Cotation du 17/08/2018 à 18h05 CAC 40 -0,08% 5 344,93
  • PX1 - FR0003500008

Clôture Paris : cinquième séance dans le rouge

Clôture Paris : cinquième séance dans le rouge
Clôture Paris : cinquième séance dans le rouge
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Plombé par la crise politique italienne, le CAC40 a encore perdu 1,29% ce mardi, à 5.438 points en clôture. L'indice parisien, qui aligne ainsi une cinquième séance consécutive de baisse, a néanmoins limité la casse dans l'après-midi, après avoir plongé en matinée sous les 5.390 points. Sans surprise, le secteur bancaire est particulièrement attaqué à Paris. La bourse italienne chute aussi ce mardi, pour une cinquième séance consécutive, avec une perte cumulée qui atteint désormais les 8%... Sur fond de craintes accrues sur la dette italienne, le "10 ans" du pays poursuit de son côté son envolée, s'affichant à présent au-dessus de la barre symbolique des 3%, un niveau pas revu depuis plus de 4 ans... L'euro s'affaiblit à nouveau également, sous 1,16$. Wall Street, qui était fermé hier, n'est pas épargné par le mouvement baissier ce mardi... A noter par ailleurs que l'Espagne, où le parlement se prononcera vendredi sur une motion de défiance déposée contre le président du gouvernement Mariano Rajoy, constitue aussi une source d'inquiétude pour les marchés.

ECO ET DEVISES

Le président américain Donald Trump, qui avait sèchement annulé la semaine dernière le sommet historique programmé avec Kim Jong-un le 12 juin à Singapour, a précisé que des réunions avaient lieu à ce sujet, et qu'un responsable nord-coréen majeur était en route pour New York. Ces derniers commentaires signalent donc que rien n'est perdu, et que le sommet pourrait finalement avoir lieu...

Dans l'actualité économique aux USA ce jour, l'indice S&P Corelogic Case-Shiller du mois de mars 2018, qui concerne les prix de l'immobilier, est ressorti en augmentation de 0,5% en comparaison du mois antérieur (indicateur '20 City' ajusté des variations saisonnières), contre +0,7% de consensus et +0,8% un mois avant. Le '20 City' hors ajustements saisonniers progresse de 1% en comparaison du mois antérieur et de 6,8% en glissement annuel.

L'indice de confiance des consommateurs américains mesuré par le Conference Board pour le mois de mai est ressorti à 128, contre un consensus de place de 128,6 et un niveau révisé à 125,6 pour le mois d'avril. L'indice est proche des 130 depuis le mois de février, soutenu notamment par de solides chiffres de l'emploi.

State Street Global Exchange a publié les résultats de l'indice de confiance des investisseurs State Street Investor Confidence Index pour le mois de mai 2018. L'Indice mondial de confiance des investisseurs s'établit à 103,5, en baisse de près de 12 points par rapport au niveau de 115,3 (en données corrigées) enregistré en avril. L'appétit pour le risque des investisseurs a reculé dans toutes les régions du monde, les indices régionaux respectifs passant de 113,5 à 104,3 en Amérique du Nord, de 111,0 à 101,5 en Europe, et de 112,7 à 103,2 en Asie.

Enfin, l'indice manufacturier de la Fed de Dallas pour le mois de mai est ressorti robuste à 26,8 (consensus 23,2 pour cet indicateur d'activité générale).

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,1560$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 66,7$ et le Brent s'affiche à 75,4$.

VALEURS EN HAUSSE

* Archos rebondit de 9,7% ce mardi, après deux séances consécutives de nette baisse.

* SES gagne 4,1%. Morgan Stanley a remonté son avis de "sous pondérer" à "en ligne" avec un cours cible ajusté de 13 à 15,50 euros.

* TechnipFMC tire son épingle du jeu aujourd'hui, en hausse de 2%, après 4 séances de correction dans le sillage de la chute des prix du pétrole. Total remonte aussi de 0,5%.

* Safran grappille 0,7% en bénéficiant de la nouvelle baisse de l'euro face au dollar. Airbus gagne aussi 0,1%.

VALEURS EN BAISSE

* Comme en Italie, le secteur bancaire est en première ligne. BNP Paribas abandonne 4,5%, avec Société Générale (-2,8%) et le Crédit Agricole (-3,3%). Les trois banques françaises alignent ainsi une sixième séance consécutive de repli alors que les crises politiques en Italie et en Espagne inquiètent de plus en plus les opérateurs. La crise politique italienne s'est aggravée au cours du week-end après que le président de la République, Sergio Mattarella, eut mis son veto à la nomination de l'économiste eurosceptique Paolo Savona à la tête du ministère de l'Economie. Les agences de notation prennent également la situation très au sérieux. Moody's a placé vendredi la note souveraine du pays sous surveillance avec implication négative.

* Axa perd aussi 3,4% avec Natixis (-4,8%) et Amundi (-3,9%).

* Valeo recule de son côté de 3,4% avec Michelin (-3,3%).

* Elior (-1,8%) a publié un bénéfice net de 37 millions d'euros au premier semestre de son exercice décalé 2017-2018, en baisse de 36% sur un an et confirmé ses perspectives annuelles.

* ArcelorMittal perd 1,5%. La filiale sud-africaine d'Arcelor Mittal a cédé ses 50% dans la société de négoce et de transport Macsteel International Holdings à son partenaire de coentreprise Macsteel Holdings Luxembourg (MacHold) pour 220 millions de dollars.

* Iliad perd 1% après avoir présenté ce matin le lancement de son offre commerciale en Italie.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com