Cotation du 17/08/2018 à 22h49 Dow Jones Industrial +0,43% 25 669,32
  • DJIND - US2605661048

Clôture de Wall Street : très légèrement rouge...

Clôture de Wall Street : très légèrement rouge...
Clôture de Wall Street : très légèrement rouge...
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Wall Street a fini sa course en très légère baisse ce vendredi soir, après les nouvelles déclarations et les "tweets" menaçants d'un Donald Trump décidément en grande forme... La saison des résultats se poursuit par ailleurs aux Etats-Unis, avec notamment les comptes salués de Microsoft et sanctionnés de General Electric. La semaine prochaine sera particulièrement chargée en termes de publications trimestrielles américaines, avec le résultats d'Alphabet (Google) dès lundi. Le DJIA a perdu 0,03% à 25.058 pts, le Nasdaq a reculé de 0,07% à 7.820 pts, et le S&P500 a cédé 0,09% à 2.802 pts. Du côté du pétrole, le baril WTI vient de retrouver les 70$, à 70,4$ ce soir.

Le Président américain Donald Trump se dit prêt désormais à imposer des taxes supplémentaires à l'ensemble des plus de 500 milliards de dollars de produits chinois importés chaque année aux États-Unis ! Trump, qui n'est pas réputé pour sa modération, poursuit donc la surenchère et défie la Chine. Trump a même lancé, sur CNBC : "Je suis prêt à aller à 500". Le Président américain fait référence aux 505 milliards de dollars de produits fabriqués en Chine et importés en 2017 aux USA. En comparaison, les exportations américaines vers la Chine ne représentent que 130 milliards de dollars. "Je ne fais pas cela pour la politique. Je fais cela afin de faire ce qui est le mieux pour notre pays", ajoute Trump, qui explique que les États-Unis ont été "saignés pendant longtemps" par la Chine sur le plan commercial. Selon le leader américain, on profite ainsi des USA sur un certain nombre de fronts, commerciaux et monétaires notamment. Trump a tout de même légèrement nuancé son propos en affirmant, à propos de la Chine : "Je ne veux pas qu'ils aient peur. Je veux qu'ils fassent bien". Le Président américain ajoute qu'il "aime vraiment le Président Xi", tout en soulignant que la situation demeure injuste.

Trump n'oublie pas non plus le Canada... "Les agriculteurs sont victimes d'une tendance baissière depuis 15 ans. Le prix du soja a chuté de 50% en 5 ans avant l'Election. Une grande raison réside dans les mauvais (terribles) Accords Commerciaux avec les autres pays. Ils ont imposé des Tarifs et des Barrières énormes. Le Canada facture 275% sur les produits laitiers. Les agriculteurs vont GAGNER".

Donald Trump a par ailleurs ouvertement critiqué la Fed et ses choix monétaire. "Je ne suis pas content" de la politique monétaire qui relève progressivement les taux d'intérêt, "mais en même temps je les laisse faire ce qu'ils estiment être le mieux", a-t-il indiqué.

VALEURS A SUIVRE

Microsoft (+2%) grimpe à Wall Street, alors que le groupe a publié hier soir des résultats du quatrième trimestre fiscal 2018 meilleurs que prévu. Les revenus sont de 30,09 Mds$, contre 25,61 Mds$ un an avant. Le résultat net s'affiche à 8,87 Mds$, contre 8,07 Mds$ un an plus tôt. Le bénéfice par action ressort à 1,14$, contre 1,03$ il y a un an. En non-GAAP, le bpa s'élève à 1,13$, contre 1,06$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bénéfice par action de 1,08$, pour des revenus de 29,2 Mds$. Sur l'exercice, Microsoft enregistre des revenus de 110,4 Mds$ (en croissance de 14%), un résultat net 16,6 Mds$ (contre 25,5 Mds$ en 2017) et un bpa non-GAAP de 3,88$ (contre 3,29$ un an avant). Le géant software de Redmond (Washington) a par ailleurs annoncé qu'il visait des revenus compris entre 27,35 et 28,05 Mds$ sur le premier trimestre fiscal 2019, contre 27,4 Mds$ de consensus.

Capital One Financial (+2%) a présenté ses comptes du second trimestre. Les bénéfices sont de 1,9 Md$ (3,71$ par action), contre 1 Md$ (1,94$ par action) un an avant. Le bénéfice par action ajusté ressort à 3,22$. Les revenus s'élèvent à 7,2 Mds$, contre 6,7 Mds$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 2,64$, pour des revenus de 6,93 Mds$.

General Electric (-4%) a publié ses résultats du second trimestre. Les bénéfices sont de 615 M$ (0,07$ par action), contre 875 M$ (0,10$ par action) un an avant. En base ajustée, le bénéfice par action ressort à 0,19$, contre 0,21$ sur le même période de l'exercice précédent. Les revenus montent de 3% à 30,1 Mds$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,18$, pour des revenus de 29,4 Mds$. Sur l'exercice, le groupe vise toujours un bpa logé entre 1 et 1,07$.

Schlumberger (-1%) a dévoilé ses comptes du second trimestre. Le résultat net s'élève à 430 M$ (0,31$ par action), contre une perte de 74 M$ (0,05$ par action) un an avant. En base ajustée, le bénéfice par action s'affiche à 0,43$, contre 0,35$ sur la même période de l'exercice précédent. Les revenus grimpent de 11% en glissement annuel, à 8,30 Mds$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,42$, pour des revenus de 3,2 Mds$.

Honeywell (+4%) a annoncé ses comptes du second trimestre. Les bénéfices sont de 1,27 Md$ (1,68$ par action), contre 1,39 Md$ (1,80$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 2,12$. Les ventes montent de 8% à 10,9 Mds$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 2,01$, pour des revenus de 10,8 Mds$. Sur 2018, le groupe vise désormais un bpa situé entre 8,05 et 8,15$ (contre une précédente fourchette de 7,85/8,05$).

Stanley Black & Decker (+3%) a présenté ses comptes du second trimestre. Les bénéfices sont de 293 M$ (1,93$ par action), contre 277 M$ (1,82$ par action) un an avant. Le bpa ajusté s'affiche à 2,57$. Les revenus montent de 11% à 3,64 Mds$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 2,02$, pour des revenus de 3,5 Mds$. Sur l'exercice, le groupe vise désormais un bpa logé entre 7 et 7,20$ (contre une précédente fourchette de 7,20/7,40$).

State Street (-7%) a annoncé la signature d'un accord pour le rachat de Charles River Systems, un fournisseur d'outils et de solutions front office dans la gestion des investissements. Le prix de l'opération s'élève à 2,6 milliards de dollars en numéraire. La transaction, si elle est approuvée par les autorités de la concurrence, devrait être finalisée au quatrième trimestre 2018.

Intuitive Surgical (-1%) présente ses comptes du second trimestre. Les bénéfices sont de 255 M$ (2,15$ par action), contre 223 M$ (1,94$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 2,76$. Les revenus s'élèvent à 909 M$, contre 759 M$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 2,50$, pour des revenus de 876 M$.

Skechers USA (-21%), société spécialisée dans les chaussures, a publié ses résultats du second trimestre. Le résultat net ressort à 45,3 M$ (0,29$ par action), contre 59,5 M$ (0,38$ par action) un an avant. Les ventes s'élèvent à 1,13 Md$, contre 1,03 Md$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,40$, pour des ventes de 1,13 Md$. Sur le troisième trimestre, le groupe vise des ventes entre 1,20 et 1,225 Md$, pour un bpa entre 0,50 et 0,55$. Le consensus de place est logé à 0,67$ de bpa et 1,26 Md$ de ventes.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com