Bénéficier de l’expertise de professionnels : la gestion collective

Définition

Dans la grande famille des placements collectifs, Les Fonds ou les Organismes de Placement Collectif (OPC) sont des "paniers de produits financiers  (actions, obligations, titres de créances…)", gérés par des professionnels et détenus collectivement sous forme de parts par des particuliers ou des institutionnels.

Les OPC donnent la possibilité d'accéder à un portefeuille de valeurs mobilières diversifiées dont la gestion est confiée à un professionnel. Les parts peuvent être rachetées, à tout moment, à leur valeur liquidative...

Les OPC sont regroupés en deux grandes familles :

- OPCVM (Organismes de placement collectif en valeurs mobilières) : Placement collectif relevant de la directive OCPVM IV

- FIA (Fonds d'investissement Alternatifs) : Autres placements régulés relevant de la directive AIFM. Il s'agit de Fonds d'investissement à vocation générale, FCPR, FCPI et FIP, OPCI, SCPI, SICAF, Fonds de fonds alternatifs (FFA), FCPE, Fonds professionnels…)

Les Types de Fonds

1 - La SICAV (Société d'Investissement à Capital Variable)

Une SICAV est une société anonyme à capital variable qui gère un portefeuille de valeurs mobilières et qui émet des actions au fur et à mesure des demandes de souscriptions. L'acheteur d'actions de la SICAV devient donc actionnaire de celle-ci avec les droits qui y sont attachés (droit de vote, droit aux dividendes, etc.).

2 - Le FCP (Fonds Communs de Placement)

Le FCP est une copropriété de valeurs mobilières, qui émet des parts... En achetant des parts, l'investisseur devient membre d'une copropriété de valeurs mobilières mais ne dispose en revanche d'aucun des droits liés à la qualité d'actionnaire. La gestion du FCP est assurée par une société commerciale dite "société de gestion" qui agit dans l'intérêt des porteurs de parts ou actionnaires.

Les classes de Fonds

Les Fonds français sont classés en fonction de la nature de leur gestion et de leur profil de risque. Il existe six familles principales.

1 - Les Fonds monétaires

Les Fonds monétaires sont investis dans des produits à court terme allant de 3 mois à 2 ans. En général émis par l'Etat, ces produits sont des titres de créances négociables (TCN). Ils peuvent être également émis par les banques ou les entreprises... Les OPC monétaires permettent d'obtenir des rémunérations proches de celles offert par le marché monétaire. L'OPC monétaire est un produit peu risqué au rendement faible en période de taux bas.

2 - Les Fonds obligataires

Les Fonds obligataires sont investis dans les obligations. Les emprunts obligataires peuvent être émis à taux fixes ou à taux variables à moyen terme et long terme. Les émetteurs des obligations sont des sociétés, des États, des collectivités ou des entreprises publiques.
Le risque lié à l'investissement en obligation est celui d'insolvabilité, de taux ou encore de liquidité. Il reste donc généralement limité.

3 - Les Fonds actions

Les portefeuilles des Fonds actions sont exposés majoritairement sur le marché des actions. Les portefeuilles sont avant tout alloués de manière sectorielle ou géographique. Le risque d'un OPC action correspond à celui des marchés sur lesquels il est exposé.

4 - Les Fonds diversifiés

Les Fonds diversifiés sont composés de portefeuilles d'actions, d'obligations et de titres monétaires. Le niveau de risque du portefeuille se situe en fonction de la répartition entre ces différents produits. Il existe trois types de profils diversifiés :
- prudent : les portefeuilles prudents affichent une exposition actions de 0 à 30%,
- équilibré : exposition actions de 30 à 70%,
- dynamique : exposition actions de plus de 70%.

5 - Les Fonds alternatifs

Les Fonds alternatifs sont des Fonds composés d'autres OPC (plus de 10%) qui élaborent des stratégies dites "alternatives". Le gérant du Fonds arbitre entre différents fonds suivant ces objectifs... Cette OPC permet une grande diversification de l'investissement puisqu'en acquérant une part, l'investisseur acquiert un grand nombre d'entreprise dans différents secteurs et à la fois dans différents pays, mais le risque est forcément élevé.

6 - Les Fonds à formules

Un Fonds à formules est un OPC dont l'objectif de gestion est d'atteindre à l'expiration d'une période déterminée, un objectif de performance final, ainsi que de distribuer, le cas échéant, des revenus, par application mécanique d'une formule de calcul prédéfinie, reposant sur des indicateurs de marchés financiers ou des instruments financiers... De quoi limiter les risques et surtout baliser le terrain pour les investisseurs prudents...

Fonctionnement pratique

Le prix d'achat, la souscription, correspond à la valeur liquidative du Fonds majorée de frais d'entrée (droits d'entrée). Le prix de vente, aussi appelé "prix de rachat", correspond à la valeur liquidative à laquelle on soustrait les frais de sortie.

Même dans le cadre d'une gestion collective, avant tout investissement, il est bien évidemment recommandé de prendre connaissance dans le détail des caractéristiques de chaque fonds. L'investisseur peut trouver une information complète et réglementaire dans le prospectus de l'OPC. Comme le veut la formule consacrée, "les performances passées ne préjugent pas des performances futures, ne sont pas constantes dans le temps et ne constituent en aucun cas une garantie future de performance ou de capital", même si c'est un professionnel qui est aux manettes !

Partenaires de Boursier.com