Cotation du 19/10/2018 à 23h04 Dow Jones Industrial +0,26% 25 444,34
  • DJIND - US2605661048

Clôture de Wall Street : 1.000 Mds$ pour Apple et 16% de plus pour Tesla !

Clôture de Wall Street : 1.000 Mds$ pour Apple et 16% de plus pour Tesla !
Clôture de Wall Street : 1.000 Mds$ pour Apple et 16% de plus pour Tesla !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Wall Street a terminé en ordre dispersé ce jeudi soir, alors que les investisseurs suivent l'évolution des relations commerciales difficiles entre la Chine et les Etats-Unis... Du côté des sociétés, Tesla a rebondi de 16% aujourd'hui après les comptes du second trimestre. Apple reste néanmoins la vedette du jour, alors que sa capitalisation boursière vient de franchir la barre symbolique des 1.000 Mds$, une première pour un groupe privé dans l'histoire de la finance mondiale ! Le Nasdaq en a profité pour grimper de 1,24% à 7.802 pts. Le DJIA perd en revanche 0,03% à 25.326 pts, et le S&P500 a gagné 0,49% à 2.827 pts.

Afin d'encourager la Chine à "changer de comportement" sur le front commercial, les Etats-Unis menace le pays d'imposer des droits de douane de 25% à l'équivalent de 200 Mds$ de produits chinois importés, soit un taux bien plus lourd que celui de 10% annoncé il y a quelques semaines... Pékin ne semble pas vouloir se laisser faire et menace à son tour de riposter si l'Administration Trump persiste à nuire au commerce entre les deux pays, dénonçant "un chantage" américain.

Le Département US au Travail vient d'annoncer que les inscriptions hebdomadaires nouvelles au chômage, sur un rythme ajusté des variations saisonnières, ont progressé de 1.000 la semaine passée à 218.000, en ligne avec les attentes.

D'après la dernière étude de la firme Challenger, les destructions d'emplois annoncées en juillet 2018 par les entreprises aux États-Unis sont ressorties au nombre de 27.122, contre 37.202 un mois avant.

D'après un rapport gouvernemental aux États-Unis, les commandes industrielles du mois juin 2018 sont ressorties en hausse de 0,7% en comparaison du mois antérieur, contre +0,9% de consensus et +0,4% pour le mois antérieur.

Les investisseurs ont pris connaissance hier soir du communiqué monétaire de la Fed. Sans surprise, la Réserve fédérale américaine maintient son taux des fed funds inchangé (entre 1,75 et 2%). La Banque centrale évoque notamment un taux de croissance économique "fort" et une "forte augmentation" des dépenses de consommation, tout en soulignant que "les risques pour les perspectives économiques semblent à peu près équilibrés". Tous les membres du FOMC ont voté en faveur de ce statu quo. La prochaine réunion monétaire de l'institution, qui aura lieu les 25 et 26 septembre, pourrait quant à elle probablement déboucher sur une nouvelle hausse des taux aux Etats-Unis...

Du côté du pétrole, le baril WTI rebondit de près de 2% à 69$.

VALEURS A SUIVRE

Tesla (+16% !) a publié ses résultats du second trimestre. La perte nette ressort à 717,5 M$ (4,22$ par action), contre une perte de 336,4 M$ (2,04$ par action) un an avant. En base ajustée, la perte par action s'affiche à 3,06$, contre 1,33$ un an plus tôt. Les revenus s'élèvent à 4 Mds$, contre 2,79 Mds$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne une perte par action trimestrielle de 2,92$, pour des revenus de 3,9 Mds$. Le groupe précise avoir produit 53.339 véhicules au second trimestre, et avoir délivré 22.319 Model S et X, ainsi que 18.449 Model 3 (soit un total de 40.768 véhicules vendus sur la période). Maintenant que nous avons atteint un taux de production de 5.000 véhicules Model 3 par semaine, nous nous concentrons sur une production accrue, atteindre la rentabilité et réaliser des économies continues, explique le groupe qui anticipe la production de 50.000 à 55.000 Model 3 au troisième trimestre. La production du Model 3 devrait atteindre les 6.000 unités par semaines d'ici la fin août. Tesla vise par ailleurs toujours la vente de 100.000 Model S et X cette année, et prévoit toujours d'atteindre la rentabilité GAAP aux troisième et quatrième trimestres. A l'avenir, nous pensons que Tesla peut réaliser des bénéfices trimestriels soutenus, en l'absence d'un cas de force majeure grave ou d'un ralentissement économique, tout en continuant à se développer à un rythme rapide, ajoute le groupe. Au deuxième semestre de 2018, nous prévoyons, pour la première fois de notre histoire, de devenir, à la fois durablement rentables et positifs en termes de flux de trésorerie.

Apple (+3%). Le titre enregistre un nouveau sommet historique, à plus de 207$, permettant à la capitalisation boursière du groupe de grimper pour la première fois au-dessus des 1.000 Mds$. Le dossier s'offre ainsi une troisième séance consécutive de progression, avec notamment un gain de près de 6% hier, dans le sillage de la publication des comptes trimestriels.

TripAdvisor (-11%) annonce ses résultats du second trimestre. Les revenus montent de 2% en glissement annuel, à 433 M$. Le résultat net progresse de 19%, à 32 M$. Le bpa est ainsi de 0,23$, contre 0,19$ un an avant. En non-GAAP, le bpa ressort à 0,41$, contre 0,38$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,39$, pour des revenus de 436 M$.

T-Mobile US (+5%) publie ses résultats du second trimestre. Les revenus sont de 10,57 Mds$, contre 10,21 Mds$ un an avant. Les profits grimpent à 782 M$, contre 581 M$ un an plus tôt. Le bénéfice par action est ainsi de 0,92$, contre 0,67$ sur la même période de l'exercice précédent. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,86$, pour des revenus de 10,6 Mds$.

MetLife (+1%) présente ses comptes du second trimestre. Les profits sont de 845 M$, contre 865 M$ un an avant. Le bénéfice par action est ainsi de 0,83$, contre 0,80$ un an plus tôt. En base ajustée, le bpa ressort à 1,30$, contre 1,04$ il y a un an. Les revenus grimpent de 37% en glissement annuel, à 21,2 Mds$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,17$.

Yum China Holdings (-1%) annonce ses comptes du second trimestre. Les profits sont de 143 M$ (0,36$ par action), contre 125 M$ (0,31$ par action) un an avant. Les revenus grimpent de 12% à 2,1 Mds$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,33$, pour des revenus de 2,1 Mds$. Les ventes "comparables" baissent de 1% en glissement annuel (stables pour KFC et en recul de 4% pour Pizza Hut).

Zynga (+5%) publie ses comptes du second trimestre. La perte nette ressort à 0,9 M$, contre un bénéfice de 5,1 M$ un an avant. Les revenus s'élèvent à 217 M$, contre 209 M$ un an plus tôt. Les "bookings" grimpent de 12% en glissement annuel, à 233,9 M$. Le nombre d'utilisateurs actifs mensuels ressort à 88 millions au 30 juin, en hausse de 10% par rapport à l'an dernier, mais en recul de 7% par rapport au premier trimestre 2018. Sur le troisième trimestre, le groupe vise des revenus de 218 M$, des "bookings" de 248 M$ et une perte nette de 21 M$.

Square (+9%) dévoile ses comptes du second trimestre. La perte nette s'affiche à 5,9 M$, contre 15,9 M$ un an plus tôt. En base ajustée, le bénéfice par action ressort à 0,13$, contre 0,07$ sur la même période de l'exercice précédent. Les revenus s'élèvent à 815 M$, contre 551 M$ un an avant. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,11$, pour des revenus de 775 M$. Sur le troisième trimestre, le groupe vise des revenus entre 840 et 860 M$, pour un bpa entre 0,08 et 0,10$.

Fitbit (-8%) présente ses résultats du second trimestre. La perte nette ressort à 118,3 M$ (0,49$ par action), contre une perte de 58,2 M$ (0,25$ par action) un an avant. En base ajustée, la perte par action s'élève à 0,22$, contre 0, 08$ un an plus tôt. Les revenus s'affichent à 299,3 M$, contre 353,3 M$ il y a un an. Les analystes anticipaient en moyenne une perte par action trimestrielle de 0,24$, pour des revenus de 285 M$. Sur le T3, le groupe vise des revenus entre 370 et 390 M$, pour un bpa entre -0,02 et +0,01$.

Alphabet (+1%). Le grand retour de Google en Chine ? Cela fait 8 ans que le géant internet américain a cessé ses activités dans le pays, chassé par les autorités car il refusait d'auto-censurer ses résultats de recherche. Mais depuis le printemps 2017, il plancherait sur un projet, baptisé "Dragonfly", qui respecterait les exigences de contrôle de Pékin... Sur cette version mobile du moteur de recherches, des termes comme les droits de l'homme, la démocratie, la religion et les manifestations pacifiques figureraient sur une "liste noire", qui a déjà été dévoilée au gouvernement chinois, selon le site spécialisé The Intercept.

Aetna (stable) présente ses comptes du second trimestre. Les bénéfices sont de 1,21 Md$ (3,67$ par action), contre 1,2 Md$ (3,60$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 3,43$, contre 3,42$ un an plus tôt. Les revenus s'affichent à 15,5 Mds$, stables par rapport à l'an dernier. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 3,04$, pour des revenus de 15,5 Mds$.

Clorox (+6%) dévoile ses comptes du quatrième trimestre fiscal. Les profits sont 217 M$ (1,66$ par action), contre 201 M$ (1,52$ par action) un an avant. Les revenus s'élèvent à 1,69 Md$, contre 1,65 Md$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,58$, pour des revenus de 1,7 Md$. Sur le nouvel exercice, le groupe vise un bpa entre 6,32 et 6,52$ (contre 6,27$ en 2018), pour une croissance des ventes entre 2 et 4%.

DowDuPont (-2%) annonce ses comptes du second trimestre. Le résultat net s'affiche à 1,77 Md$ (0,76$ par action), contre 1,32 Md$ (1,07$ par action) un an avant. En base ajustée, le bpa ressort à 1,37$, en progression de 41%. Les revenus montent de 17% à 24,2 Mds$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,29$, pour des revenus de 23,7 Mds$. Sur l'exercice, le groupe vise des ventes en hausse de plus de 10%.

Teva Pharmaceutical Industries (-9%) publie ses résultats du second trimestre. La perte nette ressort à 241 M$ (0,24$ par action), contre une perte de 6 Mds$ (5,94$ par action) un an avant. En base ajustée, le bénéfice par action s'élève à 0,78$. Les revenus s'affichent à 4,7 Mds$, contre 5,7 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,64$, pour des revenus de 4,7 Mds$. Sur 2018, le groupe vise désormais un bpa entre 2,55 et 2,80$, contre une précédente fourchette de 2,40/2,65$. Les revenus sont attendus entre 18,5 et 19 Mds$.

Cisco (+2%) annonce son intention d'acquérir la société Duo Security basée à Ann Arbor dans le Michigan. Duo Security est un fournisseur de sécurité d'accès unifié et d'authentification multi-facteurs délivrée via le cloud. La solution de Duo Security vérifie l'identité des utilisateurs et la "santé" de leurs appareils avant de leur accorder l'accès aux applications, contribuant ainsi à prévenir les violations de la cybersécurité. D'après les termes de l'accord, Cisco va payer 2,35 Mds$ en numéraire.

Yum! Brands (+1%) dévoile ses comptes du second trimestre. Le bénéfice par action ressort à 0,97$, en hausse de 68%. Le bpa non-GAAP est quant à lui de 0,82$, en progression de 20%. Les revenus sont de 1,36 Md$, contre 1,45 Md$ un an plus tôt. Les ventes "comparables" sont en hausse de 1% (+2% pour KFC, -1% pour Pizza Hut et +2% pour Taco Bell). Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,74$, pour des revenus de 1,36 Mds$.

Kellogg (+1%) présente ses résultats du second trimestre. Le résultat net est de 596 M$ (1,71$ par action), contre 283 M$ (0,80$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 1,14$. Les revenus s'élèvent à 3,36 Mds$, contre 3,18 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,05$, pour des revenus de 3,3 Mds$.

Altice USA (-2%). Sur Euronext, le titre Altice Europe plonge de 16% après la publication des comptes du premier semestre.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com