Gaz de schiste : Michel Rocard compare la France au Qatar !

Messages

Répondre Nouveau sujet + Signaler un abus
message No.41 Utilisateur supprimé Utilisateur supprimé
Le 11/11/2012 à 16h49
Suetone a écrit :

toupoilu a écrit :
Je pense qu'il faut commencer l'extraction immédiatement, dans une zone définie et limitée, avec les techniques les plus propres connues actuellement, et profiter de cette expérience pour les faire progresser.

Et je propose que ce soit le fond de ton jardin...

L'argument est malheureusement totalement inopérant. Même les écologistes les plus fanatiques hurlent comme des putois et sont prêts à aller jusqu'à la Cour européenne des droits de l'homme dès qu'on parle d'installer un champ d'éoliennes à moins de trois kilomètres de leur maison.

Des éoliennes ont été installées tout près de chez moi. Je les vois depuis la fenêtre de ma chambre.

La seule chose qui me dérange, c'est qu'elles soient éclairées la nuit. C'est là qu'on les voit le plus. Et je ne vois pas vraiment à quoi ça sert. Des avions qui n'ont plus de GPS ni d'altimètre en état de marche, cela ne soit pas arriver souvent. La tour de contrôle de l'aéroport voisin pourrait n'allumer les éoliennes que quand elle détecte sur ses radars un avion en perdition plutôt que de nous imposer des lumières rouges clignotantes dans le ciel toutes les nuits.

Mais bon certains lobbys sont plus puissants que d'autres.
C'est pourquoi je trouve moi totalement inopérant l'argument du "pouvoir réglementaire" brandi par certains. Qui impose une démonstration de faisabilité et le provisionnement des coûts de déconstruction au propriétaire d'une éolienne. Mais paradoxalement, pas à celui d'une centrale nucléaire.

Message édité le 11/11/2012 à 16h51
message No.42 patrickus patrickus
Le 11/11/2012 à 16h51
Suetone a écrit :
En 1860, à Titusville, un puits de pétrole foré en toute illégalité a pris feu, propageant l'incendie à l'ensemble du champ pétrolifère et provoquant vingt-cinq morts ainsi qu'une centaine de blessés. Le gouvernement américain a pris la mesure qui s'imposait à l'évidence : il a interdit toute recherche pétrolière.
Aux dernières nouvelles, le président Obama a l'intention de se rendre en tournée en Californie, avec première escale à Los Angeles. Pour cela, il prendra la diligence de Washington à New York, puis le train à vapeur pour Los Angeles avec arrêt dans les villes étapes. Sauf incident, on escompte que ce voyage durera quinze jours.


Excellent

message No.43 Utilisateur supprimé Utilisateur supprimé
Le 11/11/2012 à 18h42
patrickus a écrit :

Suetone a écrit :
En 1860, à Titusville, un puits de pétrole foré en toute illégalité a pris feu, propageant l'incendie à l'ensemble du champ pétrolifère et provoquant vingt-cinq morts ainsi qu'une centaine de blessés. Le gouvernement américain a pris la mesure qui s'imposait à l'évidence : il a interdit toute recherche pétrolière.
Aux dernières nouvelles, le président Obama a l'intention de se rendre en tournée en Californie, avec première escale à Los Angeles. Pour cela, il prendra la diligence de Washington à New York, puis le train à vapeur pour Los Angeles avec arrêt dans les villes étapes. Sauf incident, on escompte que ce voyage durera quinze jours.


Excellent


Le pétrole est devenu indispensable, mais dire qu'il n'est pas un problème c'est rouler avec des œillères.

message No.44 patrickus patrickus
Le 11/11/2012 à 18h47

patrickus a écrit :

Suetone a écrit :
En 1860, à Titusville, un puits de pétrole foré en toute illégalité a pris feu, propageant l'incendie à l'ensemble du champ pétrolifère et provoquant vingt-cinq morts ainsi qu'une centaine de blessés. Le gouvernement américain a pris la mesure qui s'imposait à l'évidence : il a interdit toute recherche pétrolière.
Aux dernières nouvelles, le président Obama a l'intention de se rendre en tournée en Californie, avec première escale à Los Angeles. Pour cela, il prendra la diligence de Washington à New York, puis le train à vapeur pour Los Angeles avec arrêt dans les villes étapes. Sauf incident, on escompte que ce voyage durera quinze jours.


Excellent


Le pétrole est devenu indispensable, mais dire qu'il n'est pas un problème c'est rouler avec des œillères.


Mais la vie est un problème.

message No.45 Suetone Suetone
Le 11/11/2012 à 18h50

Et respirer est mortel. En plus, l'expiration émet du CO², gaz à effet de serre.

message No.46 Utilisateur supprimé Utilisateur supprimé
Le 11/11/2012 à 18h54

Le Gaz ne va pas disparaitre, laissons des entreprises Françaises comme TOTAL qui vient d'obtenir des permis en Pologne et Danemark s'entrainer chez eux ensuite il ne sera pas trop tard pour constater les conséquences et prendre une décision.
L'extraction du Gaz doit être un plus mais pas indispensable à l'économie du pays.

Message édité le 11/11/2012 à 18h55
message No.47 toupoilu toupoilu
Le 11/11/2012 à 19h03
Le Gaz ne va pas disparaitre, laissons des entreprises Françaises comme TOTAL qui vient d'obtenir des permis en Pologne et Danemark s'entrainer chez eux ensuite il ne sera pas trop tard pour constater les conséquences et prendre une décision.
L'extraction du Gaz doit être un plus mais pas indispensable à l'économie du pays.


Ah ces polonais et ces danois, non mais quels idiots.

message No.48 Utilisateur supprimé Utilisateur supprimé
Le 11/11/2012 à 19h06
toupoilu a écrit :

Le Gaz ne va pas disparaitre, laissons des entreprises Françaises comme TOTAL qui vient d'obtenir des permis en Pologne et Danemark s'entrainer chez eux ensuite il ne sera pas trop tard pour constater les conséquences et prendre une décision.
L'extraction du Gaz doit être un plus mais pas indispensable à l'économie du pays.


Ah ces polonais et ces danois, non mais quels idiots.


Ça c'est leur problème, on n'a pas essayé la bombe nucléaire au pied de la tour Eiffel.

Cela dit-il faut savoir que le Danemark consomme beaucoup de charbon, émet deux fois plus de CO2 par individu qu’en France d'où son intérêt a exploité dès maintenant le gaz.

Message édité le 11/11/2012 à 19h08
message No.49 toupoilu toupoilu
Le 11/11/2012 à 19h13

Je pense qu'il faut commencer l'extraction immédiatement, parce que les industriels disent qu'on ne peut améliorer les techniques d'extraction qu'en forant. Parce qu'il y a le retour d’expérience.
Je pense qu'il faut le faire sur un site défini et limité, une zone expérimentale, parce qu'on peut la choisir peu peuplée, et géologiquement favorable, de manière a contrôler les risques.
Quand a choisir le site, mon jardin ou pas, je pense que ce ne sera pas moi qui choisirait, mais je fais confiance aux experts qui depuis des décennies ont choisis pour nous les sites des centrales nucléaires, dont les premières expérimentales, les sites de stockages, les sites classés seveso, et d'une manière générale les milliers de sites dangereux (qui nous font vivre).

message No.50 Utilisateur supprimé Utilisateur supprimé
Le 11/11/2012 à 19h15
toupoilu a écrit :
Je pense qu'il faut commencer l'extraction immédiatement, parce que les industriels disent qu'on ne peut améliorer les techniques d'extraction qu'en forant. Parce qu'il y a le retour d’expérience.
Je pense qu'il faut le faire sur un site défini et limité, une zone expérimentale, parce qu'on peut la choisir peu peuplée, et géologiquement favorable, de manière a contrôler les risques.
Quand a choisir le site, mon jardin ou pas, je pense que ce ne sera pas moi qui choisirait, mais je fais confiance aux experts qui depuis des décennies ont choisis pour nous les sites des centrales nucléaires, dont les premières expérimentales, les sites de stockages, les sites classés seveso, et d'une manière générale les milliers de sites dangereux (qui nous font vivre).


Mais ils vont commencer à améliorer les techniques au dela de nos frontières, ou est le probleme ?

Répondre Nouveau sujet