Cotation du 03/12/2021 à 18h05 CAC 40 -0,44% 6 765,52
  • PX1 - FR0003500008

Clôture Paris : 5ème séance de baisse

Clôture Paris : 5ème séance de baisse
Clôture Paris : 5ème séance de baisse
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Le CAC40 a continué de s'éloigner de ses récents records (7.183 points) en alignant une cinquième séance de baisse d'affilée ce mercredi. Le recul s'est toutefois limité à -0,03% à 7.042 points, après un plancher atteint en séance à 6 983,98 points dans l'après-midi.
La cinquième vague épidémique en France ne menace pas la croissance, "qui est là, qui est solide et repose sur des fondamentaux qui sont sains", a estimé mercredi le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire. "Je n'ai pas d'inquiétude particulière pour la croissance française", a déclaré le ministre au micro de franceinfo. "On a appris de vague en vague à mieux gérer les contraintes sanitaires." Le gouvernement table sur une progression de 6,25% du produit intérieur brut (PIB) cette année.

ECO ET DEVISES

Les chiffres préliminaires du PIB américain du troisième trimestre 2021 sont ressortis très proches des attentes... Ainsi, la croissance de l'économie américaine est révisée à 2,1% en deuxième estimation, contre 2% précédemment évalué et 2,2% de consensus. L'indice des prix rattaché au PIB a progressé sur un rythme de 5,9%, contre 5,7% de consensus. Les dépenses personnelles de consommation ont augmenté sur un rythme de 1,7%, contre 1,6% de consensus.

Les cours pétroliers évoluent fermement sur les 82$ le brent, malgré l'annonce d'une hausse surprise des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine dernière. D'après le Département à l'Energie, les stocks domestiques de pétrole pour la semaine close le 19 novembre ont augmenté de 1 million de barils à 434 mb, contre une baisse de 1,8 mbj attendue par le consensus. Les réserves d'essence ont diminué de 0,6 mb (contre une baisse de 0,4 mb anticipée par le marché), alors que les stocks de produits distillés ont reculé de 2 mbj par rapport à la précédente semaine, contre un repli de 0,6 mb attendu...
L'euro descend ce soir sur les 1,12/$ entre banques.

VALEURS EN HAUSSE

Valneva (+10%) a signé un accord d'achat anticipé avec la Commission européenne (EC) pour la fourniture d'un maximum de 60 millions de doses de VLA2001, son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19, pendant une période de 2 ans. Cet accord fait suite à l'annonce du 10 novembre concernant l'approbation de l'accord par l'EC. Selon les termes de l'accord, suite à la revue finale des quantités requises par chacun des Etats membres de l'Union européenne, Valneva prévoit de fournir 24,3 millions de doses au cours des 2e et 3e trimestres de 2022, sous réserve de l'approbation réglementaire de l'Agence européenne des médicaments (EMA). L'EC a la possibilité d'augmenter cette commande ferme initiale pour atteindre un total de 60 millions de doses, avec livraison des doses supplémentaires en 2023.

Vallourec : +7% suivi de Eramet (+4,5%) avec Gensight

Atari : +4% avec Fermentalg, SES Imagotag, Navya, Rallye et 2CRSI

OVH se distingue sur un gain de 2,5%. Il faut dire que le principal fournisseur européen de services cloud ne manque pas de soutien puisque si Morgan Stanley a initié la couverture du dossier avec un avis 'pondération en ligne' et un objectif de 21,5 euros, JP Morgan a de son côté débuté le suivi de la valeur avec un conseil 'surpondérer' et une cible de 25 euros. Goldman Sachs a pour sa part entamé la couverture avec une recommandation 'neutre' et un cours-cible de 24 euros tandis que Citi est à l''achat' avec 28 euros dans le viseur. Après sa récente introduction à la Bourse de Paris, OVH est bien positionné pour profiter d'un marché qui devrait enregistrer une croissance rapide dans les années à venir, notamment en raison de sa focalisation sur le cloud, indique la banque américaine. En tant que leader du marché à grande échelle, OVH "dispose d'une large gamme de solutions et jouit d'une position de leader sur tous ses segments".

Carmila : +2,5% avec Artmarket, Tikehau et Nokia

Vivendi gagne 2%. Le groupe avait indiqué hier qu'il n'a aucunement l'intention de céder sa participation dans Telecom Italia. Au contraire, Vivendi affirme rester un actionnaire de long terme dans l'opérateur télécom italien dont il est le principal actionnaire. L'Italien a indiqué dimanche que son conseil d'administration avait examiné une offre non contraignante de 12 milliards de dollars du fonds américain KKR.

LafargeHolcim : +2% avec Icade, McPhy

CGG : +1,5% suivi de S30, EDF, Gl Events, Ose

Airbus : +1% avec Vinci et LVMH

Elior Group (stable) a publié ses résultats non audités de l'exercice fiscal 2020-2021 clos au 30 septembre 2021. Le chiffre d'affaires du 4ème trimestre est équivalent à 85% de celui du 4ème trimestre 2018-2019 (pré-Covid), soit un net rebond comparé aux 73-74% des 3 premiers trimestres de l'exercice. Le chiffre d'affaires annuel s'inscrit à 3,69 MdsE, contre 3,97 MdsE en 2019-2020, soit une contraction organique limitée à 5,3%. L'EBITA ajusté est de -64 ME, soit une légère amélioration, à comparer aux -69 ME de l'an dernier, reflétant la stricte maîtrise des coûts opérationnels. Le free cash-flow ressort à + 13 ME, contre -15 ME l'an passé.

VALEURS EN BAISSE

SergeFerrari : -5% avec Abionyx, Ramsay

Virbac : -4,5% avec Alten, SII

Pharmagest : -3% suivi de Burelle, Faurecia, Vetoquinol, Schneider (-2,5%)

Sword : -2% avec Sopra Steria

Valeo : -1,5% avec Renault, Rubis et Bic

Carrefour (-1,5%) a annoncé l'inauguration de "Flash 10/10", son magasin test de dernière génération, ce mercredi 24 novembre dans le 11ème arrondissement de Paris. Ce nouveau magasin de proximité élaboré en collaboration et en exclusivité avec la start-up californienne AiFi repose sur une technologie inédite et "vise à proposer aux clients l'expérience de courses la plus rapide et accessible".

Casino (-0,7%) a mené avec succès l'opération de refinancement de sa dette lancée le 16 novembre 2021, qui comprend un abondement de son prêt à terme (Term Loan B) de maturité août 2025 aux mêmes conditions (taux d'intérêt Euribor +4%) pour un montant de 425 millions d'euros, au-delà de la cible de 400 millions d'euros initialement visée, à un prix d'émission de 99,25% du nominal. Cet abondement porte le nominal du prêt à terme à 1 425 millions d'euros. L'opération comprend aussi le rachat et l'annulation de 105 millions d'euros d'obligations arrivant à maturité en janvier 2023 et mars 2024, soit la totalité des montants apportés à l'offre.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !