Comment choisir son courtier pour passer ses ordres boursier et investir  ?

Tout investisseur boursier doit se poser cette question pour passer à l'action : quel courtier choisir pour investir en Bourse? Cette question  semble a priori évidente, mais il n'est pas si simple d'y répondre tant les offres sont nombreuses sur le marché... Alors comment faire le bon choix et trouver le meilleur partenaire de courtage, au meilleur prix, pour se lancer.

Déterminez votre profil d'investisseur

Pour ne pas se tromper, l'investisseur doit d'abord savoir ce qu'il cherche et apprendre à se connaître ! Un profil d'investisseur "hyper-actif" n'aura pas forcément intérêt à choisir le même intermédiaire qu'un épargnant qui compte passer un ordre de bourse par mois...

Comment savoir quel investisseur vous êtes?

Tout d'abord, posez-vous ces questions pour déterminer votre profil boursier :

  • quelle est ma surface financière
  • quelle est l'importance de mon épargne boursière
  • quel est le capital dont je dispose pour investir
  • quel est mon niveau de connaissance sur les marchés
  • quel est le ciblage géographique de mes investissements

Ces questions constituent aussi d'autres critères importants à prendre en compte dans la démarche du choix de son courtier pour le trading...

Quels critères regarder pour choisir un courtier en ligne?

Trouver un broker de confiance

Attention aux bonnes affaires... Si les frais de courtage constituent évidement un critère de sélection important, il est loin d'être le seul ! Le premier réflexe à avoir est de regarder à qui l'on va confier son épargne.

Certains courtiers en ligne installés dans des paradis fiscaux ont une stratégie commerciale agressive qui peut paraître alléchante à première vue, mais qui comporte un grand nombre de pièges...

Attention donc aux boutiques de bourse sulfureuses qui affichent en apparence des tarifs défiants toute concurrence, mais proposent peu de garantie financière ! Certaines expériences peuvent parfois tourner rapidement au cauchemar, même si, en France, l'activité de courtage est réglementée par l'Autorité des Marchés Financiers (AMF).

Regardez les points suivants, qui sont des éléments incontournables à considérer avec soin avant de trancher :

  • solidité financière
  • réputation
  • historique du courtier.

Evaluer les frais de courtage

Les frais de courtages sont la manière dont le broker se rémunère sur chaque ordre. Quand un investisseur achète un titre, un fonds ou encore un produit de bourse, il paie une commission (frais de courtage), une petite somme d'argent qui sert à rémunérer l'intermédiaire. Ces tarifs sont variables d’un courtier à un autre et dépendent de multiples facteurs comme le nombre d’ordre passé, leur montant, le type de compte, etc... Il s’agit en général d’un coût fixe ou bien d’un pourcentage du montant de l’ordre.

Les frais de courtage ne sont parfois que la partie visible de la facture acquittée par l'épargnant. Chaque intermédiaire dispose ici de sa propre grille tarifaire qu'il convient d'étudier à la loupe avant de se lancer. Selon votre profil d'investissement, vous aurez plutôt intérêt à choisir un courtier qui facture au nombre d'ordres passés, ou au montant...

Pour commencer, il est souvent nécessaire de déposer une somme d'argent minimum pour souscrire à une offre plus ou moins évoluée, premium ou gold, qu'il est nécessaire d'éplucher avant de signer pour éviter les mauvaises surprises...

 

Effet de levier : attention aux frais supplémentaires

Qu'est-ce que le SRD? Notion importante à connaître, la couverture disponible est le montant que l'établissement demande pour que le client puisse investir "à crédit" via le Service de Règlement Différé (SRD), le FOREX ou encore les CFD. Cette couverture peut varier d'un établissement à l'autre... Le SRD permet ainsi de différer en fin de mois boursier le règlement de ses transactions et est donc assorti d'un effet de levier : il autorise un particulier à investir une somme jusqu'à 5 fois plus importante que son capital initial.

Attention, les frais de courtages peuvent être très différents en fonction de la place de marché qui sera choisie : Investir sur une bourse non-européenne peut ainsi s'avérer coûteux. Même remarque pour le type d'ordre et le produit traité, actions, produits de bourse, fonds, dont les tarifs peuvent varier dans des proportions très importantes d'un établissement à l'autre...

Droits de garde gratuit ou payant?

Beaucoup de courtiers en ligne proposent un droit de garde gratuit qui correspondent aux frais de tenue de compte. En revanche, les grands réseaux bancaires appliquent encore parfois des prix élevés, sans oublier les frais annexes sur les ordres passés par téléphone et non en ligne, le transfert ou la clôture de comptes, la consultation et l'envoi par courrier de certains documents papier, la mise en place d' alertes, etc...

Quel courtier vous convient le mieux?

On l'a compris, la qualité de services varie grandement d'une maison de bourse à une autre... Certains investisseurs autonomes et actifs choisiront un intermédiaire qui offre peu de services en privilégiant par exemple la réactivité du broker et l'accès à sa plateforme de trading, pourvu qu'elle soit efficace et simple d'utilisation.

A l'inverse, un épargnant moins dynamique qui préfère évoluer dans un environnement plus protecteur, demandera une oreille attentive à son intermédiaire et un suivi plus pointu de ses investissements, voire "cousu-main". Ce dernier aura donc tout intérêt à se tourner vers un établissement qui propose un service ajusté au plus près de ses besoins, ainsi qu'une "dimension humaine", denrée rare chez les courtiers en ligne low cost...

Apprenez à vous connaître en identifiant et délimitant les risques avant d'investir en Bourse.

Partenaires de Boursier.com