Cotation du 12/12/2018 à 16h18 Dow Jones Industrial +1,40% 24 712,39
  • DJIND - US2605661048

Clôture de Wall Street : le rebond s'émousse en fin de séance

Clôture de Wall Street : le rebond s'émousse en fin de séance
Clôture de Wall Street : le rebond s'émousse en fin de séance
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Après avoir violemment chuté vendredi soir, Wall Street s'est d'abord offert un net rebond en première partie de séance ce lundi, avant de (nettement) limiter son avance en clôture... Le président américain Donald Trump a bien tenté de rassurer le marché en se disant convaincu qu'un accord allait finalement être trouvé entre États-Unis et Chine sur l'épineuse question commerciale. De son côté, Pékin plancherait sur un scénario de dévaluation du yuan... Autant dire que l'affaire n'est pas encore bouclée ! Le DJIA a repris finalement 0,19% à 23.979 pts, le Nasdaq a regagné 0,55% à 6.950 pts après avoir bondi de plus de 2% en séance et le S&P500 a progressé de 0,33% à 2.613 pts.

"Le président Xi et moi serons toujours amis, quoi qu'il advienne de notre différend sur le commerce... La Chine va supprimer ses Barrières Commerciales, parce que c'est la bonne chose à faire. Les taxes deviendront Réciproques et un accord sera conclu sur la Propriété Intellectuelle. Un grand avenir pour les deux pays!", a expliqué Donald Trump ce week-end.
Selon les informations de Bloomberg, les autorités chinoises envisageraient quant à elle de faire pression sur les Etats-Unis en dépréciant leur monnaie, le yuan. Des responsables chinois seraient en train de procéder à une analyse en deux temps des effets d'une telle dépréciation...

Les Etats-Unis ont par ailleurs annoncé de nouvelles sanctions visant des entreprises, des hommes d'affaires et des responsables politiques russes soupçonnés par Washington d'être liés à des activités "malveillantes". Le RTS Index en subit les conséquences, en plongeant de 11% en ce début de semaine...

LES VALEURS

AveXis (+81% !), vedette du jour, la société basée dans l'Illinois et cotée sur le Nasdaq va se faire racheter pour 8,7 milliards de dollars, environ 7 milliards d'euros, par le géant suisse Novartis. Novartis mise gros sur la thérapie génique en s'offrant AveXis pour 218$ par titre en cash, ce qui représente une belle prime de plus de 70% sur la moyenne à 30 jours pondérée des volumes, et une prime de 88% sur les cours de clôture de vendredi. La finalisation de l'opération est attendue en milieu d'année. Les conseils d'administration des deux firmes ont approuvé l'opération.

Facebook (+0,4%) reste sous les projecteurs, alors que son patron Mark Zuckerberg s'exprimera demain mardi et mercredi devant le Congrès américain après le scandale "Cambridge Analytica"... Facebook a annoncé en attendant avoir supprimé une fonctionnalité qui permettait aux utilisateurs de renseigner des numéros de téléphone ou des adresses électroniques sur son moteur de recherche, afin de trouver d'autres personnes. Ces informations pouvaient être utilisées par des 'acteurs malicieux' pour obtenir les données publiques des membres. Ainsi, d'après Facebook, les données des 2 milliards d'utilisateurs étaient vulnérables "d'une manière ou d'une autre"...

General Motors (+0,4%) progresse avec l'aide de Morgan Stanley. Le broker vient de relever sa recommandation sur le groupe automobile de Detroit, passant de 'pondération en ligne' à 'surpondérer'. Le courtier évoque en particulier la rentabilité de la franchise 'pick-up' de General Motors, qui constituerait un argument de poids. En outre, Morgan juge que GM devrait bénéficier des plans de dépenses de l'administration Trump dans les infrastructures. Morgan voit un potentiel de révision en hausse des prévisions de bénéfices sur les dossiers Ford, GM et FCA (Fiat Chrysler). Le spécialiste du broker ajuste son objectif de cours de 45 à 48$ sur General Motors, ce qui représente encore un potentiel voisin de 27%...

Tesla (-3,2%). Le spécialiste automobile Adam Jonas de Morgan Stanley s'est montré récemment plus prudent sur la valeur du Californien Tesla. Jonas prévoit en effet un appel au marché de 2,5 milliards de dollars du groupe d'Elon Musk durant le troisième trimestre (afin de soutenir les objectifs de production et de livraisons), alors même que Tesla a affirmé pourtant ne pas avoir besoin de lever des fonds... Morgan Stanley a malgré tout confirmé son conseil à 'pondération en ligne' assorti d'un objectif de 379$ sur Tesla. Jonas reste en effet confiant concernant la montée en puissance du Model 3 et les ventes des Model S et X...

Amazon : le rebond a tourné court sur le dossier, stable en clôture. La progression est de l'ordre de 1% pour Apple, Cisco et Intel (+1,5%).

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com