Cotation du 16/05/2022 à 18h05 CAC 40 -0,23% 6 347,77
  • PX1 - FR0003500008

Clôture à Paris : nouveau repli...

Clôture à Paris : nouveau repli...
Clôture à Paris : nouveau repli...
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

Alors que le rebond a tourné court hier, le CAC40 a continué de reculer ce vendredi, en repli de 1,73% à 6.243 points, dans le sillage de la baisse de Wall Street. Les investisseurs se demandent si la FED va parvenir à juguler la forte inflation avec des hausses de taux sans mettre à mal une croissance économique déjà fragilisée par la guerre en Ukraine et les restrictions sanitaires en Chine...

En Europe, la BCE devrait ramener son taux de dépôt en territoire positif cette année, a estimé le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau. Des propos qui indiquent que le membre du Conseil des gouverneurs de l'institution est favorable "à au moins trois hausses de taux en 2022". La BCE a entamé la réduction de son soutien exceptionnel à l'économie, mais le niveau record de l'indice des prix à la consommation et la remontée des anticipations d'inflation à long terme incitent de plus en plus de membres de la BCE à préconiser l'arrêt plus rapide des instruments non-conventionnels de politique monétaire.

ECO ET DEVISES

Selon le Département américain au Travail, les créations de postes non-agricoles du mois d'avril sont ressorties au nombre de 428.000, contre un consensus de 380.000. Le taux de chômage est néanmoins resté stable à 3,6%, contre 3,5% anticipé. Les créations de postes des deux mois précédents ont par ailleurs été revues en légère baisse. Autre bonne surprise, le salaire horaire moyen a augmenté de 0,3% sur un mois, contre +0,4% attendu et +0,5% un mois plus tôt. Il affiche une hausse de 5,5% en glissement annuel après une augmentation de 5,6% en mars, en ligne avec les attentes. Plus négatif, le taux de participation à la force de travail a reculé de 0,2 point par rapport à mars, à 62,2%.

L'Euro retombe à 1,058/$ ce vendredi, tandis que les cours du pétrole restent fermes. Le Brent de la mer du Nord se situe à 113 Dollars. Sans surprise, l'OPEP et ses alliés se sont mis d'accord, jeudi lors de leur réunion mensuelle, sur une petite augmentation de leur production de brut. Mais beaucoup d'analystes doutent qu'elle soit atteinte alors que la plupart des membres sont confrontés à des contraintes de capacité. "La montée en puissance constante de l'offre de l'Opep depuis la mi-2021 semble s'essouffler", a déclaré Bill Farren-Price, directeur d'Enverus Intelligence Research. "Avec l'augmentation du risque d'approvisionnement à mesure que les sanctions russes prennent de l'ampleur, la capacité de l'organisation à stabiliser les prix du pétrole s'évapore".

VALEURS EN HAUSSE

Euroapi +12,6% à 13,51 Euros, la filiale de principes actifs pharmaceutiques du groupe Sanofi a réussi son IPO en se négociant au-dessus du prix retenu pour l'introduction.

CGG +9% à 1,04 Euros dans le sillage de l'évolution favorable des prix de l'or noir. Rappelons qu'hier jeudi le titre CGG a fortement reculé à la suite de chiffres trimestriels jugés un peu justes.

LNA Santé +5,7% à 37 Euros. Au 1er trimestre 2022, le chiffre d'affaires Exploitation de l'exploitant de maisons de retraite s'élève à 166,4 ME, en progression de 8,2% par rapport à la même période de l'an passé, dont 7,4% de croissance organique et 0,8% de croissance externe.

La société confirme sa feuille de route, avec une progression supérieure à 4% de son chiffre d'affaires Exploitation pour 2022, l'amélioration de son résultat net et de ses free cash-flow opérationnels.

Ubisoft +4% à 49,50 Euros. L'éditeur de jeux vidéo est recherché avec à nouveau des spéculations sur un possible rachat.

SCOR +0,7% à 26,26 Euros dit absorber les chocs liés aux sinistres potentiels résultant du conflit en Ukraine, d'une série de catastrophes naturelles et de la poursuite de la pandémie aux Etats-Unis. Les Primes brutes émises sont ressorties à 4.715 ME au premier trimestre, en hausse de 9,7% par rapport au premier trimestre 2021.

La perte nette du groupe est de 80 ME au premier trimestre, à comparer à un résultat net de 45 ME au premier trimestre 2021. Conformément à ce qui a été annoncé le 24 février 2022, SCOR propose un dividende de 1,80 Euro par action au titre de l'exercice 2021. Ce dividende sera soumis à l'approbation des actionnaires lors de l'Assemblée Générale 2022, qui se tiendra le 18 mai 2022.

VALEURS EN BAISSE

JCDecaux -10% à 17,24 Euros. La société a réalisé une activité de 683 ME sur le T1 2022, aidée par une forte croissance du digital. La croissance du chiffre d'affaires organique ajusté du 2ème trimestre 2022 est attendue à plus de +15%. Goldman Sachs estime que l'objectif de croissance du 2e trimestre est bien en deçà de ses prévisions, reflétant l'impact des restrictions liées à la pandémie de Covid en Chine...

Pernod Ricard -5% à 183,20 Euros. Les valeurs de spiritueux et celles du luxe ont souffert de leur exposition à la Chine. LVMH a reculé de 2%, Kering -2,7% à 457 Euros et Hermès termine la séance du jour à 1.042 Euros, soit -3%... Les lourdes contraintes sanitaires en Chine risquent de peser sur les chiffres d'affaires du second trimestre.

Axa : -1,4% à 22,80 Euros. Au 1er trimestre 2022, le chiffre d'affaires total d'Axa est en hausse de 1%, porté par l'assurance dommages, l'assurance santé qui en croissance dans la plupart des zones géographiques, et la gestion d'actifs. En revanche, l'assurance vie, épargne, retraite recule de -3%, Le ratio de solvabilité II s'établit à 224% au 31 mars 2022, en hausse de 7 points par rapport au 31 décembre 2021.

©2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités CAC 40

Aucune actualité disponible.
Plus d'actualités