Cotation du 17/05/2019 à 18h05 CAC 40 -0,18% 5 438,23
  • PX1 - FR0003500008

0uverture Paris : le CAC40 revient autour des 5.350 points, Ubisoft chute

0uverture Paris : le CAC40 revient autour des 5.350 points, Ubisoft chute
0uverture Paris : le CAC40 revient autour des 5.350 points, Ubisoft chute
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — LA TENDANCE

5.350 points. Le CAC40 revient sur ce seuil ce matin, cédant 0,40%. Les marchés qui continuent de vivre au rythme des relations commerciales internationales et notamment sino-américaines ont interprété comme négative l'exclusion par Washington du groupe de télécoms chinois Huawei du marché américain. Donald Trump a signé le décret interdisant aux entreprises américaines d'utiliser du matériel de télécommunication fabriqué par des entreprises présentant un risque pour la sécurité nationale, une mesure qui cible le chinois Huawei Technologies. Un élément susceptible de peser dans les relations americano-chinoises aux yeux des investisseurs, alors que Steve Mnuchin devrait à nouveau se diriger vers la Chine pour de énièmes tractations.

Hier, le balancier avait penché du côté positif avec l'annonce d'un probable report par les Etats-Unis de l'instauration de droits de douane sur les importations de voitures en provenance de l'Union européenne... Globalement, les marchés devraient évoluer au gré des humeurs des dirigeants des deux premières puissances mondiales, avec en point de mire la rencontre entre Donald Trump et son homologue chinois fin juin en marge du sommet du G20 au Japon. D'ici là, le marché sera soumis aux spéculations et peut-être aux humeurs de Donald Trump qu'il ne manquera pas de livrer par tweets.

Côté valeurs, Ubisoft est attaqué ce matin, et s'effondre de 12%, au lendemain de comptes marqués pourtant par une rentabilité historique!

WALL STREET

Après un mauvais départ, la Bourse américaine a rebondi mercredi pour finir en hausse, réagissant à des rumeurs évoquant un probable report de six mois des taxes sur les importations automobiles, que l'administration Trump avait prévu à partir de ce samedi 18 mai... Par ailleurs, le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin a indiqué qu'il se rendrait prochainement en Chine pour reprendre les négociations commerciales. Sur le plan macro-économique, plusieurs indicateurs ont signalé mercredi la poursuite du ralentissement de l'économie en Chine et aux Etats-Unis, ce qui a accru les attentes de nouveaux gestes de soutien de la part des banques centrales...

A la clôture, l'indice Dow Jones a gagné 0,45% à 25.648 points, tandis que l'indice large S&P 500 a pris 0,58% à 2.850 pts et que le Nasdaq composite a avancé de 1,13% à 7.822 pts. Les indices ont signé une deuxième séance de rebond après le coup de tabac de lundi, où ils avaient vécu leur pire séance depuis le 3 janvier (-2,38% pour le DJIA, -2,4% pour le S&P 500 et -3,4% pour le Nasdaq).

ECO ET DEVISES

En moyenne sur le premier trimestre 2019, le taux de chômage au sens du BIT a diminué de 0,1 point après une baisse de 0,3 point le trimestre précédent selon les derniers chiffres de l'INSEE. À 8,7% de la population active en France (hors Mayotte), il est inférieur de 0,5 point à son niveau de début 2018. Il s'agit de son plus bas niveau depuis début 2009.

Etats-Unis :
- Mises en chantier de logements et permis de construire. (14h30)
- Inscriptions hebdomadaires au chômage. (14h30)
- Indice manufacturier de la Fed de Philadelphie. (14h30)

Europe :
- Réunions de l'Eurogroupe.)
- Balance commerciale italienne. (10h00)
- Balance commerciale européenne. (11h00)

La parité euro / dollar atteint 1,1208$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 72,15. L'once d'or se traite 1.299$.

VALEURS EN HAUSSE

Bouygues (+2,40% à 33,71 Euros) : le résultat net part du Groupe du premier trimestre 2019 s'établit à -59 millions d'euros, en baisse de 73 millions d'euros sur un an, en raison notamment du recul de la contribution d'Alstom (33 millions d'euros au premier trimestre 2019 contre 73 millions d'euros au premier trimestre 2018). Le Groupe confirme ses perspectives : en 2019, améliorer la profitabilité du Groupe et atteindre 300 millions d'euros de cash-flow libre chez Bouygues Telecom. D'ici deux ans, améliorer la génération de cash-flow libre après BFR du Groupe pour atteindre. 1 milliard d'euros grâce à la contribution des trois activités.

Arkema (+1% à 79,12 Euros) annonce l'acquisition de la société ArrMaz, leader des tensioactifs de spécialités pour la nutrition des cultures, les mines et les infrastructures routières, basé aux Etats-Unis. La société réalise un chiffre d'affaires de 290 millions de dollars, une marge d'EBITDA de 18 % et des investissements représentant environ 2,5 % du chiffre d'affaires.

Euronext (+3,85% à 63,50 Euros) a publié un Ebitda en baisse de 3% au premier trimestre malgré une progression de 1,4% de son chiffre d'affaires.

Eurazeo (+0,25% à 63,40 Euros) : publie un Chiffre d'affaires économique au 1er trimestre 2019 en hausse de 4,7% à 1.397 ME à périmètre Eurazeo et taux de change constants, en dépit de l'effet calendaire du week-end de Pâques. La progression du chiffre d'affaires de la gestion d'actifs est de 25,1% à périmètre Eurazeo constant.

VALEURS EN BAISSE

CNP Assurance (-0,40% à 19,92 Euros) publie un chiffre d'affaires à 8,5 MdsE au 31 mars, stable (-0,7% à périmètre courant et +0,6% à périmètre et change constants). Le groupe souligne le maintien à un niveau satisfaisant de la part d'unités de compte dans le chiffre d'affaires épargne/retraite en France (21,2% contre 24,1% un an plus tôt) et à 38,9% dans le monde (contre 42,3% un an plus tôt).

ADP (-0,13% à 153,90 Euros) : a fait état mercredi d'une hausse de 8,4% du trafic des aéroports parisiens en avril.

Ubisoft (-11,65% à 72,88 Euros) a signé un niveau record de rentabilité au titre de son exercice 2018-2019, porté notamment par le succès de ses titres "Rainbow Six Siege" et "Assassin's Creed Odyssey", et prévoit une nouvelle année de croissance en 2019-2020.

Avenir Télécom (-10,50% à 0,088 Euro): a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 39 millions d'euros en 2018-2019 (43,4 ME lors de l'exercice précédent).

ANALYSTES

Barclays suit le dossier EDF avec un avis "en ligne" en ciblant un cours de 13 euros.

JP Morgan reste à 'surpondérer' sur Ubisoft en visant un cours ajusté en baisse de 110 euros.

JP Morgan est à 'surpondérer' sur LafargeHolcim avec un cours cible réhaussé 59 à 63 CHF.

AlphaValue est aussi à l'achat sur LafargeHolcim avec cours cible ajusté à 69 CHF.

Genesta reste à 'achat fort' sur SQLI avec un objectif de cours de 32,50 euros.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com