Cotation du 19/10/2018 à 23h04 Dow Jones Industrial +0,26% 25 444,34
  • DJIND - US2605661048

Clôture de Wall Street : le Nasdaq rate le rebond

Clôture de Wall Street : le Nasdaq rate le rebond
Clôture de Wall Street : le Nasdaq rate le rebond
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Wall Street a terminé sa course en ordre dispersé ce mardi, malgré quelques belles publications de résultats. C'est le cas d'Alphabet (Google) qui a gagné près de 4% après des comptes plus solides que prévu. Sur le front macroéconomique américain, les opérateurs ont pris connaissance aujourd'hui d'un indice FHFA des prix de l'immobilier et d'un indice flash PMI composite sous les attentes. L'indice manufacturier de la Fed de Richmond ressort en revanche meilleur que prévu... Le DJIA a progressé de 0,79% à 25.242 pts, le Nasdaq, qui avait franchi les 7.900 pts en début de séance, a finalement perdu 0,01% à 7.840 pts, et le S&P500 a gagné 0,48% à 2.820 pts.

Sur fond de tensions commerciales intenses avec les Etats-Unis, la Chine a annoncé sa volonté de mettre en place une politique budgétaire plus vigoureuse, accompagnée notamment de réductions d'impôts pour les sociétés, éloignant ainsi quelque peu les craintes d'un atterrissage économique brutal du pays...

L'indice FHFA (Federal Housing Finance Agency) des prix des maisons aux Etats-Unis pour le mois de mai 2018 s'affiche en croissance de +0,2% en comparaison du mois antérieur, contre +0,4% de consensus de place et +0,1% un mois avant. En glissement annuel, l'indice du mois de mai traduit une progression de +6,4%.

L'indice flash PMI composite américain du mois juillet 2018 est ressorti à 55,9, selon l'évaluation de Markit. Le consensus était de 56,3. L'indice manufacturier a atteint 55,5 contre 54,9 de consensus, et l'indicateur des services s'est établi à 56,2 contre 56,4 de consensus.

L'indice d'activité manufacturière régionale de la Fed de Richmond pour le mois de juillet 2018 est ressorti à +20 pts, contre +19 de consensus de place et +21 pour la lecture du mois antérieur.

La semaine sera par ailleurs marquée par la rencontre, mercredi, entre le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker et le président américain Donald Trump à Washington, sur fond de guerre commerciale... Le G20 Finances, réuni ce weekend à Buenos Aires, a estimé à son tour, après le FMI et la Fed récemment, que la croissance mondiale, robuste pour le moment, était menacée à court et moyen terme par le renforcement des tensions commerciales et géopolitiques à travers le monde.

VALEURS A SUIVRE

Alphabet (+4%) vient de publier ses résultats du second trimestre. Les revenus sont de 32,66 Mds$, contre 26,01 Mds$ un an avant. La marge opérationnelle passe de 16% au T2 2017 à 9% au T2 2018. Les bénéfices s'élèvent à 3,19 Mds$ (4,54$ par action), contre 3,52 Mds$ (5,01$ par action) un an plus tôt. En base ajustée (sans prendre en compte l'amende de la Commission Européenne de 5,07 Mds$), le bénéfice par action ressort à 11,75$, contre 8,90$ sur la même période de l'exercice précédent. La marge opérationnelle ajustée passe quant à elle de 26 à 24% en un an. Les analystes anticipaient en moyenne un bénéfice par action de 9,59$, pour des revenus de 32,2 Mds$. Les revenus publicitaires de Google s'affichent à 28,09 Mds$, contre 22,67 Mds$ sur le T2 2017.

Whirlpool (-14%) a présenté ses comptes du second trimestre. La perte nette ressort à 657 M$ (9,50$ par action), contre un résultat net de 189 M$ (2,52$ par action) un an avant. En base ajustée, le bénéfice par action s'élève à 3,20$, contre 3,35$ un an plus tôt. Les ventes s'affichent à 5,14 Mds$, contre 5,35 Mds$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 3,43$, pour des ventes de 5,3 Mds$. Sur 2018, le groupe vise un bpa compris entre 14,20 et 14,80$, contre 15,6$ de consensus.

Centene (-5%) publie ses comptes du second trimestre. Les bénéfices sont de 300 M$ (1,50$ par action), contre 254 M$ (1,44$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 1,80$, contre 1,59$ un an plus tôt. Les revenus s'élèvent à 14,18 Mds$, en croissance de 19%. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,77$, pour des revenus de 13,9 Mds$. Sur 2018, le groupe vise désormais des revenus entre 59,2 et 60 Mds$, pour un bpa entre 6,80 et 7,16$.

United Technologies (+4%) présente ses résultats du second trimestre. Le résultat net ressort à 2,05 Mds$ (2,56$ par action), contre 1,44 Md$ (1,80$ par action) un an avant. En base ajustée, le bénéfice par action s'affiche à 1,97$, en hausse de 6% en glissement annuel. Les revenus grimpent de 9% à 16,71 Mds$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,86$, pour des revenus de 16,3 Mds$. Sur l'exercice, le groupe vise désormais un bpa entre 7,10 et 7,25$, contre une précédente fourchette de 6,95/7,15$. Les ventes sont quant à elles attendues entre 63,5 et 64,5 Mds$, contre une précédente fourchette de 63/64,5 Mds$.

Harley-Davidson (+8%) dévoile ses résultats du second trimestre. Les bénéfices sont de 242,3 M$ (1,45$ par action), contre 258,9 M$ (1,48$ par action) un an avant. En base ajustée, le bénéfice par action s'élève à 1,52$. Les revenus s'affichent à 1,53 Md$, contre 1,58 Md$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,41$, pour des revenus de 1,42 Md$. Le groupe vise toujours la livraison de 231.000 à 236.000 motos sur 2018.

Biogen (+4%) publie ses résultats du second trimestre. Le résultat net ressort à 867 M$ (4,18$ par action), contre 863 M$ (4,07$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 5,80$, contre 5,04$ sur la même période de l'exercice précédent. Les revenus s'élèvent à 3,36 Mds$, contre 3,08 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 5,21$, pour des revenus de 3,25 Mds$. Sur 2018, le groupe vise désormais des revenus entre 13 et 13,2 Mds$, contre une précédente fourchette de 12,7/13 Mds$. Le bpa est quant à lui attendu entre 24,9 et 25,5$, contre une précédente fourchette de 24,2/25,2$.

3M (+1%) annonce ses comptes du second trimestre. Les bénéfices sont de 1,86 Md$ (3,07$ par action), contre 1,58 Md$ (2,58$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 2,59$. Les revenus s'élèvent à 8,39 Mds$, contre 7,81 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 2,58$, pour des revenus de 8,38 Mds$. Sur 2018, le groupe vise désormais un bpa entre 10,20 et 10,45$, contre une précédente fourchette de 10,20/10,55$.

Verizon Communications (+1%) dévoile ses comptes du second trimestre. Les profits sont de 4,25 Mds$ (1$ par action), contre 4,48 Mds$ (1,07$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 1,20$, contre 0,96$ sur la même période de l'exercice précédent. Les revenus montent à 32,2 Mds$, en croissance de 5,4% en glissement annuel. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,14$, pour des revenus de 31,8 Mds$. Sur 2018, le groupe vise une légère hausse de son bénéfice par action.

Kimberly-Clark (+1%) annonce ses résultats du second trimestre. Les profits sont de 455 M$ (1,30$ par action), contre 531 M$ (1,49$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 1,59$. Les ventes s'élèvent à 4,60 Mds$, contre 4,58 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,57$, pour des ventes de 4,62 Mds$. Sur 2018, le groupe vise désormais un bpa entre 6,60 et 6,80$, contre une précédente fourchette de 6,90/7,20$. Les ventes sont quant à elles attendues en hausse de 0 à 1%, contre une précédente fourchette de 2/3%.

Lockheed Martin (+1%) publie ses résultats du second trimestre. Le résultat net est de 1,2 Md$ (4,05$ par action), contre 955 M$ (3,28$ par action) un an avant. Les revenus s'élèvent à 13,4 Mds$, contre 12,6 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 3,92$, pour des revenus de 12,7 Mds$. Sur 2018, le groupe vise désormais un bpa entre 16,75 et 17,05$, contre une précédente fourchette de 15,80 et 16,10$. Les ventes sont quant à elles attendues entre 51,60 et 53,10 Mds$, contre une précédente fourchette de 50,35/51,85 Mds$.

Tesla (-2%). Confirmant une information du Wall Street Journal, Tesla vient d'indiquer qu'il avait demandé à "un peu moins d'une dizaine de fournisseurs" de lui accorder des rabais sur les contrats signés. L'objectif pour Tesla est "d'améliorer son avantage compétitif" alors que l'entreprise fondée par Elon Musk s'estime en bonne position, avec la montée en cadence du Model 3, pour rediscuter avec ses partenaires.

Eli Lilly (+5%) a publié des résultats trimestriels supérieurs aux attentes et a annoncé sa volonté d'introduire en bourse sa branche de santé animale, Elanco Animal Health. Le groupe a également rehaussé ses objectifs de bénéfice par action pour l'exercice.

Ford Motor (+1%) annonce la création de Ford Autonomous Vehicles LLC, division dédiée aux véhicules autonomes. Le groupe prévoit d'investir 4 Mds$ dans cette nouvelle technologie d'ici à 2023.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com