Cotation du 17/10/2018 à 16h59 Dow Jones Industrial -0,97% 25 548,34
  • DJIND - US2605661048

Clôture de Wall Street : sombre séance pour Twitter et Intel...

Clôture de Wall Street : sombre séance pour Twitter et Intel...
Clôture de Wall Street : sombre séance pour Twitter et Intel...
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Wall Street a terminé sa course en nette baisse ce soir, après les chiffres solides de la croissance US qui pourraient inciter la Fed à accélérer le rythme de ses relèvements de taux d'intérêt. Le PIB américain a en effet grimpé au second trimestre, sur un rythme de +4,1%, soutenu par une nette progression des dépenses de consommation. Sur le front des sociétés, après Facebook, qui a enregistré un plongeon de 19% jeudi, ce sont les comptes trimestriels de Twitter qui ont été brutalement sanctionnés en bourse, le titre du réseau social américain ayant chuté de 20% ce vendredi... Les derniers résultats d'Intel ont également été très froidement accueillis par les investisseurs à Wall Street. Le DJIA a perdu 0,30% à 25.451 pts, le Nasdaq plonge de 1,46% à 7.737 pts, et le S&P500 a reculé 0,66% 2.819 pts.

D'après un rapport gouvernemental aux États-Unis, la croissance du PIB américain pour le deuxième trimestre 2018, en lecture "avancée", s'établit à +4,1%, contre +4,2% de consensus.

La croissance US du premier trimestre 2018, révisée en hausse, s'affiche à 2,2% (contre 2% en dernière lecture).

Sur le T2, l'indice des prix a augmenté de +2,3%, après une hausse de +2,5% au premier trimestre. L'indice des prix PCE a quant à lui augmenté de +1,8%, contre +2,5% au T1. Hors alimentation et énergie, l'indice des prix PCE progresse de +2%, contre une hausse de +2,2% le trimestre précédent. Les dépenses réelles de consommation sont quant à elle en croissance de +4%, contre +2,9% de consensus et +0,5% au T1 2018.

L'indice du sentiment des consommateurs américains mesuré par l'Université du Michigan pour le mois de juillet ressort à 97,9 en lecture finale, contre 97,1 de consensus.

VALEURS A SUIVRE

Amazon (+1%) vient de publier ses résultats du second trimestre. Le résultat net s'affiche à 2,53 Mds$ (5,07$ par action), contre 197 M$ (0,40$ par action) un an avant. Les revenus s'élèvent à 52,9 Mds$, contre 37,9 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bénéfice par action de 2,50$, pour des revenus de 53,4 Mds$. Sur le T3, le groupe vise des ventes entre 54 et 57,5 Mds$ (contre 58$ de consensus), pour un résultat opérationnel entre 1,4 et 2,4 Mds$, contre 3 Mds$ sur le T2 2018.

Intel (-9%) dévoile ses résultats du second trimestre. Les revenus sont de 16,96 Mds$ en croissance de 15% en glissement annuel. Le résultat net s'affiche à 5 Mds$, contre 2,8 Mds$ un an plus tôt. Le bénéfice par action est ainsi de 1,05$, contre 0,58$ un an avant. En non-GAAP, le bénéfice par action ressort à 1,04$, contre 0,72$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bénéfice par action de 0,96$, pour des revenus de 16,7 Mds$. En revanche, le chiffre d'affaires des "data centers" ressort sous les attentes, à 5,55 Mds$, contre 5,63 Mds$ de consensus. Sur le T3, le groupe vise des revenus de 18,1 Mds$ (plus ou moins 500 M$), pour un bpa entre 1,10 et 1,20$. Sur 2018, Intel vise désormais des revenus d'environ 69,5 Mds$ (contre une précédente anticipation de 67,5 Mds$), pour un bpa d'environ 4,15$ (contre une précédente anticipation de 3,85$). LE groupe a en outre reporté, à la fin de l'année prochaine) la sortie de ses puces de prochaine génération...

Goodyear Tire & Rubber (+9%) publie ses résultats du second trimestre. Le résultat net est de 157 M$ (0,65$ par action), contre 147 M$ (0,58$ par action) un an avant. En base ajustée, le bénéfice par action s'affiche à 0,62$. Les revenus ressortent à 3,84 Mds$, contre 3,69 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,59$, pour des revenus de 3,85 Mds$.

ExxonMobil (-3%) annonce ses comptes du second trimestre. Les profits grimpent de 18% en glissement annuel, à 3,95 Mds$. Le bénéfice par action s'élève à 0,92$, contre 0,78$ un an avant. Les revenus s'élèvent à 73,5 Mds$, contre 58,08 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,27$, pour des revenus de 72,6 Mds$.

AbbVie (-4%) annonce ses comptes du second trimestre. Le résultat net s'affiche à 1,98 Md$ (1,26$ par action), contre 1,92 Md$ (1,19$ par action) un an avant. Le bpa ajusté s'élève à 2$, contre 1,42$ sur la même période de l'exercice précédent. Les revenus grimpent à 8,28 Mds$, contre 6,94 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,97$, pour des revenus de 8,2 Mds$. Sur l'exercice, le groupe vise désormais un bpa entre 7,76 et 7,86$ (contre une précédente fourchette de 7,66/7,76$).

Moody's (-5%) annonce ses comptes du second trimestre. Les revenus montent de 17% à 1,18 Md$. Le résultat net ressort à 376 M$, contre 312 M$ sur la même période de l'exercice précédent. Le bénéfice par action ressort à 1,94$, en progression de 20%. Le bpa ajusté augmente de son côté de 32% à 2,04$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,89$, pour des revenus de 1,15 Md$. Sur l'exercice, le groupe vise toujours un bpa entre 7,65 et 7,85$.

Colgate-Palmolive (stable) annonce ses comptes du second trimestre. Le résultat net ressort à 637 M$ (0,73$ par action), contre 524 M$ (0,59$ par action) un an avant. Le bpa ajusté s'affiche à 0,77$. Les ventes sont de 3,89 Mds$, contre 3,83 Mds$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,77$, pour des ventes de 3,9 Mds$.

Merck (+1%) présente ses comptes du second trimestre. Le résultat net ressort à 1,71 Md$ (0,63$ par action), contre 1,95 Md$ (0,71$ par action) un an avant. Le bpa ajusté s'affiche à 1,06$, contre 1,01$ il y a un an. Les revenus s'élèvent à 10,47 Mds$, contre 9,93 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,03$, pour des revenus de 10,3 Mds$. Sur 2018, le groupe vise désormais des revenus entre 42 et 42,8 Mds$ (contre une précédente fourchette de 41,8/43 Mds$), pour un bpa entre 4,22 et 4,30$ (contre une précédente fourchette de 4,16/4,28$).

Twitter (-20% !) publie ses comptes du second trimestre. Les revenus sont de 711 M$, en hausse de 24% en glissement annuel. Les profits s'affichent à 100 M$, contre une perte de 116 M$ un an plus tôt. Le bénéfice par action est ainsi de 0,13$ et ressort à 0,17$ en non-GAAP, contre 0,08$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,17$, pour des revenus de 696 M$. Le nombre d'utilisateurs actifs mensuels ressort en moyenne à 335 millions au second trimestre, contre 326 millions il y a un an et 336 millions au trimestre précédent. Le nombre d'utilisateurs actifs quotidiens grimpe de son côté de 11% par rapport à l'an dernier, et de 10% par rapport au T1 2018. Le recul du nombre d'utilisateurs mensuels pourrait se poursuivre au troisième trimestre...

First Solar (-4%) a publié ses résultats du second trimestre. La perte nette ressort à 48 M$ (0,46$ par action), contre un bénéfice de 52 M$ (0,50$ par action) un an plus tôt. Les vents s'élèvent à 309 M$, contre 623 M$ un an avant. Les analystes anticipaient en moyenne une perte par action trimestrielle de 0,03$, pour des ventes de 500 M$. Sur 2018, le groupe vise désormais des revenus entre 2,5 et 2,6 Mds$, contre une précédente fourchette de 2,45/2,65 Mds$. Le bpa est toujours attendu entre 1,50 et 1,90$.

Juniper Networks (-7%) présente ses résultats du second trimestre. Les profits sont de 116,5 M$, contre 179,8 M$ un an avant. Le bénéfice par action ajusté ressort à 0,48$. Les revenus s'élèvent à 1,2 Md$, contre 1,31 Md$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,44$, pour des revenus de 1,14 Md$. Sur le T3, le groupe vise des revenus entre 1,14 et 1,2 Md$, pour un bpa entre 0,41 et 0,47$.

Electronic Arts (-6%) a annoncé ses résultats du premier trimestre fiscal 2019. Les revenus sont de 1,14 Md$, contre 1,45 Md$ un an avant. Les bénéfices s'élèvent à 293 M$ (0,95$ par action), contre 644 M$ (2,06$ par action) un an plus tôt. Sur l'exercice, le groupe vise des revenus d'environ 5,6 Mds$, pour un bpa de 3,55$. Sur le trimestre actuel, le bpa est attendu à 0,48$, contre 0,58$ de consensus.

Expedia (+9%) présente ses résultats du second trimestre. Les bénéfices sont de 1 M$ (0,01$ par action), contre 57 M$ (0,36$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 1,38$, contre 0,89$ un an avant. Les revenus montent de 11% à 2,88 Mds$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,98$, pour des revenus de près de 3 Mds$.

Starbucks (+1%) a dévoilé ses résultats du troisième trimestre fiscal. Les bénéfices sont de 852,5 M$ (0,61$ par action), contre 691,6 M$ (0,47$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 0,62$, en hausse de 13% en glissement annuel. Les ventes s'élèvent à 6,31 Mds$, contre 5,66 Mds$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,61$, pour des revenus de 6,26 Mds$. Les ventes "comparables" sont en croissance de 1%. Sur 2018, le groupe vise un bpa entre 2,40 et 2,42$. Les ventes "comparables" annuelles sont quant à elles attendues désormais en progression d'un peu moins de 3% (contre une précédente fourchette de 3/5%).

Chevron (+2%) annonce ses comptes du second trimestre. Les bénéfices sont de 3,41 Mds$ (1,78$ par action), contre 1,45 Md$ (0,77$ par action) un an avant. Les revenus s'élèvent à 42,2 Mds$, contre 34,5 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 2,09$, pour des revenus de 45 Mds$.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com