Londres et Tokyo concluent le premier accord commercial post-Brexit

Messages

Répondre + Signaler un abus
message No.11 clicpg clicpg
Le 11/09/2020 à 15h26

Les "Paco Rabanne" dissertant doctement sur l'avenir de la GB raisonnent avec les arguments un peu éculés de "L'Ancien Monde". Je suis certain d'ailleurs qu'il n'y en a pas un qui ait travaillé ne serait-ce que six mois dans une entreprise britannique ou au sein de la filiale française d'un Groupe britannique. Ils doivent être très bons pour raconter des histoires à leurs enfants ou leurs petit-enfants pour les endormir!

 
message No.12 OJF OJF
Le 11/09/2020 à 15h41

Nous avons plein d'Anglais qui parlent correctement la langue de Macron sur ce forum.

 
message No.13 La carotte fiscale La carotte fiscale
Le 11/09/2020 à 15h58
clicpg a écrit :
Les "Paco Rabanne" dissertant doctement sur l'avenir de la GB raisonnent avec les arguments un peu éculés de "L'Ancien Monde". Je suis certain d'ailleurs qu'il n'y en a pas un qui ait travaillé ne serait-ce que six mois dans une entreprise britannique ou au sein de la filiale française d'un Groupe britannique. Ils doivent être très bons pour raconter des histoires à leurs enfants ou leurs petit-enfants pour les endormir!

Si votre message s'adresse à moi, sachez j'ai eu le plaisir d'exercer professionnellement dans le Northumbrian pendant quelques temps et d'y découvrir les fameux charmes de la campagne anglaise. J'en avait d'ailleurs profité pour assister à quelques matchs à Sunderland ou j'avais notamment pu voir la victoire du Liverpool d'Anelka.

Mon anglais n'est certes pas académique mais il m'a permis de m'y débrouiller et de m'y faire comprendre. Même si je dois avouer que c'est toujours plus facile quand il s'agit de technique.

Alors vous pouvez ironiser avec les Paco Rabanne et autre Nostradamus du forum qui disserteraient doctement, mais ne pouvez contester la réalité des aspirations des Irlandais et des Ecossais.

Il y a en Ecosse une réelle aspiration à devenir une nation indépendante et il s'en est fallu de peu pour que le oui à l'indépendance l'emporte. C'est également un fait établi que Parti National Écossais qui est indépendantiste est le parti dominant en Ecosse. Et c'est également un fait que tous les derniers sondage montrent que le Oui à l'indépendance est devenu majoritaire.

D'ailleurs, la comparaison est cruelle pour Boris Johnson quand on regarde comment Nicola Sturgeon a géré l'épidémie de Covid.

Quand à la réunification de l'Irlande c'est le sens de l'histoire comme l'a été la réunification de l'Allemagne et comme le sera également un jour la réunification de la Corée.

C'est votre droit le plus strict d'être contre l'Europe, mais cela ne doit pas pour autant, par simple aveuglement dogmatique, vous empêcher de voir la réalité de la situation politique au Royaume Uni. I

Message édité le 11/09/2020 à 16h03
 
message No.14 Bear Bear
Le 12/09/2020 à 11h47

La "réunification" de l'Irlande est inéluctable, à court ou à moyen terme.

Tony Blair et Mo Mowlam ont, à mon humble avis, fait cesser le bain de sang de la guerre civile en plaçant les chefs de l'IRA devant cette réalité (ainsi qu'en émettant quelques promesses d'impunité - considérant que la fin justifiait les moyens).

Pour l'Ecosse, c'est beaucoup plus aléatoire. Et les Ecossais ont raison d'y réfléchir à deux fois. Le dernier krach pétrolier leur a ouvert les yeux sur le caractère incertain des promesses du SNP.

Message édité le 12/09/2020 à 11h49
 
Répondre