indications données en matière d'évolution future des taux, de nouveaux achats d'actifs sur les marchés et des baisses de taux...
Le compte rendu précise aussi que la BCE a envisagé des mesures "plus stratégiques" dans le cas où l'inflation resterait basse et qu'elle prévoit de souligner qu'une inflation supérieure ou inférieure à son objectif, qui est d'un peu moins de 2%, serait tolérée...
Les membres de la BCE ont estimé que la croissance annuelle des prix anticipée à +1,6% pour 2021 était quelque peu "distante" par rapport à cet objectif et ont souligné qu'il n'y avait pas de place pour l'autosatisfaction face à la chute des anticipations d'inflation des marchés financiers... L'indicateur d'inflation prospective suivi par les marchés, celui qui mesure ce que seront les anticipations d'inflation à cinq dans 5 ans, ne laisse présager qu'une inflation de 1,2%.
La prochaine réunion du Conseil monétaire de la BCE aura lieu les 24 et 25 juillet...
L'euro termine ce soir sur les 1,1260/$. Le baril est à 67$ le brent.

VALEURS EN HAUSSE

Bourbon remonte de 5,7% avec TechnipFMC en hausse de 1%, CGG (+1%) et Total (+0,2%) dans le sillage de la fermeté du baril de pétrole.

Argan (+3,5%) a signé un accord ferme avec Carrefour et un groupe d'investisseurs institutionnels de premier plan, pour l'acquisition de la société 'Cargo', sur la base d'une valorisation conventionnelle de ses actifs immobiliers de 900 millions d'euros hors droits. en outre, Argan a dévoilé un ANR triple net EPRA hors droits hors impact IFRS 16 qui s'établit à 800 ME au 30 juin 2019, contre 653 ME au 31 décembre 2018. L'ANR hors droits par action progresse ainsi de + 21% à 48,1 euros par action contre 39,9 euros par action au 31 décembre 2018.

Gensight : +3,5% avec Haulotte (+2,5%) et Ingenico

Solocal : +2% avec Manitou, Stentys

Alstom : +1,5% avec Transgene, Danone, Publicis, Orpea et LVMH

VALEURS EN BAISSE

Mauna Kea : -6% avec SES, Genomic (-5%) et Xilam

Safe Orthopaedics baisse de 4%, dixième séance consécutive dans le rouge. Bien qu'encourageants, les chiffres d'activité pour la première moitié de 2019 du spécialiste des dispositifs médicaux dédiés à la chirurgie du rachis pèsent bien peu par rapport à la dilution engendrée par le contrat de financement conclu en mai dernier avec le fonds d'investissement luxembourgeois European High Growth Opportunities.

Faurecia (-3%) confirmera à la fin du mois ses objectifs annuels a déclaré le directeur général de l'équipementier automobile. "Nous avons confirmé notre guidance et nous continuerons à confirmer notre guidance pour cette année", a dit Patrick Koller lors d'une table ronde organisée par le média Mobility TV. Valeo retombe aussi de 3%.

Plastic Omnium : -2,5% avec LISI, Sanofi et Rallye

Orange : -1% suivi de Gecina, Genfit, Ubisoft et Saint-Gobain

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com