Cotation du 17/01/2022 à 18h05 CAC 40 +0,82% 7 201,64
  • PX1 - FR0003500008

Clôture à Paris : 3e séance consécutive de records avec le soutien de poids lourds

Clôture à Paris : 3e séance consécutive de records avec le soutien de poids lourds
Clôture à Paris : 3e séance consécutive de records avec le soutien de poids lourds
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les grands arbres montent-ils au ciel ? A suivre le CAC40, ils devraient bientôt tutoyer les étoiles... L'indice parisien poursuit en effet sa progression, marchant d'un pas assuré vers de nouveaux records historiques et une 3e séance consécutive dans le vert. Avec un gain de 0,81% en clôture de marché, le CAC40 inscrit un nouveau record de clôture. Il termine à 7.376 points, pratiquement au plus haut de la journée (7.384,86) malgré des débuts timorés.

Le secteur automobile était bien orienté alors que le groupe américain Qualcomm a annoncé des accords pour la fourniture de puces à plusieurs constructeurs, dont Renault. Stellantis n'est pas en reste avec l'annonce d'un partenariat avec Amazon. Dans l'après midi, le secteur de la distribution s'est réveillé avec le retour de rumeurs de rapprochement entre Carrefour et Auchan. L'actualité d'entreprise de nombreux petits dossier a par ailleurs animé le marché.

La tendance est plus rigide à Wall Street... Alors que le DJIA grappille 0,18% à 36.864 pts, le S&P 500 se cherche autour des 4.785 pts. Le Nasdaq trébuche de 0,87% à 15.486 pts. Les Minutes de la dernière réunion monétaire de la Fed seront révélées à 20 heures. Certaines informations laissent penser que l'institution pourrait réduire ses avoirs obligataires plus tôt, et plus rapidement qu'elle ne l'avait fait suite au précédent programme d'achat d'actifs. La Fed avait alors attendu 3 ans pour commencer à réduire son bilan à la fin 2017.

Le baril de brut WTI progresse de 1,33% à 78,21$. Le baril de Brent s'ancre au-dessus des 80$, avec une hausse de 1,24% à 81,15$.

L'once d'or avance de 1,21% à 1.823,14$. La parité euro / dollar remonte à 1,1335$.

Valeurs en hausse

* Alpha MOS (+63,67% à 4,01 euros). L'entreprise a dévoilé la dernière version de son oeil électronique IRIS Smart Vision, un condensé de technologie permettant d'analyser précisément l'aspect visuel des produits. Aboutissement de plus d'une décennie de travail, la dernière version de son l'électronique IRIS Smart Vision d'Alpha MOS offre des résultats d'analyse inédits tant dans leurs détails que dans leur accessibilité.

* RocTool (+22,27% à 5,6 euros) : Gros rebond du titre. L'enseigne de distribution Decathlon, avec ses équipes de conception & d'industrialisation, lance ses premières productions de casques Eco-Moulded avec la technologie Roctool. Un peu plus d'un an après le lancement d'un prototype de casque afin d'évaluer la technologie Roctool, le process industriel Decathlon Head Protection confirme le choix de la technologie pour les premiers modèles de casques en production et ce dès fin 2022. Le prototype réalisé en début d'année 2021 a permis de valider qu'avec la technologie de chauffe rapide brevetée par Roctool, il est possible de réaliser des pièces bien plus fines qu'en conventionnel, et de réduire ainsi la part de matière plastique utilisée par pièce, tout en conservant des propriétés mécaniques similaires. La couche extérieure du casque moulée propose une réduction spectaculaire de 45% de la part de matière plastique utilisée conventionnellement. Cette économie de matière plastique permet de réaliser un gain de 14% en kg CO2 eq sur l'impact total du modèle urbain choisi pour cette première étude.

* Balyo (+10,4% à 1,38 euro). Dans un volume très travaillé, le titre du spécialiste des solutions robotisées innovantes pour les chariots de manutention est recherché après l'annonce d'un partenariat stratégique et commercial avec Bolloré Logistics dans la région Asie-Pacifique. Au terme de tests, Bolloré Logistics pourrait étendre les solutions de Balyo à d'autres entrepôts dans la zone. "La réussite des tests et la pénétration d'un groupe comme Bolloré permettrait d'accélérer la dynamique commerciale (commandes, vitrine commerciale)", note Portzamparc, à 'conserver' sur le titre.

* Dolfines (+9,17% à 0,36 euro). Dolfines Abu Dhabi et son partenaire BAAS International Group Company Ltd (BIG Group) ont été qualifiés pour participer aux appels d'offres à venir sur des contrats d'inspection et d'homologation des appareils de forage. Saudi Aramco étant le plus important producteur mondial de pétrole dans une région exploitant le plus grand nombre d'appareils de forage, cette pré-qualification ouvre à Dolfines de nombreuses opportunités d'opérations au Royaume d'Arabie Saoudite et accroît significativement sa présence déjà marquée dans le Golfe.

* Nicox (+8,48% à 2,81 euros). La société azuréenne a obtenu auprès de l'Office Européen des Brevets (OEB) le brevet EP2408453 protégeant Zerviate (solution ophtalmique de cétirizine), 0,24% jusqu'en 2030. Ce brevet couvre la formulation de Zerviate, produit de Nicox commercialisé aux Etats-Unis par le partenaire américain exclusif de Nicox, Eyevance Pharmaceuticals, ainsi que son indication dans le traitement des symptômes de la conjonctivite allergique ou rhino conjonctivite allergique. Le marché des prescriptions pour la conjonctivite allergique en Europe, en Europe de l'Est et en Turquie a été estimé par IQVIA à environ 260 ME en 2020. Le brevet européen confère une exclusivité jusqu'en 2030, de sorte que la formulation de Zerviate est protégée par des brevets délivrés aux Etats-Unis jusqu'en 2032, et jusqu'en 2030 en Europe, au Japon et au Canada.

* Orège (+7,90% à 0,929 euro) : Le dossier est recherché après la notification par Scottish Water, via un contrat cadre avec WGM, d'une commande de 5 solutions SLG-F supplémentaires. Ces 5 unités comprennent 1 unité mobile et 4 versions conteneurisées. La valeur totale de ces commandes ressort à environ 1,5 ME.

* Capelli (+7,05% à 24,3 euros). Elias-Antoine Chebak, précédemment Directeur développement Grand Paris chez Nexity, rejoint le Groupe Capelli en tant que Directeur Général Délégué à la Promotion en France, aux côtés du Président, Christophe Capelli. A ce poste, il devra accompagner la stratégie de développement et de transformation du Groupe et aura pour principal objectif de renforcer les implantations nationales de Capelli et développer des projets d'envergure.

* Carrefour (+5,09% à 17,25 euros). L'enseigne de distribution bondit, car selon Bloomberg, Auchan réfléchirait à une nouvelle offre sur Carrefour. Ni Auchan, ni Carrefour ne commentent pour le moment.

* Renault (+5,31% à 34 euros). Qualcomm a annoncé mardi la conclusion d'accords avec les constructeurs Volvo Group, Honda Motor et Renault pour leur fournir des puces, accélérant ainsi sa volonté de s'associer à des entreprises du secteur automobile qui numérisent leurs gammes de produits. Aucun détail sur l'accord avec le constructeur au losange n'a filtré. Par ailleurs, JP Morgan a réitéré son avis 'surpondérer' sur Renault ainsi que sa cible de 62 euros.

* Stellantis (+3,91% à 18,4 euros). Amazon et Stellantis ont annoncé une série d'accords globaux pluriannuels visant à transformer l'expérience à bord des véhicules pour des millions de clients Stellantis et à accélérer la transition du secteur vers des solutions de mobilité durables et un futur soutenu par des logiciels. Cette collaboration avec Amazon Devices, Amazon Web Services (AWS), et Amazon pour ses activités logistiques du dernier kilomètre, permettra à Stellantis d'accélérer sa transformation pour devenir "une tech company leader de la mobilité durable". Concrètement, dès 2024, Amazon et Stellantis vont collaborer pour fournir des solutions software à STLA SmartCockpit, la nouvelle plateforme numérique de Stellantis centrée sur l'habitacle. En 2023, Amazon deviendra par ailleurs le premier client professionnel du nouveau Ram ProMaster électrique à batterie, venant ainsi renforcer le réseau de livraison durable d'Amazon. Amazon déploiera ses Ram ProMaster BEV sur toutes les routes des Etats-Unis...

* Valeo (+2,13% à 28,31 euros) dit s'attendre à une poursuite de l'amélioration des approvisionnements en puces électroniques trimestre après trimestre en 2022, suite au redressement déjà observé sur les trois derniers mois de 2021. JP Morgan maintient un avis acheteur sur le dossier avec une cible de 33 euros.

* Michelin (2% à 152,9 euros). JP Morgan a relevé son objectif de cours de 150 à 175 euros ('surpondérer').

* Paragon ID (+4,14% à 30,2 euros) a obtenu deux nouveaux accords de financements bancaires long terme pour un montant total de 8,7 millions d'euros auprès de Bpifrance et du Crédit Agricole Centre Loire. Ces nouveaux prêts bancaires, obtenus avec le soutien de Paragon Group, financeront les investissements de la firme sur ses sites français. Ces deux emprunts font l'objet de taux d'intérêts fixes avantageux au regard des conditions de marché.

* Innate Pharma (+3% à 4,32 euros). La société a obtenu un financement non dilutif de 28,7 ME sous la forme de deux Prêts Garantis par l'Etat (PGE) auprès de la Société Générale et de BNP Paribas. Ces deux prêts ont une maturité initiale de 1 an avec une option d'extension jusqu'à 5 ans. Ils sont garantis à hauteur de 90% par l'Etat Français dans le cadre d'un dispositif mis en place pour soutenir les entreprises face à la crise sanitaire.

* Atos (+1,94% à 38,92 euros). Le groupe a finalisé l'acquisition de Cloudreach, une société de services multi-cloud de premier plan spécialisée dans la migration et le développement d'applications cloud, ayant développé de solides partenariats avec les trois hyperscalers. Grâce à cette acquisition, Atos accueillera plus de 600 experts hautement qualifiés pour renforcer son expertise cloud mondiale. Atos renforcera également sa stratégie d'innovation et d'automatisation en matière de cloud grâce à Cloudamize, le logiciel leader de planification et d'évaluation du cloud, qui apportera à la pratique Atos OneCloud de nouvelles capacités de migration vers le cloud. Atos OneCloud associe des services de conseil en cloud, une expertise en transformation des applications, des accélérateurs cloud prédéfinis et des talents innovants dans un ensemble de services de bout-en-bout pour aider les clients à naviguer en toute sécurité et avec fluidité dans leur environnement cloud.

* SES (+1,39% à 7,276 euros). L'opérateur de satellite bénéficie d'une note de Berenberg qui a confirmé son conseil 'achat' sur le titre ainsi que son objectif de 10 euros. Le broker explique que le groupe est en passe de recevoir un produit après impôt pour la bande C aux États-Unis représentant plus de 80% de sa capitalisation boursière au cours des deux prochaines années seulement.

* CBo Territoria (+1,63% à 3,73 euros). La société réunionnaise annonce la Vente en l'Etat Futur d'Achèvement (VEFA) à la SHLMR/Action Logement de 3 nouvelles résidences de 162 logements au total pour un montant de 31,6 ME. Cette opération, qui était inscrite dans le plan de développement 2023, permettra au groupe d'optimiser son cash-flow et la monétisation du foncier aménagé par CBo Territoria, dès 2022.

* Publicis (+0,73% à 60,54 euros). Le groupe réalise une opération de croissance externe avec l'acquisition de Tremend en Roumanie, une entreprise technologique spécialisée dans le développement de logiciels. Tremend est un acteur majeur de ce secteur en Europe Centrale et de l'Est et a connu une croissance rapide depuis sa création en 2005, avec plus de 60 millions d'utilisateurs finaux de ses logiciels développés pour ses clients. Publicis Sapient s'appuiera sur l'expertise technologique de Tremend pour développer son nouveau centre de distribution mondial en Europe. Basée à Bucarest, Tremend a été fondée par Ioan Cocan et Marius Hanganu. Son portefeuille de clients couvre un grand nombre de secteurs et d'entreprises. Tremend s'appuie sur une forte expertise développée au cours des 16 dernières années et compte plus de 650 ingénieurs et développeurs de logiciels aux compétences très recherchées. L'opération reste soumise aux approbations règlementaires de l'autorité compétente en matière de concurrence

* Soitec (+0,58% à 209,6 euros). Dolphin Design, une société spécialisée dans la conception de puces innovantes dans laquelle Soitec détient une participation majoritaire de 80%, va ouvrir sa nouvelle unité dédiée à l'Edge Computing et à l'Intelligence Artificielle au sein de l'usine de Pasir Ris (Singapour) exploitée par Soitec, société de semi-conducteurs basée en France.

* Maytronics France (+1,68% à 12,1 euros). Le spécialiste de la sécurité des piscines privées et publiques a nommé Nicolas Mouret au poste de Directeur Général. Nicolas Mouret succède à David Alimi, qui assurait la fonction de Directeur Général suite au départ de Vincent Quéré, en mai 2021.

* Amundi (+1,51% à 74,15 euros). Après 6 mois de travaux préparatoires et la finalisation de l'acquisition de Lyxor, l'établissement financier a présenté ses ambitions ainsi que l'organisation des expertises issues de ce rapprochement. Les synergies engendrées par cette intégration seront conformes à ce qui a été annoncé en avril 2021... Les synergies de coûts avant impôts devraient s'élever à 60 millions d'euros en année pleine dès 2024 et les synergies de revenus devraient atteindre 30 ME en année pleine en 2025.

* Crossject (+1,48% à 2,735 euros). La société a détaillé son calendrier d'attribution BSA et de leur exercice en actions. Chaque actionnaire de Crossject reçoit gratuitement, en date du 5 janvier, 1 BSA par action détenue à la clôture de la séance du 31 décembre 2021. 20 BSA permettront d'obtenir 1 action au prix d'exercice de 3 euros, du 12 janvier au 30 juin 2022.

Valeurs en baisse

* Voltalia (-3,47% à 18,36 euros). La société met en service le projet Hallen Système de Stockage d'Energie par Batteries (SSEB), une centrale de stockage de 32 mégawatts et 32 mégawattheures, située près de la ville de Bristol dans la région d'Avonmouth. Il s'agit d'une centrale de stockage par batteries lithium-ion incluant 16 modules, chacun d'une capacité unitaire de 2 mégawattheures. Initialement prévu au premier trimestre 2022, la centrale a stocké puis destocké ses premiers kilowattheures le 23 décembre 2021. La centrale de Hallen opérera sur plusieurs marchés en fournissant des services de gestion de fréquence, d'équilibrage et d'autres services auxiliaires sur le réseau britannique, localement et nationalement.

* Séché Environnement (-2,68% à 69 euros). Au 1er janvier 2022, 8 centres spécialisés dans la maintenance des réseaux et ouvrages d'assainissement qui appartenaient à SARP OSIS-IDF, filiale de Veolia (-0,55%), ont intégré le groupe Séché Environnement. Cette acquisition annoncée en août 2021, vient compléter la gamme de services proposée par Séché Environnement. Le groupe renforce ainsi son implantation en Ile-de-France. Au 1er janvier, 233 collaborateurs spécialisés dans la maintenance des réseaux et l'entretien des ouvrages d'assainissement rayonnant en Ile-de-France à partir de 8 centres opérationnels ont rejoint le groupe Séché Environnement. S'appuyant sur une flotte de plus de 130 véhicules de production et engins techniques (hydrocureurs, citernes, pompes...) et sur des moyens d'inspection vidéo des réseaux, les équipes continueront à mettre leur expertise au service d'une clientèle variée, composée de collectivités, d'industriels, de professionnels de l'immobilier et de la restauration, et de particuliers.

* Air France KLM cède -1,62% à 4,319 euros. UBS a ramené sa cible de 4,5 à 4,1 euros ('neutre').

* Korian (-1,2% à 28,10 euros). Le groupe a conclu, en décembre 2021, un accord d'investissement immobilier de long-terme avec plusieurs fonds de BAE Systems Pension Funds, conseillés par Elevation. Korian sera le gestionnaire d'actifs et le gestionnaire immobilier du véhicule créé dans ce cadre, qu'il continuera de consolider dans ses comptes. Les fonds de pensions de BAE Systems investissent à l'international dans les secteurs de l'immobilier, des infrastructures, dans des actifs alternatifs et d'autres marchés privés, ainsi que dans les marchés actions et obligataires cotés. Elevation est un gestionnaire d'actifs spécialisé dans l'immobilier de santé. BAE Systems Pension Funds a investi environ 100 ME dans un portefeuille de 23 actifs immobiliers dédiés aux soins de longue durée et de santé (maisons de retraite et cliniques de soins de suite et de santé mentale) situés en France, en Allemagne et en Espagne. Ce partenariat inclut un projet greenfield et 4 actifs à redévelopper. La valeur nette de ce portefeuille d'actifs se monte à environ 200 ME, incluant une commission de structuration de portefeuille, sur la base d'une évaluation effectuée par Cushman & Wakefield (taux de capitalisation global de 4,9%) et avec un ratio d'endettement (LTV) d'environ 38% en décembre 2021. Des investissements pour le projet greenfield et pour les sites à redévelopper sont planifiés entre 2022 et 2024, ce qui portera la valeur brute globale du portefeuille à 320 ME.

* Vergnet (-0,68% à 0,218 euro). Le management a donné des explication ssur la réorganisation des activités de la société et les derniers succès issus de ses recherches.

* Fleury Michon (-0,43% à 23,4 euros). Le groupe alimentaire cède l'intégralité de sa participation au sein du capital de la société slovène Proconi. En date du 29 décembre 2021, Fleury Michon a conclu la cession de 100% de ses parts au sein de Proconi. L'acquéreur est la société slovène Eta, qui produit notamment des plats préparés, des légumes marinés et des condiments. Cette opération contribue à l'efficience de l'organisation industrielle de Fleury Michon. L'activité de Proconi n'était d'ailleurs pas significative à l'échelle de Fleury Michon. Cette cession n'aura aucun impact sur le résultat opérationnel courant 2021, et un impact négatif (dépréciation des titres) sur le résultat net 2021 qui devrait être tout de même demeurer positif.

* Groupe ADP (-0,25% à 119,9 euros). ADP International, filiale du Groupe ADP, a signé le 4 janvier un accord transactionnel avec la Société financière internationale (l'IFC), la principale institution de développement axée sur le secteur privé dans les pays émergents au sein du Groupe de la Banque Mondiale. Au titre de cet accord, elle n'est plus autorisée, pour une durée de 12 mois à compter, à prendre part à des projets financés par le Groupe de la Banque Mondiale. Cette exclusion ne concerne qu'ADP International et les sociétés qu'elle contrôle. Elle ne comprend donc pas dans son périmètre la société Aéroports de Paris et ses autres filiales, dont les sociétés de TAV Airports. Elle s'inscrit dans le cadre d'un règlement à l'amiable négocié par ADP International en vertu duquel elle assume la responsabilité de pratiques considérées comme frauduleuses et collusoires intervenues, à partir de 2013 et en février/mai 2015, à l'occasion des procédures d'appels d'offres organisées pour l'attribution des concessions des aéroports de Zagreb en Croatie et d'Antananarivo et de Nosy Be à Madagascar, dont la construction a été partiellement financée par l'IFC.

* Believe (-0,17% à 17,34 euros). Entré en Bourse en juin 2021, Believe entre au capital de Jo&Co à hauteur de 51%. Le Groupe consolide ainsi sa position sur le marché français, le 6e plus gros marché mondial, tout en poursuivant la diversification de son catalogue. Cette opération va permettre à Jo&Co d'accélérer sa croissance sur le digital tout en conservant sa propre direction artistique.

©2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !